AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saptioports de Dromund Kaas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Saptioports de Dromund Kaas   Sam 14 Mai - 17:45


Spatioports de Dromund Kaas

Ce sujet rassemble toutes les actions se déroulants dans les spatioports de Dromund Kaas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Saptioports de Dromund Kaas   Sam 21 Mai - 19:57

Adrian Styneth:




Chapitre 0: Retribution

La passerelle était endommagée, la bataille perdue....
La République avait précipité 9 Vaisseaux dans un embuscade Sith, 10 Harrowers encerclaient la flottille composée de 5 croiseurs de combat de classe Thrantas et de 4 Cuirassés de Classe Valor.
L'Amiral Trench commandant de la force Républicaine ordonna aux Thranta de passer sur les arrières de Harrowers avec soit de détourner le tir de ces derniers, soit de leurs causer de lourds dégâts. La manœuvre fonctionna bien, l'issue fut indécise un moment
mais après 15 minutes d'affrontements une salve d'un des harrowers toucha l'Intrépide en pleine passerelle, les boucliers de cette dernière étant tombés elle explosa tuant l'Amiral et décapitant la flotte républicaine. Plus loin un impact près de la passerelle provoqua une explosion au oceur de la passerelle du Ralroost tuant son commandant et quelques officiers de passerelle. Styneth plus haut gradé encore en vie pris donc le commandement du vaisseau.
Après 1h les 4 Harrowers Sith faisaient face aux 2 derniers Thrantas de la flotte Républicaine: Le Ralroost et le Poing du Noyau.
Il fallait battre en retraite, mais provisoirement. En effet 3 des navires adverses avaient perdus leurs réacteurs les rendant très très lent, le 4ème était quasiment intact et prix en chasse les 2 navires républicains endommagés.
Styneth l'avait prévu le sith était trop confiant, et son vaisseau fut attiré près du champ d'astéroïde du système. Le Sith s'engouffra dans le champ d'astéroïde confiant, trop apparemment. Le poing du noyau déboula devant le vaisseau Sith, occupant sa puissance de feu vers l'avant.
Le travail était mâché pour le Ralroost, il arriva sur les flancs du Harrower et pilonna sa passerelle, en quelques instants le vaisseau Sith fut perdu, sans sa passerelle il était incapable d'agir. Il dériva donc aléatoirement au milieu du champ d'astéroïde, il était perdu.

La situation restait précaire pour les vaisseaux de la République, passer en hyperespace dans un champ d'astéroïde est impossible, mais y rester l'est tout autant mais les deux harrowers étaient en faction pas loin et sortir du champ d'astéroïdes exposerait les deux vaisseaux aux tirs adverses, d'autant plus que si le Ralroost était en bon état le Poing du Noyau lui souffrais de graves avaries.
La décision fut prise de transférer l'équipage du Poing du Noyau dans le Ralroost et de lancer le Poing du noyau sur les vaisseaux adverses pour les percuter, dans le pire des cas ils seraient endommagés et destructibles par le Ralroost.
Une poignée d'officiers de manœuvres restèrent à bord du Poing du Noyau acceptant de ce sacrifier pour la cause, ils approchèrent des vaisseaux adverses prétextant vouloir se rendre et adoptant une trajectoire entre les 3 vaisseaux adverses.
Le plan fonctionna à merveille et le croiseur finit sa trajectoire dans le premier harrower, provoquant une puissante onde de choc endommageant gravement les 2 autres.
Le Ralroost en profita pour sortir du champ d'astéroïdes pour se préparer à sauter en hyperespace quand 3 autres croiseurs Siths sortirent de l'Hypersespace manquant de peu d’empêcher le Ralroost de partir.
Lorsqu'il rentra enfin en territoire allié Styneth remarqua une flotte Républicaine stationnant là sans ordre, lorsqu'il atterrit il fut convoqué devant un conseil disciplinaire, lorsqu'il arriva devant ce conseil on l'accusa du fiasco de l'opération, lorsqu'il rentra chez lui sa décision était quasi déjà prise et lorsque le commandement refusa d'accorder aux morts une cérémonie officielle cela acheva de lui la faire prendre.
Lors de sa mission suivante alors que son navire était en patrouille il provoqua une mutinerie à bord du navire, tuant son nouveau supérieur et ceux qui s'opposaient à lui dont un de ses frères.
Puis il fit route vers l'espace Sith ou il comptait se livrer afin de passer à l'ennemi.
Les Impériaux comprirent vite que la République leur avait fait un gros cadeau, non seulement ses informations se révélèrent très importantes mais en plus il était un officier de talent.
Il refusa de changer de navire et fit simplement repeindre le sien aux couleurs Impériales, tout en gardant une bonne partie de son équipage, et repris du service dans le camp qu'il avait autrefois juré de combattre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Saptioports de Dromund Kaas   Lun 23 Mai - 15:38

Adrian Styneth:




Chapitre 1: La Mission

Le Thranta était en orbite autour de Dromund Kaas, Styneth attendait la visite d'un Sith dont il ne connaissait pas le nom et dont il ne connaissait pas grand chose a vrai dire... Il avait l'habitude de ces visites, un Croiseur de classe Thranta en quasi parfait état ne courrait pas les rues dans l'Empire Sith et de nombreux Officiers, moffs et Sith visitaient régulièrement son navire. Cependant celui ci devait lui confier autre chose, une mission lui avait'il dit....
Une mission, confié par un Sith, cela ne lui plaisait qu'a moitié mais bon il devait faire avec... Il détestait les jedis, estimant que c'était de leur faute si la République s'était retrouvé si faible après le traité de Coruscant, il avait vu les conséquences des ordres hasardeux des commandants jedis qui avaient menés des milliers d'hommes à la mort, il le savais mieux que quiconque ici puisqu'il y était lorsque les manœuvres hasardeuses avaient mené la moitié de la flotte de la République au cœur du Chaudron du Bras de Tingel les piégeant seuls face à la flotte Sith, il avait vu les commandants désespérés tenter des sauts en hyperespace en panique, beaucoup ne sont pas revenus.... Il était là à Sluis avec quelques autres croiseurs à devoir défendre les installations contre une armada Sith sans précédent....
Il ne connaissait les Siths qu'à moitié, il avait aussi vu des cas ou des siths trop confiants avaient fait perdre une bataille pourtant gagnée, cependant pensait'il, si ils ont écrasés la République c'est qu'ils doivent être plus compétents que les jedis.
Il était assis dans son fauteuil de commandement au fond de la passerelle, sa main gauche ouverte faisait léviter une sorte de montre dans laquelle il y avait une photo de sa femme, qu'il n'avait pas vu depuis longtemps maintenant...
Il avait été sensible à la force depuis son plus jeune âge, cependant son père avait toujours refusé de le confier aux jedis et lui même n'aurait de toute façon pas accepté cela.
Sa maîtrise se limitait à des pouvoirs de préhension d'objets, à des réflexes légèrement supérieurs et parfois s'il se concentrait suffisamment il arrivait à maîtriser la poussée de force.

Le Sith arriva finalement sur la passerelle il était grand, très grand: plus de 2 mètres 30 probablement, il avait 2 implants cybernétiques à la place des yeux et le bas de son visage dont sa bouche et son nez étaient couvertes par une sorte de masque, le reste de son visage semblait brûlé à moitié décomposé même par endroit, Styneth en déduit que ses implants et son masque lui étaient vitales pour survivre....
Le Sith pris la parole:
- C'est un bien beau vaisseau que vous avez là Commandant, commença t'il
- Capitaine, je suis Capitaine monsieur lui répondit Styneth
Le Sith comme amusé lui répondit:
- Bien capitaine, j'ai une mission à vous confier voyez vous nous allons envoyer un de nos Seigneur Sith en mission sur Dantooine, vous et votre vaisseau allez les escorter puis...
Il s’arrêta, sorti quelque chose de son long manteau et tendis quelque chose à Styneth une sorte de transmetteur longue portée il repris aussitôt:
- Vous nous communiquerez l'avancement de ses recherches.
Styneth eu un moment d'étonnement puis il repris à son tour: Vous voulez que je l'espionne? Au nom de qui du conseil? Ou pour vous?
- En quelque sorte, lui répondit le cyborg, cela devrait être une partie de plaisir pour un commandant comme vous n'est pas?
- Capitaine et bien compris je ferais selon les ordres Seigneur....
- Bien, très bien Capitaine ne me décevez pas sinon vous ne reverrez pas de si tôt votre famille
Cela provoqua comme un électrochoc en lui, tentant de masquer ses tremblements ( en effet le sith ne pouvait lire en ses pensées ) il demanda à un de ses officiers de raccompagner le Sith.
Il réfléchis longuement si c'était seulement pour ce Sith qui sais ce qu'il prépare derrière... Il ne pouvait pas le dénoncer, jamais le conseil Sith ne croirais la parole d'un ancien déserteur face à celle d'un Seigneur Sith influant semble t'il mais si il obéissait et qsu'il était découvert il serait tenu pour seul responsable et accusé d'espionnage. Il se posa sur son fauteuil et contacta l'amiral Anderson:
-Amiral Anderson ici le Capitaine Adrian Styneth, j'ai été chargé par le conseil de vous accompagner sur Dantooine en attente de passage ne Hyperespace.

Il tenait le transmetteur privé en main, il ne savait toujours pas ce qu'il en ferais, le verrais le moment venu pour l'heure il devait escorter la flotte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saptioports de Dromund Kaas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saptioports de Dromund Kaas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La soif de Dromund Kaas (PV Zora Shaar-lâ)
» Ashley ? I prefer Kaas or Ash'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star wars forum :: Second Empire Noir des Sith :: Dromund Kaas-
Sauter vers: