AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Siège du Haut-Conseil des Hutts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Mer 11 Mai - 13:54


Siège du Haut-Conseil des Hutts


Les Hutts sont à la tête de toute la pègre galactique et dirige d'une poigne de fer le secteur Hutt et une partie du secteur Arkanis. Le Haut-Conseil Hutt est la plus haute instance de l'espace Hutt et dirige l'ensemble des affaires touchant à son territoire et relatives à la pègre galactique.
Ce sujet vous permettra de poster des contrats, passer des accords de toutes sortes avec les Hutts. Ce sujet possède la particularité de ne pas obliger votre personnage à être présent en personne sur Nar Shaddaa, il peut donc aussi s'agir de conversations holographiques entre vous et les Hutts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Sam 18 Juin - 22:07



Dark Oldae




Partie II

Chapitre X: L'entrevue

La grande porte s'ouvrit et Oldae et Styneth furent invités à rentrer par un automate.
La salle était immense. Concentrique, elle ressemblait aux grands amphithéâtres tels qu'Oldae en avait vu à l'académie de Dromund Kaas lors de son apprentissage. Sur chaque rangées, Anarell pouvait voir les Hutts et leurs suivants.

Oldae sonda la salle et compta vingt-deux Hutts, une cinquantaine de suivants et une quarantaine de gardes. Il sonda chacune des personnes présentes dans la salle à l'exception de Styneth et des Hutts, qui disposaient de prédispositions qui les immunisaient à la lecture de l'esprit, rendant le sondage d'Oldae inefficace. En revanche, les autres n'étaient ni entrainés à s'apercevoir qu'on les épiait ni immunisaient contre cela, et Oldae put aisément s'immiscer dans leur esprit sans qu'ils s'en rendent compte. Il ne toucha par à leur intégrité psychique, pour ne pas les alerter et se contenta de rechercher les espions impériaux. Il en localisa trois, comme ce qu'indiquaient les informations de Tarson. Les malins petits vautours de Jadus, pensa t'il.

- Avancez, capitaine, et placez-vous sur la plateforme, dit une voix au fond de la salle.

Une plateforme, bien-sur, il s'agissait de la fosse piégée dont Styneth avait parlé. Une petite précaution du Haut-conseil pour les cas problématiques.
Cependant Oldae ne pouvait pas s'opposer à la demande des Hutts et avança docilement jusqu'à la plateforme.

- Bien, commença la même voix, pouvons-nous savoir ce qu'un seigneur sith fait ici et pourquoi celui-ci se fait passer pour un contrebandier ?

Dès que le Hutt eut fini ses mots, Styneth et Oldae se retrouvèrent encerclés par des soldats du cartel. Styneth se retrouva encerclés par huit hommes tandis qu'Oldae, par six. Oldae sentit le capitaine se raidir et lui fit signe de ne rien faire, d'un geste de la main.

On dirait qu'il était démasqué, cela il s'en doutait de toute manière. Il ne comptait pas leurrer le cartel bien longtemps. Oldae hôta sa cape et la laissa tomber sur le sol. Autour de lui, les hommes le mirent en joue.

- Je me présente, je suis le seigneur noir des sith Dark Oldae, membre de l'inquisition impériale, et je vous demanderez de baisser vos armes pour que nous puissions parler affaires, répondit Oldae.

- Je suis navré seigneur Oldae, mais nous ne traitons pas avec les sith, ni même avec les jedi. Quittez cette salle et nous vous laisserons en vie, refusez et vous mourrez, répondit simplement le Hutt.

Il semblait que la première négociation est échoué et qu'il faille utiliser la force pour entamer la seconde négociation.

- Je vous déconseille fortement d'en venir aux armes messeigneurs, l'issue risque d'être des plus ennuyeuse pour vous, dit Oldae d'un ton froid en libérant son pouvoir.

Des éclairs se mirent à se balader sur ses bras. Le froid s'empara de la pièce et sa pression spirituelle s'étendit. Les hommes qui l'entouraient, reculèrent de quelques pas.
Oldae sentait leur peur, tous étaient effrayés dans l'assistance. Les Hutts étaient puissants, très puissants, ils pouvaient ordonner la mort de n'importe qui, mais ils n'exécutaient jamais leurs propres ordres et laissaient leur sbires le faire pour eux. C'étaient probablement la premier fois que la majorité d'entre eux voyaient un véritable sith.

- Je vous propose un marché messeigneurs, un jugement par ordalie, mon champion affrontera votre champion. Si mon champion perd, alors vous pourrez faire de nous, ce que vous voulez, esclaves, assassins, ce que vous souhaitez. En revanche, si mon champion gagne alors vous accepterez d'écouter ma requête et le Haut-conseil devra s'engager à ne jamais s'en prendre à notre intégrité physique et ce à jamais, dit Oldae en avançant d'un pas vers l'assemblée.

- Et qu'y gagnerions-nous ? Nous pourrions vous faire assassiner maintenant ou vous réduire en esclavage ! s'écria un Hutt au deuxième rang, qui tenait un grand verre dans la main.

- Vous croyez ? demanda Oldae, et comme pour certifier son propos, le verre du Hutt éclata, arrachant à la limace un cri.

- Je suis l'homme le plus puissant de cette pièce, je pourrai tuer n'importe lequel d'entre vous avant que vos gardes n'aient le temps de bouger. Imaginez ce que je pourrai faire avant de me faire abattre, je pourrais même détruire cette salle si je le souhaitais, dit Oldae en faisant appel à la force pour faire trembler les colonnes de soutien, qui maintenaient l'armature de la pièce. Je ne suis pas venu pour vous tuer, mais pour passer un marché avec vous. Vous refusez de passer un marché avec moi, très bien, alors je vous propose de jouer ma vie et celle de mon garde en échange d'une promesse et d'une entrevue. Je ne compte pas quitter cette pièce. Libre à vous de choisir mais demandez-vous qu'elle est la meilleure solution ?

Le silence se fit dans la salle, personne ne parla sur le moment. Puis le premier Hutt à avoir parlé, rompit le silence.

- Il n'y a personne dans cette pièce capable de vaincre un sith, une ordalie ne serait pas équitable, dit le Hutt.

- Je n'ai jamais dit que ce serait moi qui combattrait. Ce sera mon garde qui me représentera et qui affrontera votre champion, répondit Oldae.

Des murmures circulèrent dans l'assemblée. Ils semblaient juger le pour et le contre de la proposition. Après tout, si ils acceptaient, ils avaient la promesse d'un combat voir même une récompense de très grande valeur. Si ils refusaient, ils risquaient leurs vies.

- Bien, alors qu'il en soit ainsi, le Haut-conseil s'engage à vos clauses et votre garde affrontera notre champion, je vous demanderai cependant de vous écarter de la plateforme, dit le Hutt.

Oldae s'exécuta et quitta la plateforme. Il avait déjà compris pourquoi.

- Ouvrez la fosse, s'écria le Hutt. Je vous présente notre champion, seigneur sith.

La fosse s'ouvrit, dévoilant un immense rancor. Dans toute la salle, des rires se firent entendre.
Oldae détestait ces saloperies ! Il en avait déjà affronté sur Tatooine, de véritable saloperie avec une force monstrueuse, le moindre coup et vous y passez.
Anarell s'approcha de Styneth, les gardes s'écartèrent à son passage, et lui posa la main sur l'épaule, approchant son visage du casque du capitaine.

- Percevez la force, sentez la toute autour de vous. Cessez de voir avec les yeux, voyez avec la force. Percevez ses mouvements, anticipez-les et frappez en conséquence. J'ai pariez gros sur vous, capitaine et je crois que le combat n'est pas en votre faveur, mais j'ai confiance, je vous ai formé pour cela. Utilisez ces deux jours passés à vous entrainer comme un damné en votre avantage. Que la force soit avec vous, Styneth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Sam 18 Juin - 23:50

Adrian Styneth:



Chapitre 10: Le défi


Styneth hocha la tête, c'était probablement un test d'Oldae, très bien il allait le réussir son test, il en connaissait un peu les Rancors, les archives républicaines les mentionnaient, leur peau était suffisamment résistante pour parer la plupart des projectiles, la plupart.

-Aucun problème, tenez moi ça, il donna à Oldae son fusil d'assaut, il n'en aurait pas besoin.

Les membres de la cour se regardèrent curieux de voir Styneth se délester d'une arme face à un rancor, il n'en avait pas besoin, il avait complètement planifié ce qu'il allait faire, si son plan marchait tout serais très rapide, sinon il devrais improviser.
La trappe était devant lui, il pris son arme, l'ouvrit en extirpa le cristal énergétique qu'il remplaça par un autre, un des cristal qu'il avait retiré de sa collection de sabres laser, il procurerais une bonne puissance à son arme, il chargea deux balles spéciales de sa fabrication et sauta dans la fosse pour faire face à la bête.

Styneth se tenait devant elle, elle hurlait rugissaient devant son futur repas. Il activa son arme et la pointa sur la bête veillant à charger une balle standard. Il visa la tête c'était toujours le point faible quel que soit l'animal, il tira et bien que le projectile fila à une vitesse rare pour une arme individuelle, la petite explosion qu'il provoqua sur l'animal ne fit que l'énerver. Le Rancor rugit de plus belle et s'avança vers Styneth. Toujours immobile il retira son casque qu'il jeta à ses pieds ( tout en veillant à ne pas relever la tête afin de ne pas être reconnu par les agents de Jadus ) il avait besoin d'avoir une vision claire si il voulais toucher l'endroit qu'il voulait. Il pointa son arme de plus belle vers la bête.

-Un peu plus prêt, encore un peu plus près

Il tira, sa balle avait une pointe en duracier derrière laquelle il avait placé une petite charge explosive, la balle fila encore plus vite que la précédente, et vins se tanker dans la paupière du Rancor avant d'exploser un instant plus tard arrachant l’œil du monstre ainsi qu'une petite partie de son visage.
La bête rugit de plus belle, blessé par ce coup elle ramena ses mains à son visage par réflexe.
Styneth se baissa pour récupérer son casque, avant de le remettre et de charger la bête. Il avait laissé les propulseurs secondaires de son armure, sans savoir vraiment pourquoi autrefois, aujourd'hui ils allaient lui servir, il fonça entre les pattes de la bête qui n'eut pas le temps de l'attraper, après une longue glissade il se retrouva derrière elle, il s'était retrouvé dos à un amoncellements de rochers, parfait ça serais plus simple qu'il ne l'avait pensé. Il chargea une balle standard qu'il tira dans le dos du monstre, juste pour l'attirer à lui et ainsi pouvoir lui porter le coup de grâce.
Il attendait que la bête contre attaque ce qu'elle ne tarda pas à faire. Elle fonça sur lui les mains en avant enragée par le coup porté par Styneth, une fois qu'elle fut assez prêt, il escalada les rochers un à un assisté par ses propulseurs, puis une fois à la bonne hauteur, il tira sa deuxième balle spéciale sur le Rancor, cette fois c'était une balle éclairante qui lorsqu'elle fut tirée éclaira brutalement toute la pièce et même la pièce supérieure, le masquant temporairement face à la bête et attirant son attention ailleurs un instant. Il bondit alors aidé par ses propulseurs sur la tête du Rancor, planta ses griffes en duracier dans la tête du monstre pour s'agripper et ne pas tomber suite aux mouvements du monstre. Il ce concentra tout allait se jouer maintenant.
Par un coup dans lequel il avait mis toute son énergie il planta sa lame en plein dans la tête du monstre, Il avait besoin d'une petite entaille alors difficilement il déplaça sa lame dans la chair du monstre. Il avait son entaille et tandis que la bête approcha sa main de Styneth il retira sa lame, il devait faire vite, Styneth pris un détonateur thermique qu'il arma avant de le plonger dans la plaie ainsi faite. Avant de sauter en arrière esquivant ainsi un coup de patte du monstre . Il fit une roulade pour amortir sa chute, le Rancor était encore vivant, mais plus pour longtemps.
Il se releva puis releva la tête vers le Hutt et sa cour.

-Suivant! hurla t'il d'une voix empli de rage tout en rétractant sa lame et en relevant les bras en signe de défi.

Il aurais bien sauté à la gorge de toutes ces limaces, mais Oldae avait besoin d'eux vivants.
Une explosion au cœur du crâne du Rancor, éclaboussant la moitié de la fosse de sang et de cervelle, vint achever sa phrase. Il nettoya son épaule sur laquelle un morceau de cervelle était tombé. Puis en relevant de la nouveau la tête il hurla de nouveau:

-Alors c'est tout?! La salle était empli d'un silence lourd comme choquée.

Il savourait ce moment, ce moment où tout ceux qui avaient éclatés de rire en sachant qu'il allait affronter le Rancor étaient maintenant silencieux. Il se dirigea vers la sortie, c'était une porte grillagée, il la franchit  lorsque deux gardes lui barrèrent le chemin armés de leurs haches tandis qu'un autre le braquait avec son blaster dans son dos, il sourit, apparemment les Hutts n'aimaient pas perdre.
d'un coup de pied il envoya contre le mur celui qui le braquait avec son arme puis il envoya la tête d'un des deux autre sur un mur avec un coup de point et envoya un coup de genoux au deuxième les lassants tout les trois inconscients par terre. Il regarda en haut des escaliers, personnes, il les gravis tranquillement quand une fois arrivé en haut un autre le pointa avec son arme, qu'espérait t'il? Le casque de Styneth allait arrêter son projectile de toute façon.

-Tu veux quoi toi? Une balle entre les deux yeux?

Il tira droit dans le casque de Styneth, la balle ricocha et fini par terre, Styneth souffla déploya sa lame et trancha la tête du Nikto qui n'avait pas bien retenu sa leçon. Il la ramassa par terre et la porta jusqu'à la salle du trône. Une fois arrivé il se dirigea vers Oldae et le Hutt puis une fois prêt de ce dernier il lui jeta la tête du Nikto dessus, qui rebondis sur le torse mou du la limace avant de tomber à ses "pieds", avant de le pointer du doigt le bras gauche tendu.

-Ce garde à eu la malchance de vouloir vous obéir et à essayé de me tendre un piège. Essayer encore une fois de nous piéger ( il déploya sa lame droit vers le cou du hutt ) et vous finirez comme lui!

La trahison des hutts le mettait dans un état de rage improbable, il avait sa lame tendu vers le Hutt à moins d'un mètre et ses griffes étaient encore déployées. Il s’apprêta à faire un pas vers le Hutt, quand il sentis quelque chose dans la tête.
La voix d'Oldae résonna dans sa tête, "Il suffit!", comme un ordre direct, un avertissement qui lui ordonnais de se calmer. Cela agit comme un paralysant sur lui, l'arrêtant net. Toujours en gardant le bras le bras pointé vers la limace il rétracta sa lame avant de se tourner pour retourner aux cotés d'Oldae, il hocha la tête et se plaça à coté d'Oldae croisant les bras attendant que les Hutts réagissent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 21:10



Dark Oldae




Partie II

Chapitre IX: Nar Shadaa

Le combat avant été impressionnant, rapide et impressionnant. Styneth avait vaincu la créature avec une facilité rare, même Oldae n'aurait pas fait mieux. Son test avait fonctionné, il avait pu voir les capacités de Styneth au combat. Le capitaine avait le niveau de l'élite mandalorian ou des membres de la garde impériale, surprenant pour un capitaine de vaisseau.

Anarell vit Styneth pointer sa lame vers un Hutt et lui intima d'arrêter par la pensée, voila pourquoi il ne l'aurait pas laissé négocier. Styneth vint se placer à côté de lui et Oldae lui fit un signe de tête en guise de satisfaction pour ce combat, puis s'avança vers l'assemblée.

- Je suppose que comme mon champion a gagné, nous allons pouvoir commencer à parler affaire, messeigneurs, dit-Oldae à l'assemblée silencieuse.

Un Hutt brisa le silence après un long silence.

- Que voulez-vous, seigneur sith ? demanda t'il.

Seigneur sith ? Trop gentil. Oldae ne s'attendait pas à tant de sollicitude. En dirait que la petite démonstration de Styneth avait fait son chemin.

- J'ai deux requêtes à vous faire, répondit-il.

- Quelles sont-elles ? demanda un autre Hutt.

- Ma première requête concerne Corellia, j'aimerais pouvoir faire atterrir deux vaisseaux sur votre spatioport de Corellia. Je demande à pouvoir atterrir sans difficulté, faire ce que j'ai à faire et repartir ensuite. Je veux aussi que toutes les informations relatives à cette mission, notre entrevue, ainsi que ma présence sur cette planète restent secrètes et ne soient en aucun cas divulguées. C'est cela ma première requête, dit Oldae.

- Et combien êtes-vous prêt à payer pour cela ? Acheter des places sur notre spatioport n'a rien de réellement coûteux, beaucoup de contrebandiers font la même demande. En revanche, demander que nous gardions des informations de ce poids secrètes, est un autre prix, dit un autre Hutt.

- Zéro crédit, dit le sith.

- Zéro ? Vous voulez notre aide mais vous refusez de nous payer ? s'écria le premier Hutt.

- Je n'ai pas dit que je ne payerai pas, je compte payer, il en va de soi, dit Oldae.

- Avec quoi ? ragea le Hutt.

- Je vous offre des informations, lui rétorqua le sith.

Des murmures se firent entendre dans l'assemblée.

- Quel genre d'informations ? demanda un Hutt, qu'Oldae n'avait pas encore entendu.

- Le nom et le dossier de tous les agents impériaux affectés à la surveillance des Hutts et du Haut-conseil, autrement dit le nom des agents impériaux présents dans cette pièce, répondit Oldae.

Anarell se délecta de la peur des agents impériaux qu'il avait repéré au préalable. Ils étaient terrorisés, une peur viscérale s'en prenait à eux.
C'était cela sa carte pour empêcher que sa présence ne remonte jusqu'à Jadus. Il allait de soi que les agents impériaux auraient tout de suite rapporté l'audience à leur seigneur, et Oldae ne pouvait se permettre de venir ici sans un plan en tête pour s'occuper des vautours de Jadus.

Les Hutts se mirent à parler bruyamment, et la pièce tomba vite dans la cacophonie.

- Mes seigneurs, silence, intima le Hutt qui avait adressé la parole à Oldae en premier, au début de l'audience, probablement le chef du conseil. Vous nous proposez de vendre vos propres hommes en échange d'une place dans un spatioport ? Pouvons-nous seulement vous croire ?

- Prenez-le comme il vous siée, mais je ne donnerais pas d'avantages d'informations sur mes motivations. Si vous vous engagez à garder cette entrevue secrète et à me donner une place dans votre spatioport de Corellia, je vous donnerai immédiatement les dossiers relatifs aux impériaux présents dans cette salle. Vous serez libre d'en faire ce que bon vous chante, le reste ne regarde que vous, répliqua le sith.

- Quel crédit pouvons-nous donner à ces informations et comment les vérifier ? demanda un énorme Hutt présent au troisième rang.

- Vous n'aurez qu'à interroger les hommes présents sur cette liste, ils délieront rapidement leurs langues, je vous l'assure. Alors, messeigneurs, qu'en pensez-vous ? dit Anarell.

Des murmures circulèrent dans l'assistance pendant quelques minutes. L'attente n'effrayait pas le sith, il savait qu'il avait déjà gagné.

- Le Haut-conseil Hutt accepte votre demande et nous nous plierons à vos clauses. Vous nous fournirez les données avant de sortir de cette salle. Quelle est votre seconde requête seigneur sith ? demanda le chef du conseil.

- J'aimerais placé un contrat sur quelqu'un, dit Oldae d'un ton énigmatique.

- Un contrat ? Sur qui ? Un sith ne devrait avoir aucun mal à se débarrasser de la plupart des hommes dans la galaxie, demanda le chef Hutt, visiblement sceptique.

- Il ne s'agit pas de n'importe qui, il s'agit de Dark Jadus, seigneur noir des sith et membre du conseil noir, affilié à la sphère des renseignements impériaux, s'écria Oldae.

La réaction des agents impériaux, fut un véritable délice pour Oldae, ils venaient de comprendre pourquoi ils venaient d'être vendus par le sith.

- Avez-vous une idée de la prime que vous devriez proposer ? Il s'agit là d'un des hommes les plus dangereux de la galaxie ! s'écria un Hutt.

- En effet, la prime s'élèverait à plusieurs centaines de millions de crédits, avez-vous réellement une telle somme ? demanda le chef du Haut-conseil.

- J'offrirai deux sabres laser au Haut-conseil, soit l'équivalent de 1,4 milliards de crédits républicains si l'on se base sur les prix actuels du marché. Vous connaissez comme moi la rareté de ces objets depuis la fin de la guerre, ces armes sont de véritables joyaux. Tous les riches de la galaxie veulent en posséder un, sous enchère ces deux sabres peuvent atteindre plus de deux milliards de crédits, dit le sith.

Les sabres lasers avaient réellement atteint des prix démentielles depuis la fin de la guerre, la haute bourgeoisie galactique cherchait à tout prix à s'en procurer, et le marché noir en était particulièrement demandeur.
Si l'on convertissait les sabres en crédit, une prime de 1,4 milliards de crédits était colossale, même les primes les plus élevées dépassées rarement les 700 millions de crédits. Et même si la cible était de taille, de nombreux chasseurs de primes accepteraient de se lancer dans ce contrat. Avec une telle somme, on pouvait vivre toute une vie dans l'opulence la plus totale.

Comme pour sa première demande, les Hutts ne cessaient de parler entre eux, ils pesaient le pour et le contre de la proposition. Si ils acceptaient, ils touchaient une somme colossale. L'accepter ne les exposaient en rien à la colère du conseil noir, des contrats sur des sith étaient monnaie courante et retrouver les employeurs étaient quasiment impossible.

De son côté, Oldae se doutait très bien que mettre une prime sur Jadus ne lui permettrait pas d'éliminer le sith, il n'était pas idiot. Cependant, placer un contrat menacerait le conseiller noir, ce dernier devrait se montrer vigilant. Jadis comprendrait rapidement de qui venait le contrat, le conseiller n'était pas dupe. Oldae cherchait à montrer au conseiller noir qu'il n'était pas intouchable et qu'Oldae avait, lui-aussi, des armes redoutables à sa disposition. Anarell voulait mettre la pression au conseiller noir, l'obliger à bouger et à commettre des erreurs.

- Apres délibération, le conseil Hutt accepte votre demande, je suppose que vous fournirai les sabres une fois le contrat exécuté seigneur sith ? demanda le chef du conseil.

- Il en va de soit mes seigneurs, répondit le sith.

Un petit bip retentit sur le transmetteur d'Oldae, quelqu'un essayé de le joindre. Anarell n'en tint pas compte, il rappellerait après l'entrevue.

- Bien, ceci clôture cette entrevue semblerait-il, ce fut un plaisir de traiter avec vous seigneur Oldae, dit le Hutt.

- De même, dit le sith.

Oldae salua l'assistance et prit la direction de la sortie, en faisant signe à Styneth de le suivre.


Anarell et Styneth quittèrent la salle d'audience et Anarell fit signe à Styneth de s'arrêter. Oldae saisit son transmetteur et regarda qui venait d'essayer de la joindre. Il s'agissait d'Anderson, un soucis sur Kuat ? Oldae composa le numéro. Apres un instant, une image bleutée apparue, dévoilant Anderson, les traits durs et les yeux en colère.

- Je vous salue amiral, commença le sith.

- De même, je vous remercie de me recevoir alors que j'interviens au milieu de votre mission, dit l'amiral.

- Ce n'est rien, Styneth et moi sommes sur le point de repartir. De quoi s'agit-il ? demanda Oldae.

- Il semblerait que le capitaine Styneth, enfin désormais le commandant Styneth, est oublié de nous prévenir que son second: le lieutenant Vegan, et maintenant capitaine, avait pris possession du Poind-d'acier, notre nouveau navire de guerre. Et que par la même occasion, Styneth était devenu: commandant de la flottille Ralroost-Poing d'acier, dit Anderson sans caché son mécontentement.

Oldae gloussa brièvement et se retourna vers Styneth. Ce capitaine lui donnait bien des soucis.

- Est-ce vrai capitaine ? demanda le sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 21:37

Adrian Styneth:



La transmission surprit Styneth, Vegan avait du faire de la résistance envers Anderson, cela lui rappelait aussi qu'il n'avait pas encore précisé à l'amiral et à Oldae que Vegan commanderais le Poing d'Acier. La réaction de Vegan était intéressante mais étonnante de sa part, apparemment lui qui était autrefois si à cheval sur les principes avait un peu hérité de Styneth.

- Oui il est vrai que j'ai oublié de vous prévenir que je transmettais le commandement du Poing d'Acier à mon ancien second, ce qui est fort fâcheux en effet, ceci dit, Vegan à probablement un peu surestimé ma position, il à du penser que le navire m'étant à la base destiné serais sous mes ordres. Il à aussi dut penser que j'avais réglé tout les soucis administratif il faut croire qu'il ne me connait pas encore complètement.

Il aurait du penser à le dire au sbire d'Oldae, qui lui l'aurait transmis à Oldae et Anderson, hélas il avait oublié, il avait aussi dut oublier de vanner le sbire d'Oldae, ah non ça il y avait pensé. Il regarda l'hologramme d'Anderson avant de reprendre.

-J'ai promu Vegan au grade de capitaine, parce que ça aurait été con que ce soit un lieutenant qui commande le vaisseau. Donc oui j'ai oublié de vous le dire... Par contre je veux bien rester commandant du coup si vous m'appelez comme ça moi commandant Styneth ça me va en plus ça fait très longtemps que j'ai pas commandé plusieurs navires. Et puis ça va, discipliné comme il est je suis sûr que tout ses hommes sont en permanence au garde à vous.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 22:06



Dark Oldae




Partie II

Chapitre IX: Nar Shadaa

- Je m'oppose à ce qu'un ancien renégat et un homme d'un grade inférieur au mien prenne le commandement de deux navires de guerre. Je suis l'homme le plus gradé de cette mission. De plus, le comportement du lieutenant Vegan est digne de l'insubordination ! Je refus de laisser passer ce..., dit l'amiral avant d'être interrompu par un geste d'Oldae.

- Commençons par le début et ne nous précipitons pas amiral. Vegan, Styneth et vous, êtes tout trois des hommes d'expérience qui ont connu le feu. Vous êtes donc tout trois qualifiés pour commander un navire de guerre. Cependant, le commandement d'une flottille est une autre chose, elle exige des qualités que aucun de vous n'a dans notre situation. Vegan est certes un homme d'expérience, il reste un ancien second et un ancien soldat républicain. Le poste de commandement ne peut donc lui revenir. En ce qui vous concerne amiral, vous êtes certes le plus gradé des trois capitaines, vous n'avez jamais commandé un navire comme le Ralroost et vous ne connaissez pas son équipage, je refuse donc que vous ayez le commandement de la flottille. Pour ce qui est de Styneth, je m'oppose à ce qu'un renégat républicain prenne la direction d'une flotte impériale. Bien que j'ai confiance en Styneth, nos hommes issus de l'empire refuseront de lui obéir. Sans compter qu'il serait inadapté que Styneth, qui a un grade inférieur à vous, obtienne la direction d'un flottille, qui vous serez à vous refusée. Ainsi, aucun de vous n'est apte à prendre la direction de la flottille sans mener à des problèmes internes. Problèmes dont je me passerai.
Enfin, amiral, j'aimerais vous rappeler que vous n'êtes pas le plus gradé de cette mission puisqu'il s'agit de moi. Pour clore le débat et éviter de faire naitre des problèmes au sein de la flottille, je prendrai la direction de la flottille Arcadia-Ralroost-Poing d'acier. Ainsi, chaque capitaine gardera le contrôle de son navire respectif et je serai le seul à pouvoir m'opposer à leurs décisions. En cas d'affrontement spatial, je transférais mes pouvoirs à la personne la plus adaptée le moment venu.
Cela vous convient-il amiral ?

- J'accepte, répondit Anderson.

Oldae se retourna vers Styneth.

- Cela vous va capitaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 22:17

Adrian Styneth:



-Compris


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 22:47



Dark Oldae




Partie II

Chapitre IX: Nar Shadaa

- Bien ceci règle notre problème, dit Oldae soulagé que les événements prennent cette tournure.

- Les actes du lieutenant Vegan relèvent de l'insubordination, je demande à ce que le lieutenant Vegan passe en cour martiale pour m'avoir tenu tête, alors qu'il possédait un grade inférieur, intima l'amiral.

Oldae sentit Styneth se raidir lorsqu'il entendit l'amiral demander à ce que son second passe en cour martiale. Anarell lui intima de ne rien faire en s'adressant à son esprit "restez calme".

- Je refuse que Vegan passe en cour martiale. Premièrement celui-ci n'aurait pas un jugement équitable au vu de son statut de renégat et par ses origines chiss. Il serait évident qu'il serait condamné sans pouvoir faire valoir son droit de se défendre. Secondement, pour qu'il soit jugé, nous devrions retourner sur Dromund Kaas au vu de son grade de rang supérieur. Or je refuse que nous perdions notre temps à retourner à la capitale, dit le sith.

- Vous prenez donc le parti de Styneth et de Vegan ? s'insurgea Anderson.

- Je n'ai pas dit cela, amiral. Je refuse que Vegan passe en cour martiale mais une insubordination est une faute grave. Si, selon vos dires, il aurait fait preuve d'insubordination à votre égard alors je ne peux le tolérer. Je suis pour l'égalité entre mes hommes, qu'ils soient humains ou non humains, mais je suis aussi pour le respect, l'insubordination ne peut donc être tolérer. Je refuse de rendre un jugement hâtif en me basant sur vos seuls dires, amiral. Cela n'a rien à voir avec la confiance mais seulement avec l'égalité que j'accorde à chacun de mes hommes. Vegan sera jugé pour la faute que vous lui reprochez et ce dès mon retour. Celui-ci sera jugé et pourra se défendre équitablement en plaidant sa cause. Je serai le seul juge dans cette affaire au vu de mon implication extérieure et serai le seul à rendre un jugement. De plus, cette affaire restera en interne, je refuse que ceci tombe sous la juridiction du tribunal militaire.
Vous serez aussi présent amiral et plaiderez votre cause devant moi. Si Styneth le souhaite, il pourra représenter le capitaine Vegan et plaider pour lui.
Devant me rendre sur le Poing d'acier pour y rencontrer les officiers et sachant que des témoins ont dû assister à cette échange, le jugement se déroulera dans le vaisseau du capitane Vegan. Prévenez le donc de ma venue et du motif, amiral.

- Bien mon seigneur, je vous en remercie. Je m'en vais de ce pas le prévenir. Bon retour, salua Anderson, visiblement satisfait.

Oldae rangea le transmetteur et se retourna vers Styneth.

- Je suis certain que vous êtes contre mes pratiques, cependant vous devez comprendre que je ne peux me permettre de passer l'éponge sur une insubordination contre un amiral. Cela discréditerait ma positon et me ferai perdre l'appui de nombreux officiers, chose que je refuse. De plus, je suis pour l'égalité entre mes hommes, aussi Vegan doit être jugé comme n'importe lequel de mes hommes. Soyez certain que si j'ai refusé la cour martiale, c'est par respect pour vous, capitaine. Si jamais Vegan passait en cour martiale, la sentence aurait été la peine de mort pour une insubordination sur un amiral. Je vous offre la possibilité de le défendre. Et je m'engage à rendre le jugement le plus juste possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 23:25

Adrian Styneth:



-J'ai commis cette insubordination c'est à moi d'en subir les conséquences, si Vegan à agi comme le prétend Anderson, c'est parce que je lui ai appris à réagir comme ça, combiné à son honnêteté froide et directe... Hélas vous savez je suppose que je ne le laisserais jamais passer devant un quelconque tribunal, quitte à ce que j'y passe à sa place...

Quand j'y pense heureusement qu'il est pas passé par le Ralroost sinon je sais même pas comment Griggs aurait pu réagir, pensa t'il, c'était la première fois que son apprentissage provoquait des problèmes à ses hommes si tant est que les propos d'Anderson soient vrais ce qui restait à démontrer, il parlerais à Vegan une fois de retour, de toute façon il ne laisserait pas Vegan subir un quelconque procès.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Ven 24 Juin - 23:37



Dark Oldae




Partie II

Chapitre IX: Nar Shadaa

Oldae n'aimait pas l'idée de juger Styneth mais il le ferait. D'une part parce qu'il devait il y avoir un jugement et d'une autre part parce qu'il savait que Styneth ne laisserait jamais l'un de ses hommes être jugé. Anarell était impressionné par le courage du capitaine, peu d'hommes auraient agis comme il le faisait dans une telle situation.

- Vous êtes décidément bien surprenant, capitaine. J'ai du respect pour vous et c'est pour ce respect que j'accepte que vous preniez la place de Vegan, même si cela me déplaît, je ne vous le cacherai pas, les conséquences peuvent être grandes, j'espère que vous le savez. Je me rendrai quand même sur le poing d'acier pour y rencontrer Vegan, je parviendrai peut-être à apaiser la situation et à trouver une solution sans avoir à juger quiconque, dit Oldae.

Anarell saisit son transmetteur et envoya un message vocal à Anderson pour lui dire que la situation avait évolué mais qu'il se rendait toujiyrs sur le poing d'acier à son retour.

- En avant capitaine, nous devons rentrer au plus vite, un entrainement intensif vous attend, dit Oldae en reprenant la marche et en arrachant un rideau d'une fenêtre pour remplacer la cape qu'il avait laissé dans la salle du conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   Sam 25 Juin - 0:07

Adrian Styneth:



- Ce sont mes hommes je n'ai pas le choix, il récupéra son fusil qu'il accrocha dans son dos et reparti suivant le sith.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Siège du Haut-Conseil des Hutts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Siège du Haut-Conseil des Hutts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dr. Andrew Forson, Scientifique suprême, leader suprême du haut conseil de l'AIM
» Cartographia Imperialis
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star wars forum :: Planètes sous la direction du Haut-Conseil Hutt :: Nar Shaddaa-
Sauter vers: