AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charros city

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Charros city   Ven 9 Déc - 4:00

Dark Erebus



Erebus avait rassemblé ses forces à une vingtaine de kilomètres de la ville afin d'y planifier l'assaut. Il avait à sa disposition 500 mandaloriens, 300 impériaux et 200 hommes du Ralroost, à cela s'ajoutait les 1500 droïdes de guerre Krath récupérés précédemment et reprogrammés par Oracle. Enfin la force était complétée par 6 marcheurs républicains lourds venant du Ralroost, Erebus avait fait souder une plateforme surélevée sur la tête de l'un d'eux afin de s'y tenir durant la bataille et de pouvoir diriger ses forces avec efficacité.
Les forces adverses étaient composées de 12 000 hommes aidés par quelques droïdes de guerre Basilisk et quelques chasseurs Davaab, ainsi que quelques canons dans la ville. La différence numérique était écrasante mais Erebus avait le Ralroost à ses cotés, l'appuie de ses chasseurs, de ses bombardiers et surtout celui de ses batteries aiderait fortement.

Marcheurs républicains:
 

Les 3 commandants de l'opérations étaient rassemblés autour d'une table holographique montrant la ville et ses environs.

-Bon voilà le plan on va passer par le sud de la ville je serais au centre avec mes hommes et les marcheurs, Idaho vous prendrez le flanc gauche et vous le mando vous prendrez le flanc droit, on progressera comme ça appuyé par le Ralroost et ses chasseurs jusqu'à l'hopital.

-Par le Sud? Pourquoi pas par le nord, l'hopital est plus proche du nord que du sud de la ville, rétorqua Idaho.

-Parce que le nord de la ville à pas été évacué, seul le sud l'est, c'est pour ça qu'on passe par là.

-Quoi? Attendez on va pas mettre l'opération en danger parce que vous voulez sauver ces civils?! Intervint le mandalorien.

-Eh bien si on fait pas comme vous en vitrifiant des planètes entières, on va progresser par là, ces civils ont pas voulu cette guerre, mais soit si vous voulez passer par le nord allez y lorsque vous serez submergé et massacrés on pourra prendre l'hosto tranquille.

-C'est de la folie vous mettez en péril le succès de l'opération!

-Peut être mais Oldae m'a dit de prendre cette ville, j'ai cartes blanche alors vous faites ce que je vous dis, J'avancerais au centre avec mes hommes afin de maintenir une pression constante sur l'ennemi, vous vous resterez sur les flancs et passerez par les bâtiments afin de tous les sécuriser. Les droides passeront les premeiers afind e nettoyer les positions ou de les affaiblir au pire. Lorsqu'on y sera on prendre position dans l'hopital et on le défendra en cas d'assaut, sinon on attaquera l'ennemi sur sa position la plus fortifiée afin d'en terminer, lorsqu'ils se replieront le Ralroost les achèvera.

Le Mandalorien poussa un grognement de mécontentement mais hocha la tête pour indiquer à Erebus qu'il suivrais les ordres,

-J'espère que vous savez ce que vous faites démon, on se reverra sur le champ de bataille.

Le mandalorien rejoignis ses forces afin de communiquer les ordres laissant Erebus seul avec Idaho.

-C'est stupide! Oldae ne le permettrais pas et vous le savez!

-Peut être mais les absents ont toujours tort. Je commande ici, si ça ne vous plait pas une navette vous attend pour aller pleurer aux pieds de votre maître adoré.

-Je vous interdis de me..

-De vous quoi? Vous n'êtes rien, d'un claquement de doigt Riley vous découperais en morceau avant même que vous ne puissiez bouger. Soyez un bon chien et allez préparer vos hommes on à du boulot. Allez on se dépêche j'ai pas que ça à faire. Et chiez pas partout j'ai pas envie d'avoir à nettoyer!

-Pauvre con... Marmonna Idaho en se retournant pour partir.

Erebus se délectait de la colère en Idaho, l'homme savait qu'il ne pouvait rien contre Erebus, il était soumis à sa bonne volonté et ça le mettais grandement en colère. Les deux ne se supportaient pas, Erebus considérait Idaho comme un chien tout juste bon à faire de la figuration auprès de son maître, parallèlement Erebus savait très bien ce qu'Idaho pensait de lui, le considérant comme un Effronté, égocentrique, borné, capricieux et stupide, et au fond il n'avait pas tout à fait tort mais Erebus s'en fichait de toute façon il était tout sauf un danger pour lui. Erebus se retrouvant seul se retourna et vis Ryley, couché comme à son habitude attendant les ordres. Erebus avait instauré une relation de respect mutuel et de crainte de la part de l'animal permettant à ce dernier de rester fidèle envers son maître. Riley craignait grandement Erebus du fait de ses pouvoirs et c'est pour ça qu'il lui restait fidèle, aussi peut être parce que sans lui il mourrais de faim. Erebus projetait d'en adopter d'autres et de se faire une meute à lui, mais comme beaucoup de ses projets il ne pourrait les réaliser avant un moment.

Riley:
 

-Ouais toi non plus tu l'aime pas hein?

La bête pencha la tête et grogna comme si elle avait compris Erebus,

-Ouais il te manque vraiment que la parole à toi hein? Allez on vas y aller on a du boulot aujourd'hui.

Erebus partis vers le marcheur numéro 4 suivis pas Riley, c'était celui sur lequel il serait pour diriger l'assaut, il était piloté par Andrew Carver un vieux Colonel de 51 ans et épaulé par un pilote et un artilleur. Carver l'attendait à coté de son engin, le "Hammerhead", dont l'avant avait été repeint pour former une mâchoire et des yeux de requins, comme tout les autres marcheurs du Ralroost. Ces marcheurs étaient devenus rares dans l'armée de la république et ceux malgré leur grande efficacité, leur armement était composé à l'avant de deux canons lourds et d'un canon léger à l'arrière. Ces tripodes étaient redoutables dans les combats rangés du fait de leur grande portée, ils étaient par ailleurs légèrement supérieur par rapport à leurs homologues Impériaux. Ils n'étaient absolument pas conçu pour le combat urbain, mais Erebus avait comment s'en servir et il avait besoin de leur puissance de feu pour réduire les poches de résistance une fois dans la ville.
Carver était un homme grisonnant, il avait une moustache blanche très bien entretenue, des yeux bleus gris et son képi d'officier supérieur masquait ses cheveux gris de vieillard. Il était le dernier descendant d'une famille de noble et en avait tiré un grand sens du paraître: il s'exprimait gracieusement, avait toujours ses vêtements tenus impeccables, il était d'une courtoisie à toute épreuve et surtout il était toujours toiletté de manière impeccable. Son frère aîné Valor était l'un des cuisiniers du Ralroost, censé être à la retraite de puis des années du haut de ses 53 ans. Andrew lui était commandant de bord depuis ses 26 ans, il avait enchaîné les décorations et n'avait jamais perdu son marcheur ni les hommes qui le composait. Il avait connu 2 équipages différents, le premier étant partis car promus ailleurs. Ses deux opérateurs actuels avaient respectivement 23 et 27 ans, des enfants pour lui. Il était respecté par l'intégralité de l'équipage qui l'appelait affectueusement "l'ancien" à cause de son grand age et de sa grand expérience.

-Toujours impeccable à ce que je vois Andrew, content de vous revoir.

-Tout l'honneur est pour moi Capitaine, ravi d'être le fer de lance de l'offensive à vos cotés.

-On va entrer dans l'histoire Andrew.

-Comme toujours avec vous monsieur, mais ça ne vaudra jamais la bataille de coruscant à vos cotés j'en ai peur. Gaïus et Odyl sont prêts nous vous attendons.

-Parfait, allez en avant.

Andrew Carver:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Charros city   Sam 10 Déc - 5:45

Dark Erebus



La force s'était mise en marche vers la ville, il fallait la rejoindre vite avant l'arrivée des renforts Mandaloriens, en effet, si Erebus parvenait à prendre la ville rapidement il isolerais 4000 des mandaloriens de la ville et n'aurait donc qu'à affronter 8000 hommes au lieu de 12 000 qui composait la force totale des mandaloriens. La nuit tombait sur l'endroit, la force se tenait loin de la ville afin de ne pas éveiller les soupçons trop tôt. Les hommes du schisme voudraient probablement retenir les forces coalisées afin de les prendre en tenaille avec leurs renforts. Erebus voulait foncer jusqu'à l'hopital puis se retrancher autour afin de repousser les ennemis jusqu'à pouvoir contre attaquer et donc mettre les forces adverses en déroute. Déjà une poussée rapide et brutale vers l'hopital faciliterais grandement la chose en forçant les mandaloriens à se replier en désordre afin de se regrouper ce qui laissait du temps à Erebus pour aviser de la suite.
La ville était entourée par de hautes tours au sommet desquelles trônaient des blasters lourds et quelques sentinelles, ce n'était pas les pires défenses qu'il avait dû affronter mais cela prendrais du temps à prendre, combiné aux bâtiments alentours qui étaient fortement gardés cela ralentirais la force armée et la rendrait vulnérables aux renforts mandaloriens. Qui plus est l’évacuation des civils n'était complète qu'au sud de la ville, une partie des hommes y seraient affectés, facilitant la tâche aux coalisés.
Erebus avait fait avancer son marcheur loin devant le reste de la force armée afin d'observer la situation de plus prêt, il était accompagné par le commandant mandalorien qui avait lui aussi voulu observer les lieux.

-Ce serais trop long on peut pas passer au travers.

-Je suis d'accord démon, le temps passé à prendre ces tours nous rendrait vulnérable aux renforts ennemis, vous avez d'autres solutions?

-Oui, mon vaisseau, si le Ralroost pilonne et fait tomber ces tours on pourra entrer et foncer vers l'hosto pour prendre les renforts ennemis de vitesse.

-Le Ralroost aura assez de puissance pour ça?

-Oui, une salve de missiles combiné aux turbolasers nous ouvrirons une brèche suffisante dans les défenses, une fois dedans le Ralroost nous tracera une voie au travers des bâtiments tandis que nos chasseurs nous assurerons la suprématie aérienne.

-Ça me parait bon, j'espère que ces droïdes de guerre sont aussi bon que leur réputation le dis.

-Ils doivent l'être croyez moi, les jedis s'en souviennent. Ralroost vous me recevez?

-Affirmatif, Capitaine.

-On à besoin de vous pour détruire les fortifications ennemis afin de nous permettre de prendre la ville plus vite.

-Compris, je suppose que c'est les tours et leurs environs c'est ça?

-Affirmatif, je progresserais sur l'axe principal jusqu'à l'hopital par le sud, couvert à l'ouest pas Idaho et à l'est par le Mandalore qui s'appelle?

-Thel Vada'mee

-Le Capitaine Vada'mee qui couvrira notre flanc droit.

-Compris Capitaine, les cibles sont verrouillées on attend vos ordres.

-Je vous recontacte, Erebus Terminé. Capitaine, mettez les hommes en position on y va.

-Bien compris.

Depuis l'espace fusèrent plusieurs salves de missiles combinées à des tirs de turbolasers, le Ralroost était entré en action. Les tours ciblés s’effondrèrent comme des châteaux de cartes accompagnées dans leur chutes par les bâtiments alentours qui explosèrent sous les impacts de tirs, les soldats du schisme pleinement pris par surprise se jetèrent sur les armes, fonçant dans les bâtiments les plus proches dans la panique la plus totale. Quelques instants plus tard des vagues inarrêtables de droïdes de guerre Krath déferlèrent sur les soldats qui furent submergés. Les droïdes tombaient en nombre mais pour un droïde tombé, 10 autres prenaient sa place. Les quelques centaines de mandaloriens furent massacrés sur place en quelques minutes.



Les droïdes guerre Krath nettoyèrent les premiers quartiers du sud de la ville, ces machines étaient merveilleusement bien conçues pour dévaster les rangs adverses, leur blasters à impulsion sur le bras gauche était d'une efficacité redoutable. Sans compter leur allure prédatrice et terrifiante, combiné à leur démarche singulière qui leur conféraient accessoirement un bon pouvoir psychologique sur l'adversaire. Ils n'étaient pas spécialement futés et ce contentaient de directives simples mais efficaces, ils pouvaient éventuellement tenter des manœuvres d'encerclements ou d'embuscades mais rien de bien sophistiqué. Cependant leur précision mortelle et leur nombre les rendait redoutable dans cette situation de combat urbain. Les forces Coalisées s’engouffrèrent dans la brèche formée tandis que le bruit des chasseurs Liberators sifflait au dessus d'eux. Erebus et ses hommes formèrent le point central de la progression tandis qu'Idaho et Vada'mee couvraient ses flancs. Erebus se plaça en tête avec son marcheur, a ses pieds les droïdes de guerre Krath suivis par les forces du Ralroost qui eux étaient derrière avec les derniers marcheurs. Les sirènes résonnaient dans toute la ville, à peine couverte par les tirs résonnant dans toute la ville, elle fut masquée un instant par l'entrée dans l'atmosphère du Ralroost qui se plaça au dessus de la ville dans un vacarme assourdissant faisant feu de toute ses batteries au passage faisant effondrer les bâtiments uns à uns. Erebus lui toujours sur son marcheur hurlaient aux hommes et aux droïdes les directives, remuant dans tout les sens pareil à un fou.

-Vander ramène tes fesses sur la ligne on a des ennemis en approcha au nord! Artilleur, bâtiment à 11h 3ème étage!

-Cible en visée! Feu!

Le marcheur ouvrit le feu avec ses deux canons et la façade du bâtiment vola en éclat projetant avec plusieurs mandaloriens et une mitrailleuse lourde tandis que le marcheur continuait sa route.

-Artilleur bâtiment à 1h balcon du 5ème étage!

-Cible en visée! Feu!

-Ok, artilleur, même cible 1er étage!

-On l'a au thermique, Feu!

-25ème en pointe! Carlson prenez position sur ces toits et couvrez nous!

-Seigneur ici le Capitaine Vada'mee nous subissons un tir nourris près de l'université demandons appuie feu!

-Ralroost, appuie feu demandé sur l'université!

-Compris, confirmation de l'acquisition de la cible, feu à volonté!

La bataille était d'une violence rare, chaque bâtiment qui n'était pas rasé par le Ralroost ou par les marcheurs républicains était le théâtre de violents affrontements, chaque position devait être réduite au silence pour progresser. A ce jeu là Erebus disposait d'un net avantage, les places fortes étaient réduites à grand coups de canons tandis que les autres étaient investis avec l'aide des droïdes Krath. Les troupes du Ralroost servaient principalement d'arrières gardes servant à repousser les petites attaques ennemis et à assurer les arrières et les flanc des marcheurs qui restaient vulnérables à de petits groupes mandaloriens. Erebus avait également fait envoyer une cinquantaine d'hommes sur les toits afin d'assurer un appui feu supplémentaire, en effet la ville avait la plupart de ses bâtiments interconnectés, permettant ainsi aux hommes de progresser facilement de bâtiment en bâtiment. Le Ralroost lui immobile à quelques centaines de mètres au dessus de la ville pilonnait de toute ses batteries et de tout ses missiles la ville et sa surface, annihilant chaque bâtiment et chaque positions mandalorienne. Il s'était placé au dessus de l'hopital de la ville et pilonnait les alentours en veillant à ne pas toucher l'hopital, cible vitale pour Oldae. Quelques téméraires Davaab tentèrent de décoller mais furent interceptés et détruits par les liberators du Ralroost avant même de pouvoir faire quoi que ce soit, liberators qui sinon procuraient un appui rapproché aux forces Coalisées. Petit à petit la force avança dans la ville, laissant ruines, cadavres et flammes derrière elle. Les flancs gauche et droit subissait quelques pertes mais avançait bien malgré tout, le front central lui était un véritable rouleau compresseur fort de ses marcheurs de combat très bien soutenus qui annihilaient toute tentatives de résistance de la part des mandaloriens, Erebus parvenant à repousser les quelques roquettes visant ses forces. Les Coalisés se devait d'être rapide afin de bousculer les mandaloriens pour les empêcher de se regrouper efficacement, ceci permettant de nullifier leur avantage numérique mais également permettant de prendre de l'avance sur les renforts adverses. De temps à autres quelques tirs d'armes lourdes fusaient vers le Ralroost, immédiatement stoppés par le bouclier du vaisseau et ensuite pulvérisé par ce dernier. Bâtiment par bâtiment, bloc par bloc, quartier par quartier les coalisés avancèrent, dans des affrontements d'une violence rare et meurtriers chaque rue était conquise au prix fort.



La bataille dura toute la nuit, ravageant tout le sud de la ville dans un incendie généralisé. Toute la nuit les tirs résonnèrent, ponctués par les effondrements des bâtiments un peu partout, certains quartiers se retrouvèrent avec aucun bâtiment debout, seulement des gravats et des ruines fumantes. Des milliers de cadavres humains comme mécaniques jonchaient le sol partout. De chaque coté la bataille avait été sanglante et épuisante, mais à l'aube du deuxième jour Erebus se tenait victorieux au sommet de l'hopital sécurisé. Ce dernier avait subit quelques tirs malgré les ordres d'Oldae, Erebus avait en effet préféré détruire à coup de cannons les positions de mitrailleuses dans l'hopital afin d'éviter aux forces des pertes inutiles. Globalement l'hopital restait en très bon état, seul 5 pièces étaient endommagés par les tirs si l'on exceptait les impacts de balles qui avait en partie criblé le bâtiment mais qui ne l'avait pas endommagé pour autant. A l'intérieur aussi on pouvait voir de nombreux impacts de tirs d'armes légères, là aussi il avait fallu sécuriser l'hopital pièce par pièce, étage par étage et de nombreuses portes étaient défoncées.
La bataille n'était par terminé pour autant, le quartier au nord de l'hopital résistait et les hommes y combattaient encore. Erebus observait la bataille depuis le toit de l'hopital dirigeant ce qui devait être les derniers combats face aux forces du schisme, toute la nuit il était resté debout sur son marcheur à coordonner les frappes de ses forces et à diriger les tirs du Ralroost et des liberators. Il entendit une corne sonner au loin, et les tirs cessèrent peut après, les forces du schisme se repliaient.
Erebus descendit l'hopital en trombe et retrouva Idaho et Vada'mee dehors, eux aussi marqués par la bataille, les traits creusés et fatigués. Autour d'eux les hommes fatigués se traînaient difficilement avec leurs équipements, rejoignant leurs compagnies.



-Regroupez vos forces on continue, faut les bousculer avant qu'ils en se regroupent.

Idaho surpris rétorqua immédiatement,

-Quoi? On peut pas y retourner les hommes sont exténués, blessés ou mort. Il faut qu'on stoppe l'attaque, on a ce qu'on voulait!

-Idaho à raison démon, les hommes ont besoin de repos avant d'attaquer de nouveau

-Si ils se regroupent, on aura fait ça pour rien, il faut profiter de la confusion et leur rentrer dedans afin de les mettre définitivement en déroute! Capitaine Vada'mee vous êtes avec moi?

Le mandalorien soupira et baissa la tête restant silencieux un moment avant de finalement hocher la tête pour signifier sa réponse affirmative.

-Bien on repars tout de suite, préparez les hommes à repartir, laissez la moitié ici pour tenir l'hopital au cas où, le reste en avant!

-Compris démon on y va!

Le mandalorien partis vers ses hommes laissant Idaho et Erebus seuls une fois de plus.

-Qu'est ce que vous attendez, allez préparer vos hommes.

-Vous êtes dingues ou quoi? La bataille à duré toute la nuit sans interruption! Les hommes sont exténués!

-Pas les miens, peut être que vos hommes ne sont pas à la hauteur!

Idaho s'approcha d'Erebus qui était de dos concentré sur la carte,

-Vos hommes sont bien restés à l'abri derrière vos marcheurs pendant la bataille n'est ce pas? Les miens ont combattus toute la nuit et son exténués!

Erebus se retourna subitement,

-Et vous semblez moins vaillant lorsqu'Oldae n'est pas là! Il faut croire que sans votre maître vous n'êtes qu'un déchet lâche et faible!

Idaho pleinement provoqué par l'énième pique d'Erebus lui décocha un violent crochet au visage.

-Arrêtez l'offensive! Ou je...

Idaho fut interrompu par un violent crochet du bras droit d'Erebus qui vint sonner un instant le lieutenant et à peine eut il le temps de se remettre qu'un uppercut en plein thorax le projeta en l'air, le faisant retomber au sol lourdement un peu plus loin. Il grogna de douleur avant que Riley ne lui saute violemment dessus, lui bloquant les bras et l’empêchant donc de sortir un quelconque arme. Le prédateur grogna puis rugis violemment, la gueule à seulement quelques centimètres du visage d'Idaho faisant apparaître ses longues et tranchantes dents.

-Riley!

La bête se tourna immédiatement et après avoir rugis une dernière fois au visage d'Idaho recula et repartis à coté de son maître.

-Je ne le redirais pas, préparez vos hommes, ou ils devront attaquer sans préparation, on y va dans 15 minutes.

Erebus repartis vers ses hommes, afin de se préparer à l'ultime offensive. Erebus savait que les hommes étaient exténués, mais les mandaloriens l'étaient aussi, si les coalisés leur laissaient le temps de se regrouper ils resteraient une menace plus que grande. Erebus prenait des risques, de gros risques mais il pensait ne pas avoir le choix.



Les droïdes ouvrirent le bal et déferlèrent sur les mandaloriens à peine remis de leurs retraites. Comme la veille les droïdes firent un massacre dans les rangs du schisme et ceux malgré la perte de nombreux droïdes, les forces coalisés déferlèrent juste après, appuyées par le Ralroost et les marcheurs lourds toujours pleinement opérationnels. Une bataille d'usure s’engagea rapidement entre deux armées, les pertes furent moins nombreuses de chaque cotés faisant encore plus s'éterniser la bataille, chaque rue se disputait pendant des longues minutes, chaque bâtiment debout était une forteresse pour les deux camps, l'aérodrome au nord de la ville changea 3 fois de mains en moins de 4 heures. à l'est la bataille pour l’hôtel de ville aussi dura un moment avant de tomber définitivement aux mains des coalisés en début d'après midi. L'Aérodrome lui fut verrouillé 3 heures plus tard finalement par les coalisés permettant de former un semi étau autour des forces du schisme. Les forces du schisme renforcée par des troupes fraîches infligèrent de lourdes pertes aux coalisés, faisant payer chaque bâtiment au prix fort.
Erebus savait que le point de rupture était proche d'un coté comme de l'autre. Du haut de son marcheur il traversa les lignes de part en part pour rejoindre les mandaloriens de Vada'mee avec ses 6 marcheurs afin de les aider à pousser afin de conclure un encerclement sur les forces du schisme ce que pourrais leur permettre de prendre définitivement l'ascendant. Les forces mandaloriennes soutenus par Erebus prirent finalement le commissariat tandis qu'à l'ouest celles d'Idaho prenaient finalement possession des docks achevant l'encerclement des forces du schismes. Erebus devait en finir, l'encerclement était bien trop fragile pour tenir, et avec une farouche contre attaque les mandaloriens pourraient facilement le briser. Il fit verrouiller l'encerclement en dispersant se marcheurs aux points clés et en dégarnissant les forces défendant l'hopital pour regonfler les rangs des points clés les plus vulnérables puis ordonna au Ralroost d'effectuer un tir de barrage sur les forces du schisme, de réduire en cendre le moindre bâtiment et d’abattre le moindre soldat repéré.
Les liberators ravitaillés redécollèrent et firent de même, mitraillant le moindre signe de mouvement provenant de la poche. Pendant plus de deux heures encore la bataille dura, le schisme tenta 2 sorties mais ses troupes soumises aux bombardements et face aux Coalisés retranchés et préparés furent repoussés aisément et avec de lourdes pertes.
Finalement après deux heures les troupes du schismes se rendirent, épuisées en déroute totale et à court de munitions et de ravitaillement. Erebus fit rapatrier tout le monde aux alentours de l'hopital afin notamment de compter les pertes et de souffler enfin.
Au total les coalisés avaient perdus 1029 droïdes de guerre Krath à coté de cela 111 soldats du Ralroost, 158 impériaux et 234 mandaloriens étaient morts ou blessés. Les forces du schismes elles déploraient 4136 morts, 2731 prisonnier et blessés et plus de 900 disparus. Environ 1000 avaient  réussis à fuir la ville, ils ne seraient pas un danger, ils étaient en déroute, sans armes ni munitions. Le reste de la garnison s'était replié dans une forteresse au nord.

Erebus se posa sur le toit de l'hopital complètement exténué, il retira son casque laissant apparaître son visage pale et cerné de fatigue, en contrebas les hommes s'activaient pour s'occuper des blessés du moins pour ceux qui en avaient l'énergie... Le soleil commença à se coucher sur la ville en ruine, silencieuse, après 2 jours de combats acharnés la ville était sous contrôle Coalisé.

-Sanders, amenez des navettes et rapatriez nos blessés sur le ralroost pour les soigner, lorsque ceux que vous aurez ramené tout le monde là haut, vous enverrais des médecins à la surface pour aider ici.

-Compris Capitaine, combien on en à perdu?

-111 morts ou blessés, ramenez les tous et essayez de sauver ceux qui peuvent l'être.

-Et vous?

-Je vais bien, merci Sanders. Erebus terminé.

Une section de soldats du Ralroost s'étaient installés sur le toit de l'hopital, Erebus lui s'effondra de fatigue adossé au mur du toit.

"Erebus à Oldae, Mission accomplie, Erebus terminé."




Dernière édition par Veers le Dim 15 Jan - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Charros city   Dim 11 Déc - 2:04

Dark Erebus



Erebus était assis sur le muret du toit de l'hopital à observer les environs, en contrebas tout autour de l'hopital les nombreux prisonniers, assis, attendant leur sentence. Erebus avait fait plus de 2700 prisonniers, soit 4 fois plus d'hommes que n'en comptait sa force. Il ne savait pas quoi en faire à vrai dire, il ne pouvait les exécuter par acquis de conscience ni les relâcher pour le moment. Il avait envoyé les mandaloriens loyalistes pour prêcher auprès d'eux et voir si ils pouvaient parvenir à en rallier quelques uns au cas ou, peut être pourraient ils gonfler un peu les rangs après tout, si les mandaloriens étaient tant attirés par la gloire que ça, ils rejoindrais peut être les rangs des loyalistes. Erebus projetait de recruter le capitaine Vada'mee à l'avenir, le capitaine était des plus compétents et ses hommes l’étaient tout autant, cela permettrais notamment de regarnir les rangs du Ralroost avec des hommes de confiance.
Ses ennemis s'étaient repliés dans une puissante forteresse au nord, au total près de 3000 hommes retranchés dans une forteresse quasi imprenable datant de la grande guerre de l'hyperespace.



Pour l'heure il ne comptait pas attaquer et il savait que ces adversaires ne le feraient pas non plus, tout mouvement de troupes aux alentours de la ville serait immédiatement repéré par le Ralroost et bombardé intensivement, tandis qu'un assaut sur la ville serait très difficile grâce encore une fois au Ralroost qui pourrais fournir un important appui feu
combiné à la position avantageuse des défenseurs qui avaient préparé le coup. Vada'mee arriva derrière lui et l'interrompit dans ses réflexions.

-Seigneur nous avons reçus une transmission du seigneur Oldae, il vous félicite pour la prise de la ville et vous envoie plus de 3000 hommes, 4 batteries lourdes ainsi que 600 Nekghoules en renfort afin de prendre la forteresse.

-Dites lui de nous envoyer du ravitaillement supplémentaire pour 3000 personnes.

-Pourquoi Seigneur si je puis me permettre?

-Vous pouvez capitaine, ce sera pour nos prisonniers, je ne vais pas les laisser mourir de faim ou les exécuter.

-Sauf votre respect, pour certains une mort serait préférable afin d'éviter le déshonneur suprême d'être capturé.

-Et bien si certains d'entre eux souhaitent mourir faites en sorte de satisfaire leurs dernières volontés, pour les autres je ne compte pas les laisser mourir misérablement.

-Je respecte votre choix Seigneur.

-Appelez moi Démon, Seigneur ça fait vieux.

-Si vous préférez Démon,

-Lorsque nos renforts seront là vous en prendrez le commandement, Idaho restera ici à défendre la ville pendant que nous prendrons cette forteresse.

-Bien Démon.

-Ah et si vous cherchez du boulot on embauche sur le Ralroost, pensez y à l'avenir.

-J'y penserais merci, on se reverra en bas.

-Ah et Vada'mee je suppose que je suis une superstar chez nos adversaire, le terrible démon qui massacre tout sur son passage.

-C'est exact, ils vous craignent.

-Faites répandre la rumeur que le démon va bientôt répandre sa fureur sur la forteresse, et faites en sorte qu'elle arrive aux oreilles des défenseurs. Vous avez carte blanche

-Aucun problème Démon, nous les briserons.

Vada'mee se retourna et repartis avant d'être arrêté par Erebus.

-Ah et capitaine, des civils sont ils revenus dans la ville?

-Affirmatif Démon que voulez vous faire?

-Ne les tuez surtout pas ils n'ont rien à voir avec cette guerre.

-Bien démon, puis'je disposer?

-Vous pouvez, le Démon répandra la mort demain dans les rangs ennemis soyez prêts.

-Je le serais.

Erebus fit préparer le Ralroost au combat pour le lendemain afin d'en finir avec les forces du schisme sur cette planète, il demanda égallement à Roacle de produire une quantitié colossale de sa fumée noire dans un but bien précis. Il veilla aussi à tenir ses marcheurs prêts, ces machines avaient été décisives dans la bataille pour la ville et Erebus comptait bien s'en servir pour prendre la forteresse ou la détruire. Il se servirais aussi de sa propre image déjà très connue dans les rangs des forces du schisme le "Démon" ravagerais bientôt les rangs du schisme mais aussi leur esprit et ceux avant même d'engager le combat. La guerre psychologique était un moyen de pression efficace en tant de guerre et après tout quoi de mieux pour Erebus que d'être grandement mis en avant par ses adversaires? Tout les mandaloriens du schismes le connaissaient et bientôt tout les mandaloriens loyalistes le connaîtraient aussi, il était un symbole de mort, une silhouette mortelle avançant implacablement écrasant tout ses adversaire sur son passage. Une gloire jamais vue pour lui, une gloire qu'il avait toujours espéré.
Il descendit l'hopital et lorsqu'il sortit il fit en sorte d'être entourée de sa fumée noire, adoptant une démarche lente mais majestueuse et faisant virevolter sa fumée autour de lui, la faisant s'approcher très près des prisonniers mais aussi des soldats impériaux et des loyalistes. Tous avaient ce léger frisson qui les envahissaient lorsque la fumée les approchait, comme si il s'agissait d'un voile de mort implacable. Certains prisonniers reculaient même à son approche murmurants à leurs voisins à moitié paniqué:

-C'est le démon à ce qu'il y parait demain il va ravager la forteresse, d'après ce qu'on dit il aurait des dizaines de milliers de droïdes en réserve près à déferler sur la forteresse

Erebus traversa les alentours de l'hopital avant de rejoindre Carver et ses marcheurs, pour leur annoncer la nouvelle mission tandis qu'un groupe de prisonnier échafaudais un plan pour s'évader et aller prévenir la forteresse de la future attaque. En effet une section de loyalistes avaient eu le malheur de parler un peu trop fort d'une défaillance du Ralroost qui l’empêcherait d'être au combat pour les prochains jours ainsi que d'une dizaines de milliers de droïdes qui déferlerais le lendemain sur la forteresse et avaient également malencontreusement laissé un trou dans les rotations des gardes pouvant permettre à ses hommes de s'évader un triste hasard causé par Vada'mee.





Dernière édition par Veers le Dim 15 Jan - 1:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Charros city   Lun 12 Déc - 3:06

Dark Erebus



Tout le pourtour de la forteresse était embrumé par une épaisse fumée noire, Erebus avait veillé à ce que toute la forteresse soit cernée par ce brouillard épais ce qui masquait ses forces et accroissait encore la pression dans le cœur des assiégés. Un groupe de prisonniers s'étaient évadés la veille et avaient rejoint la forteresse ce qui avait été pleinement planifié par Erebus, ils avaient colportés des infos complètement fausses aux oreilles des derniers hommes du schisme.
La forteresse disposait d'une tourelle turbolaser double qui pourrait être dangereuse pour le Ralroost, une fois distraite par autre chose ou même détruite Erebus ferait intervenir le vaisseau et pilonnerait la forteresse jusqu'à ce que ses troupes n'aient qu'à marcher sur des ruines fumantes avec quelques fois quelques ennemis.
Erebus avait autant de troupes que ses adversaires soit 2100 soldats mandaloriens, 600 Nekghoules, 500 droïdes de guerre Krath combinés à 4 batteries lourdes et 6 marcheurs de combat républicains. Face à lui 3000 défenseurs retranchés dans leur petite forteresse.

-Voilà le plan, je vais faire avancer une partie des droïdes de guerre krath vers la forteresse à découvert, cela devrait attirer les tirs de la tourelle turbolaser, Le Ralroost sortira d'hyperespace juste au dessus de la forteresse à ce moment précis pour pilonner intensivement la forteresse et plus particulièrement leur foutue tourelle, une fois cela fait on lancera l'assaut couvert par mes champs de fumée pendant que le Ralroost pilonnera la forteresse une fois là bas le Ralroost cessera les tirs de barrage et ciblera uniquement des cibles précise accompagné par nos chasseurs.

-Comment ferons nous pour avancer sous couvert des fumigènes? Rétorqua le chef des Nekghoules

-Je les ferais avancer moi même j'en ai le pouvoir, vous et vos lézards grimperez aux murs afin de les sécuriser rapidement, si vous rencontrez d'importantes poches de résistance faites appel au Ralroost il vous appuiera.

-Lézards?

-Oui j'ai cherché plus proche mais j'ai pas trouvé ça vous dérange?

-Je ferais avec, nous prendrons facilement le contrôle de ces murailles

-J'espère bien, Capitaine Vada'mee vos hommes entrerons dans la forteresse une fois les murs sous contrôle, vous pourrez compter sur l'appuie des chasseurs et du croiseur en cas d'imprévu.

-Compris.

-Alors en position, rejoignez vos troupes on à du boulot. Ralroost vous me recevez?

-Affirmatif!

-Vous êtes parés à débouler aux coordonnées prévues?

-Bien sur, les missiles sont prêts, moi aussi on va gagner ça vite fait et ce sera bon.

-Je suis d'accord, attendez mon signal Erebus terminé.

-Bon allez tout le monde se met en place on fait ça vite et bien et on gagne cette guerre!

Erebus qui était en haut de son marcheur depuis de nombreuses minutes s'étira longuement puis frappa le toit du marcheur avec son pied qui se redressa immédiatement, l'équipage de Carver ne s'était toujours pas reposé, ce dernier avait en effet estimé qu'ils n'avaient pas a le faire tant que la bataille n'était pas finie.

-Vous êtes prêts l'ancien?

-Toujours monsieur, la gloire n'attend pas.

-Je suis d'accord.

Erebus ordonna aux droïdes de sortir de la fumée pour se diriger vers la forteresse en chargeant, il savait qu'il les condamnait à mort en faisant cela mais cela permettrais au pire de détruire leur tourelle et au mieux d'un peu faire frémir ces défenses. Les droïdes se ruèrent vers la forteresse et la réaction du schisme ne tard pas à se faire attendre, la tourelle pivota et ouvrit le feu sur les droïdes qui furent pulvérisés un à un, Erebus les avait envoyé en formation écartée au maximum afin de limiter le nombre de droïdes détruits par tir et cela marchait bien, la tourelle n'en détruisait qu'n ou deux par tir et le droïdes atteindrais la forteresse sans difficulté.

-Maintenant.

Le Ralroost sortis d'hyperespace juste au dessus de la forteresse à quelques centaines de mètres seulement et se mis à délivrer toute sa puissance sur la forteresse et plus particulièrement sur la fameuse tourelle turbolaser qui explosa sous la décharge de missiles.

-En avant!

Erebus leva les bras et ce concentra pleinement, la fumée frétilla puis avança rapidement, plus vite même que les troupes. Il lui était devenu facile de déplacer sa fumée, mais autant en même temps demandait énormément de concentration et d'énergie, mais il y arriverais. La fumée progressait tandis que d'un coté les droïdes arrivés en bas des murs commençaient à ouvrir le feu sur les hommes en haut et de l'autre le reste des troupes avançaient vers la forteresse, couvertes par l'écran de fumée avançant avec eux. Pendant ce temps le Ralroost et ses chasseurs répandaient la mort au cœur de la forteresse faisant pleuvoir les tirs et les missiles sur les malheureux mandaloriens qui n'avaient rien pour riposter face au vaisseau. Quelques roquettes fusèrent vers le vaisseau mais elles se heurtèrent aux boucliers déflecteurs sans faire de dégâts.
Les Nekghoules atteignirent finalement les murs et commencèrent à les escalader à main nue. Erebus était impressionné par ces bestioles, ces atrocités étaient nées des Rakhgoules, des monstruosités qui s'étaient répandues dans les sous sol de Taris jusqu'à ce que Malak n'en vitrifie la surface. Ensuite ils avaient évolués, mutés et étaient devenus les Nekhgoules, des versions bipèdes bien plus puissantes que ne l'étaient leurs ancêtres et surtout bien plus intelligente, puisque capable de très bien parler. Leur voix était étrange, un mélange plus ou moins subtil entre une voix rauque et une voix spectrale. Erebus n'était pas pleinement enthousiaste à l'idée de travailler avec mais bon, si Oldae les lui avait fournis alors autant s'en servir, leur force physique serait peut être utile.
Rapidement les lézards finirent par atteindre le sommet des murailles et commencèrent à tailler en pièces leurs opposants au corps à corps switchant sur leurs armes à feux une fois les ennemis proches éliminés.

-Surprenamment efficace ces lézards vous trouvez pas Carver?

-Je ne sais pas si "lézard" est bien adapté mais il est vrai qu'ils le sont.

-Ils auront bientôt pris les portes à ce rythme là, à toute les troupes foncez en dessous des murs et préparez vous à entrer!

Tandis que la brume noire atteignait les abords de la forteresse les mandaloriens loyalistes en sortirent et se ruèrent en dessous des murs massés près des portes afin de se préparer à investir la forteresse.




-Seigneur, les commandes des portes sont détruites on ne peut l'ouvrir avec.

-Ah fais chier, écartez vous en! Bataillon Hammerhead en position devant la porte préparez vous à ouvrir le feu!

Les 5 autres marcheurs se déployèrent devant la porte et après quelques instants ouvrirent le feu sur la porte qui  après quelques seconde explosa complètement, ouvrant un trou béant dans le mur de l’édifice. Immédiatement les mandaloriens s'y engouffrèrent en masse, le but était d'établir une tête de pont de l'autre coté afin de pouvoir s'ne servir de base pour la prise totale de la forteresse. Les marcheurs leur emboîtèrent le pas et franchirent l'enceinte à leur tour, permettant de fournir un soutien de taille en terme de puissance de feu en réduisant au silence chaque position du Schisme. Erebus leva la tête et aperçut une pièce éclairée dans la tour principale de la forteresse, devant il vis plusieurs hommes en bel uniforme. Si c'était ce qu'il pensait il pourrait finir la bataille plus vite que prévu. Il se pencha dans le vide pour apercevoir Vada'mee en contrebas.

-Capitaine!

-Démon?

-Il y à une passerelle de commandement là haut! Je vais y aller je vous confère la commandement de toute les forces ici jusqu'à ce que je revienne.

-Compris je vais sur les murs le temps de...

Le capitaine n'eut pas le temps de finir sa phrase et fut attrapé par le harpon d'Erebus que le projeta au dessus du marcheur d'Erebus à coté de se dernier.

-Ici vous serez bien pour commander croyez moi, prenez soin de mes marcheurs hein?

-Compris démon.

-Carver désormais c'est lui qui commande compris?

-Compris monsieur, bonne chance là haut.

-Merci.

Erebus tendis son bras vers la tour et y tira son harpon qui l'y propulsa à toute vitesse. Il traversa la vitre et retomba lourdement au sol un peu plus loin. L'un des mandalorien tomba à la renverse essayant de saisir son arme tandis que les autres à moitié figés réalisaient à peine.

-C'est... c'est c'est c'est le démon!!

-Oui c'est moi.

Erebus se releva et se jeta sur le mandalorien le plus proche, lui plantant ses deux sabres dans le torse avant de se retourner et de lancer ses deux sabres sur les ennemis alentours qui furent tous décapités avant d'avoir pu réagir. Seuls quelques mandaloriens demeuraient vivants dont le commandant des forces planétaires du schisme. Erebus récupéra ses sabres et déchaîna sa foudre sith contre tout les mandaloriens sauf le leader qui demeura bien seul au milieu des cadavres des autres soit carbonisés soit décapités.
Il se redressa observant la mort régnante autour de lui avant de se tourner vers Erebus.

-C'est ainsi que cela s'achève donc démon.

-Une défense de la ville acharnée je dois le reconnaître.

-C'est comme ça hein? Vous allez tous nous massacrer pour que le "Justifié" règne sans partage sur les mandaloriens?

-Qu'il dirige ça je m'ne fiche, c'est pas mes affaires, par contre je remarque que tu as un très beau katana à ta ceinture.

-Il ne t'appartiens pas! Il a été forgé pour mes ancètres il y à plus de 300 ans! Jamais tes mains ne le toucherons démon!

-Il n'y a rien de personnel commandant, mais vous allez mourir car je suis le Démon et que telle est ma mission, et ce katana sera à moi comme celui de l’amiral.

Le Mandalorien dégaina son sabre mais fut immédiatement happé vers Erebus qui le coupa en deux avec son sabre en récupérant son katana au passage. Le torse de l'homme glissa sur la partie basse de son corps avant de retomber au sol suivis de prêt par le reste du corps. Erebus coupa la tête du buste et l'accrocha à sa ceinture avant de placer quelques charges explosives et après quelques minutes assis au bord du vide contemplant sauter dans le vide pour retomber au sol dans un petite onde de choc. Erebus s'avança vers son marcheur tandis qu'une explosion secouait la tour. au sommet duquel était le Capitaine Vada'mee dirigeant les troupes au combat vers les derniers combat semble t'il.

-Capitaine quelle est la situation?

-On les a poutré Démon! Les derniers survivants se sont enfermés dans les souterrains

-Parfait, j'ai ici un petit quelque chose ( il brandis la tête du commandant de la force du schisme ) qui les fera sortir.

-Je pense aussi.

-Disposez vos troupes autour des sorties éventuelles et attendez qu'ils sortent mais ne tirez pas.

-Compris, vous avez entendu? En position près des souterrains!

Erebus s'avança vers l'une des sorties et entra dans un des souterrains entouré par sa brume noire. Il descendit des escaliers et massacra 3 hommes qui étaient en faction ici avant de rentrer dans une sorte de hangar souterrain ou les derniers mandaloriens s'agitaient dans tout les sens pour préparer une éventuelle défense. Le hangar était rectangulaire et entouré par des passerelles à une dizaines de mètres de hauteur. Erebus élimina 3 autres gardes mais ne fut toujours pas remarqué, il s'appuya sur une des rambardes et siffla très bruyamment attirant l'attention des hommes présents dans le hangar. Il y en avait bien 5 ou 600 là dedans et tous se retournèrent et virent le démon entouré par sa brume noire, Erebus tapota sur son gantelet et les ''yeux'' de son casque devinrent rouges brillants. Personne n'osa tirer et Erebus Jeta la tête du malheureux commandant au milieu de la foule en contrebas avant de parler d'une voix spectrale nettement amplifiée par son casque.

-Je suis le Démon, nous contrôlons les sorties, si vous ne sortez pas dans les 2 minutes je fais gazer la pièce avec de la toxine de terreur qui soit vous fera vous entre-tuer à main nue soit vous plonger dans de cauchemars éternels, avant de lâcher sur vous les Nekhgoules qui au mieux vous tueront sinon ils vous dévorerons vivants. Ne soyez pas stupides comme votre commandant et rendez vous. Vous avez 1 minutes et 45 secondes.

Erebus se tourna et repartit par où il était venus, un téméraire tenta de lui tirer dessus mais Erebus dégaina son sabre et lui renvoya son tir en pleine tête sans même se retourner avant de remonter lentement les escaliers. Il sortis des souterrains et atteint finalement Vada'mee toujours sur le marcheur discutant avec le chef des lézards et Carver lui aussi sur la plateforme au sommet de son marcheur. Vada'mee releva la tête et vis Erebus arriver.

-Alors?

-Si ils ne se sont pas rendus dans 30 secondes on les gaze et j'envoie les lézards les bouffer.

-Je vous remercie de cette attention démon, lui rétorqua le lézard.

-Pas de soucis monsieur?

-Olik Tarsan, le chef des "lézards"

-Vous irais quand le gaz se sera dissipé je veux pas avoir à vous gérer dans un état second, faites gaffe certains pourraient vous résister, il y en à 5 ou 600 vous aurez de quoi manger. Ah et vous trouverez une tête au milieu du hangar, la touchez pas et ramenez la moi je vous prie.

-Aucun problème je vais rejoindre mes troupes et les préparer.

Tarsan fis volte face et repartis vers les troupes.

-Quelles sont les pertes capitaine?

-93 Nekghoules et 221 mandaloriens, c'est pas grand chose, en face il y a 2000 morts plus les 500 d'en bas.

-Parfait Capitaine vraiment parfait je vous refais mon offre sur le Ralroost vraiment vous venez quand vous voulez. Je retourne à la ville je vous y attend. AH et Tarsan c'est bon vous pouvez les gazer! Attendez 3 minutes et allez y ensuite.

-Compris démon, lui répondis le Nekhgoules avec un sourire carnassier.

-Ah au fait capitaine tenez.

Erebus jeta le Katana fraîchement récupéré dans les mains de Vada'mee qui le rattrapa en catastrophe et resta un moment figé le sabre en main,

-C'est un bien trop gros présent Démon je ne sais pas quoi dire.

-Merci suffira j'en ai déjà deux et vous avez bien bossé, prenez en soin.

-Merci démon j'en prendrais soin en votre honneur.

Vada'mee observa son katana sous toutes les coutures, une telle arme est si rare qu'elle est complètement inaccessible pour un simple capitaine comme lui. Jamais il n’aurait pu espérer un avoir une et en était des plus heureux. Erebus se dirigea vers un des fury stationné autour de la forteresse tandis que derrière lui résonnaient les cris des hommes du schisme, le gaz était entré en action.

Il rejoins rapidement l'hopital et comme plus tôt se posa sur le toit, seul assis sur le rebord. Il entendis une voix derrière lui qui l'interrompit dans ses pensées.

-Victorieux à ce que je vois.

Cette voix il ne la connaissait que trop bien, deux bras s’enlacèrent autour de lui tandis qu'elle s'asseyait à coté de lui.

-Tu sais Hélène, à force de gagner je vais finir pas me lasser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Charros city   Mar 13 Déc - 4:26

Dark Erebus



-Oldae, ici Erebus, j'ai sécurisé la forteresse, la planète est sous contrôle j'attend les ordres à vous. Oldae ici Erebus vous me recevez? Oh bordel jamais ils répondent ces gens là.

-Allez laisse tomber il doit être occupé reviens ici.

Offre alléchante, elle était nue, la tête et les mains sur ses épaules et ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps.

-Il faut que je le prévienne, je vais voir avec son nouveau chien de garde, Lafay je crois. Capitaine Lafay ici le Seigneur Erebus, dites à Oldae qu'on contrôle la planète. Lafay vous me recevez? Bordel mais ils foutent quoi avec les communications? Bon quand vous aurez fini de dormir vous préviendrais Oldae. Erebus terminé. J'espère qu'ils vont bien.

-Ne t'en fais pas pour eux, ils se débrouillerons très bien sans toi.

-Ouais et puis de toute façon je ne manquerais ce moment seul avec toi pour rien au monde.

"Agent 42X, activation"

Il se tourna vers elle et l'attrapa au cou et la plaqua violemment sur le lit avant de saisir un poignard entreposé dans la pièce et avant qu'elle n'ait pu réagir la poignarder à de multiples reprises dans l'abdomen. Ses yeux luisaient d'un terrifiant orange, il posa sa main sur la bouche d'Ilis pour l’empêcher de crier et tandis que son sang se répandait dans tout le lit son regard passa de la stupeur à la tristesse avant de définitivement s'éteindre. Il retira la lame de l'abdomen avant de lui planter un dernier coup dans la gorge afin de l'achever. Il se redressa et descendit du lit maculé de sang, surplombant le corps encore nue d'Ilis couverte de sang et gisant morte au milieu du lit.

-Agent 42X, mission accomplie.

Une silhouette sombre apparut derrière lui.

-Bravo seigneur Erebus, votre prochaine cible vous attend.

-Bien maître.

Il se rinça un instant puis enfila son armure avant de sortir de ses quartiers, traversant le vaisseau jonché de cadavres, il avançait inlassablement dans le vaisseau enjambant les corps au milieu du couloir sans vraiment y prêter attention. Il ouvris une porte et se retrouva dans un tout autre environnement, une forteresse sur une planète enneigée. La aussi il tomba sur une multitude de cadavres auxquels il ne prêta même pas attention, il avança et tomba sur une sections de soldats attendant à coté d'une porte fermée. Il connaissait cet endroit et savait ce qu'il y trouverait. Il fis un signe aux soldats et ces derniers partirent vers la cible principale qu'ils avaient ordre de retenir. Il se plaça devant la porte et tandis que les 42Z passaient derrière lui il l'enfonça d'un violent coup de pied révélant à lui Oriane Yann, la cible numéro deux. La brume noire s'étendit sur toute la salle la plongeant dans une quasi obscurité. La petite fille eut la bonne idée de se mettre dos au mur, mais ça ne la sauverais pas. Erebus se propulsa en l'air et retomba lourdement sur Oriane avant qu'elle n'ait pu réagir. Il l’attrapa au cou et lui brisa la nuque d'une simple pression avec son bras cybernétique avant de la laisser retomber lourdement au sol. Il dégaina son sabre et trancha sa tête qu'il saisit par une des lekku avec sa main droite avant de se rediriger vers la sortie.
Il sortis de la pièce et se dirigea vers l'emplacement de la dernière cible. Sur le chemin il croisa le cadavre de Desius, les bras coupés et égorgé accompagné par le cadavre de 49K, décidément une série de modèles ratés. Il atteint finalement le hangar de la forteresse ou il tomba sur les cadavres des 3 42Z, morts horriblement pour la plupart, à cotés de ça se succédaient tout un tas d’autres cadavres, les 47 et 48X notamment eux aussi dans de sales états. Face à eux la cible tenant difficilement debout, se tenant l'abdomen ou il avait manifestement été touché. La cible releva la tête et vis 42X approcher la tête d'oriane en main. Il jeta la tête d'Oriane aux pieds de la cible. Il sentit de la tristesse et des remord en lui, immédiatement suivis par de la colère.

-Vous aussi, Capitaine.

42X regarda un instant les corps inertes des 3 assassins passés avant lui, les modèles Griggs n'avaient pas été à la hauteur lui le serait. Il s'avança tel une machine vers son adversaire les deux sabres en mains et bondit sur lui engageant un duel au sabre entre les deux hommes. Le duel dura longuement, la cible était bien plus forte que 42X mais sa blessure et sa fatigue le rendait bien moins performant qu'il ne l'était normalement. Le duel continue jusqu'à ce que 42X parvint à couper le sabre de son adversaire en deux prenant l'avantage irrémédiablement. La cible fit un salto arrière et parvint à s'éloigner de 42X avant de lui asséner une puissante rafale de foudre sith clouant 42X sur place avant de projeter sur lui de puissantes flammes destructrices l'engloutissant dans un torrent de flamme à seulement quelques pas de la cible.
La cible souffla un coup pensant avoir gagné, une ombre se dessina dans les flammes et avant qu'il n'ait eut le temps de se préparer quelque chose se jeta sur lui et lui transperça le torse avec ce qui ressemblait à un bras cybernétique. L'ombre se dessina petit à petit, un corps carbonisé reposant sur un exosquelette de métal dont certaines pièces de l'armure avaient littéralement fusionné avec le corps à cause de la chaleur. Le visage complètement noirci cerné par des restes de masque à moitié fondu et réduit à un simple crâne métallique au milieu duquel brillaient deux yeux oranges. Il souleva le corps de son adversaire, son bras l'avait transpercé de part en part et il avait quelques os en main qu'il avait probablement arraché à sa colonne vertébrale au passage. D'une voix rauque ce qu'il restait de 42X déclama à son adversaire.

-Finalement je vous tue, ma famille est vengée, finalement le seigneur noir des Sith Dark Oldae n'est plus.

Dans un atroce bruit de chair déchirée 42X retira sa main du corps quasi mort de son opposant et le laissa tomber au sol dans une marre de sang avant de lui même tomber à genoux.

-Mission accomplie mon maître.

-Je te félicite 42X, ta contribution ne sera pas oubliée, tes frères rendront honneur à ton efficacité.

42X tomba sur le dos brûlé de toute part et tandis que ses yeux se fermaient d'autres passaient prêt de lui, ils ne calculèrent même pas son corps et se contentèrent de décapiter le corps sans vie de la cible en guise de trophée.

Erebus se réveilla en panique dans ses quartiers provisoires dans l'hopital, il était en sueur les yeux oranges brillants, essoufflé. Il sentit un corps se déplacer à coté de lui, Ilis.

-Qu'est ce qui t'arrive Adrian? Dit elle d'une voix fatiguée et inquiète.

-Non, non non c'est pas possible! Non!

-Ça va aller calme toi Adrian je suis là ça va aller.

Elle se hissa sur lui, son visage près de celui d'Erebus, permettant de le calmer petit à petit. Il se recoucha petit à petit tremblant et en sueur.

-T'en fais pas Adrian je suis là c'est fini, calme toi je suis là. Allez c'est fini, je suis là je suis là ce n'était qu'un cauchemar.

Il se calma complètement grâce à Ilis, au moins il ne serait pas comme il avait été avec Oldae la fois précédente. Il s'apaisa finalement tandis qu'Ilis le visage collé au sien le rassurait autant que possible. Il était tôt le matin, la nuit avait été courte comme toujours avec Ilis et il n'avait que peu dormi. Il se leva faisant fi d'Ilis et alla dans la salle d'eau sans même prendre la peine de s'habiller histoire de se rincer le visage un instant. Il fut suivis par Ilis elle aussi nue qui vins derrière lui le serrer dans ses bras.

-Des cauchemars hein?

-Ça fait plusieurs fois désormais, heureusement que tu étais là pour me calmer sinon j'aurais pu...

-Ça va aller ne t'en fais pas je suis là allez viens dormir encore un peu tu t'es battu pendant 3 jours tu as besoin de repos.

-Merci Hélène, j'ai prévenu Oldae de notre victoire?

-Oui tu l'as fait tout à l'heure mais il n'a pas répondu alors tu as contacté Lafay qui n'a pas non plus répondu.

-D'accord merci je me suis vu te tuer de sang froid sur ordre de Jadus.

-T'en fais pas ce n'était qu'un cauchemar, jamais tu ne replongera sous son contrôle je te protégerais. Allez viens te coucher maintenant.

-Erebus retourna se coucher suivis de près par Ilis, il aurait pu la tuer pour de bon si elle ne l'avait pas calmé, il demanderais à Oracle de voir si elle pourrais éviter ce genre de cauchemars, après tout si elle avait été conçu pour le contrôler elle pourrais peut être faire quelque chose. Il se recoucha pensif, Ilis dans ses bras.

-Et c'est toi qui te plaignait que je faisait du bruit en dormant? Dit elle en ricanant

Erebus rigola à l'allusion d'Ilis, il est vrai que la dernière fois ou elle avait eu ces cauchemars avec Erebus ) coté remontait à longtemps, lorsqu'ils étaient revenus du poing d'acier blessés, il se rendormit petit à petit, Ilis dans ses bras.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Charros city   Mer 14 Déc - 3:24

Dark Erebus



La journée passa rapidement, Erebus avait fait embarquer ses forces dans les transports de troupes et s’apprêtait à rejoindre le Ralroost à son tour, Ilis était repartie depuis quelques temps déjà et il se retrouvait seul sur le toit de son hôpital à penser à la bataille et à l'avenir. Il se pencha en avant regardant les derniers hommes embarquer, son vaisseau l'attendait en bas lui aussi, il était temps qu'il le rejoigne et qu'il quitte à son tour cette planète.
Il avait perdu plus de 1200 droïdes de guerre Krath lors de la bataille, cependant il faisait confiance à Oracle pour pouvoir en fabriquer d'autres grâce à l'atelier du Ralroost d'ailleurs il avait besoin d'elle pour modifier très légèrement son bras, il commençait à moins bien répondre peut être à cause d'un débris, il fallait qu'Oracle vérifie ça.
Il descendit les escaliers uns à uns mais arrivé au 2ème étage une douleur colossale le saisit à la poitrine et il tomba immédiatement à genoux, il sentit ses muscles se raidirent petit à petit tandis que la vie le quittait progressivement. Il tomba a terre et plongea dans l'inconscient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Charros city   Mer 14 Déc - 3:52

Oracle



Aide de camp Oracle modèle 21C, entrée 33-25, jour 260, position: Atmosphère de Charros IV, croiseur de combat Ralroost.

Le maître à fait un arrêt cardiaque sur la surface, il n'a été retrouvé que quelques minutes plus tard et immédiatement amené ici par le sergent Sanders. J'ai facilement pu le réanimer et repérer la source du problème, la valve cybernétique était endommagée bloquant la circulation et faisant arrêter le cœur subitement. Il s'agissait de l'un des points que je n'avais pas réparé depuis longtemps à tort. Cette fois j'ai été pleinement vigilante et j'ai veillé à bien vérifier et remplacer les pièces défectueuses dans tout l'organisme, ainsi j'ai remplacé près des 3/4 des pièces qui le composent. A cela c'est ajouté le remplacement de plusieurs Os endommagés, à ce rythme son squelette sera bientôt intégralement mécanique. Je l'ai maintenu en sommeil un peu le temps que son organisme se remette en ordre et s’habitue aux nouvelles prothèses. J'ai remplacé son bras par un meilleur modèle plus vif et moins vieux, je me chargerais de remettre à niveau le modèle 41 plus tard, j'ai également aiguisé ses griffes de plus belles et remplacés les griffes de ses jambières après les avoir également aiguisé. Je me suis également chargé d'améliorer sa toxine de terreur et sa brume noire. Les deux sont plus persistants et le premier passe désormais au travers de la plupart des filtres en service, le rendant encore plus mortel.

Il s'est réveillé quelques heures plus tard, fatigué mais en bonne santé:
Chargement conversation:

-Maître vous m'entendez?

-Oui, qu'est ce qui m'est arrivé?

-Vous avez fait un arrêt cardiaque sur la surface, Sanders vous à amené ici et je vous ait soigné.

-Depuis quand je fais des arrêts cardiaque après avoir descendu quelques étages.

-C'est ma faute maître, votre cœur dispose d'une pompe cybernétique augmentant le volume de sang brassé, permettant à votre cœur d'être bien plus efficace que celui d'un humain normal, cependant tristement une des valves était endommagée et à provoqué l'arrêt cardiaque.

-Oh misère, c'est réglé maintenant?

-Affirmatif, j'ai pris soin de remplacer toute les pièces défectueuses afin d'éviter que cela ne se reproduise, j'ai aussi remplacé votre bras, le précédent ayant une pièce métallique coincé à l'intérieur. J'ai remplacé environ les 3/4 de vos pièces et désormais tout devrait bien aller.

-Cool, je me sens plus robot que jamais, vous l'avez dit à personne hein?

-Non maître seul Sanders est au courant, le reste de l'équipage ne vous a pas vu.

-Parfait, je peut partir?

-Vous le pouvez maître, prenez le temps de vous habituer à votre organisme avant la mission, nous sommes parti depuis 1h nous y serons d'ici à demain.

-Merci Oracle, merci pour tout, vous avez pu commencer à produire d'autres droïdes?

-Affirmatif, grâce à l'atelier du vaisseau combiné à quelques machines crées avec l'aide de Bocker de Bocks pardon, j'ai pu produire quelques droïdes légèrement améliorés, d'ici 2 ou 3 semaines vous en aurez 6 à 700 à votre disposition si j'ai les matériaux nécessaires bien sur.

-Faites transmettre la liste des besoins à Oldae, prenez en de quoi faire des milliers de ces machins, je veux que même lorsque je serais plus commandant du vaisseau celui qui l'est puisse avoir à sa disposition au moins 5 ou 600 machines les entrepôts du navire suffiront à les stocker.

-Compris maître.

-Bon j'y vais merci Oracle de prendre soin de votre pauvre maître.

-C'est normal maître


...............Fin de transmission.................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charros city   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charros city
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark City 2.10 FIN
» Pink city
» Paradise City
» City of Heroes Freedom
» The Rock City Boy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star wars forum :: Planètes neutres :: Charros IV-
Sauter vers: