AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dark Erebus [Accepté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Lun 7 Nov - 4:37

Dark Erebus



Erebus s'assit à coté d'Ilis suivis de près par l'enfant qui à son tour s'assit au coté de son nouveau maître et tout souriant posa sa tête sur les jambes d'Erebus.
Ilis le regardait avec un sourrir jusqu'aux oreilles, Erebus lui souriait moins, il y avait été contraint par Oldae et ça ne lui plaisait pas, mais au moins le gamin ne finirait pas en zombie ou mort.
Il posa sa main mécanique sur l'épaule de l'enfant que ce dernier saisit comme il prendrais un doudou pour dormir. Erebus se tourna vers Ilis.

-Je veux pas t'entendre, je t'assure que je veux pas t'entendre.

Elle était complètement pliée de rire et elle avait de quoi,

-Toi qui était habitué à tabassé l'apprenti d'Oldae il va maintenant falloir apprendre à ne pas maltraiter le tien.

-Je te déteste et je lui apprendrais à en faire autant et à te laisser mourir aussi ça lui sera très utile

-Tu me laisserais jamais mourir, t'es pas comme ça.

-On verra, tu vois le machin rouge qui appartient à Oldae et qui est misérablement vautrée au milieu du terrain là? Tu sera comme ça mais morte.

Ilis éclata de rire, une fois de plus,

-Tu es si fâché, c'est si drôle.

-Ouais ben je vais aller être fâché dans mon vaisseau.

Erebus se leva, suivit par l'enfant, et partit vers son vaisseau.

-Au fait c'est quoi ton nom?

-Leo, Leo Onasis.

-Moi c'est Adrian, tu connais Oracle maintenant elle s'occupera de toi quand je serais occupé. Tu sera gentil avec elle, je ne veux pas que tu ne lève la main sur elle ni même que tu ne lui manque de respect c'est compris?

Le petit le regarda avec un grand sourrir,

-Oui promis!

-Parfait, et c'est pareil pour Oldae et les autres, sauf Ilis elle tu peut faire ce que tu veux. Dans la limite du raisonnable quand même. De temps en temps je t'amènerais voir un chiss, il s'appelle Vegan Crawler, il t'apprendra la patience, la sagesse et tout un tas de qualité que je n'ai pas, lui aussi tu lui dois un respect absolu.

Leo acquiesça un sourrir allant jusqu'aux oreilles

-La journée quand tu sera avec moi tu viendra au terrain d'entrainement et tu m'observera, essaye d'apprendre comme ça, je m'occuperais de toi en particulier plus tard. Observe comment j'agis et observe comment mes ennemis réussissent ou échouent. D'ici là ce soir tu dormira tôt et demain tu pourra dormir un peu plus tard, mais ne t'y habitue pas.

Les deux arrivèrent au vaisseau, où Oracle les attendait, Erebus fit rentrer Leo puis parla à Oracle qui était surprise par le retour de l'enfant.

-Je vais vous expliquer, c'était soit j'acceptais de m'occuper de lui, soit Oldae le transformait en sith, où le tuait. J'ai donc choisit de le récupérer, ça impliquera que vous vous en occupiez un peu et je me doute que ça vous gênera peut être et j'en suis désolé.

-Ne vous en faites pas maître ce sera un plaisir de m'occuper de lui, autrefois j'ai du m'occuper de mon petit frère alors je sais comment m'y prendre.

-Merci Oracle merci pour tout. Je déplacerais le lit de l'infirmerie pour le placer à mis chemin entre le votre et le mien au moins il pourra nous trouver facilement.

Oracle souriait, Erebus n'aurait pas pensé qu'elle accepte cela si bien mais il en était content.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Lun 7 Nov - 22:29

Dark Erebus



Oldae débarqua en trombe dans le vaisseau, Erebus fit un signe de la tête à Oracle et cette dernière alluma les réacteurs et le vaisseau s'arracha de la surface en direction de l'espace.

- Ralroost quelle est la situation?

-La flotte ennemi est en position et l'arcadia à été éperonné.

-Préparez la manœuvre de désencastrement du vaisseau ennemi.

-Impossible monsieur, le vaisseau adverse est trop encastré pour qu'on puisse changer la donne.

-Oracle, zoom sur l'arcadia.

Le vaisseau apparut en grand sur l'écran, et Sanders avait raison, le vaisseau bélier était complètement enfoncé dans l'arcadia et en plus maintenant par des canons harpons, normalement utilisés par les remorqueurs et donc d'une résistance à toute épreuve.

-Ok plan B, Oldae votre masque est pressurisé?

-Non

-Tant pis, si je me rate vous y passerez, Oracle placez vous devant la passerelle du vaisseau éperon, Sanders vous et le poing d'acier faites un tir de couverture sur le reste de la flotte et envoyez une partie de vos garnisons sur l'Arcadia ils devront tenir l'assaut plus longtemps que prévu. Ah et évacuer Anderson et si cet idiot résiste assommez le de ma part et amenez le en sécurité, mais assommez le bien compris?

-Compris Capitaine, heu Seigneur pardon.

-Oracle positionnez nous devant la passerelle en mode furtif, Leo viens avec moi.

Erebus se plaça devant une armoire faisant la taille de la cloison et l'ouvrit dévoilant un mur remplis de sabres lasers.

-Tu veux lequel?

L'enfant à moitié émerveillé hésita un instant puis choisit une lame violette.

-Bien ce sera ton sabre désormais ne le perd jamais, si quelqu'un vous tombe dessus je te charge de veiller sur Oracle d'accord?

-Oui d'accord

-Bien Oracle quand on y sera verrouillez le sas et à mon signal ouvrez le, Oldae suivez moi.

Les deux hommes se placèrent dans le sas attendant son ouverture par Oracle.

-Ça va être douloureux je vous préviens mais fermez les yeux et la bouche et tout ira bien.

Erebus tapa 2 fois sur son gantelet pour donner le signal à Oracle

-Pourquoi? Qu'est ce qu'on..

Erebus saisit Oldae à l'abdomen et la porte s'ouvrit projetant les deux hommes dans le vide spatial. Erebus tira son harpon sur la vitre de la passerelle et les deux hommes y furent projetés, brisant la vitre au passage et se réceptionnant misérablement à l'arrivée. Erebus se releva et vis Oldae faire de même.

-Bon vous êtes vivant c'est l'essentiel, on va détourner le vaisseau et l'envoyer exploser au milieu des autres idéalement on devrait pouvoir en sortir avant. Mais peut être pas on verra bien.

Erebus reprogramma le pilote automatique pour que le vaisseau se désencastre de l'arcadia et rejoigne les autres vaisseau. Malheureusement ça prendrais un moment et il craignait que cela attire l'attention.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mar 8 Nov - 2:21

Dark Erebus



Erebus fonça vers la passerelle, et glissa sous une porte sur le point de se fermer, son opposant le loupa de peu et Erebus pu entendre un coup de poing sur la porte. Mais il lui avait laissé un cadeau sur place, il tapa 3 fois sur son gantelet et entendis une  petite explosion suivis quelques secondes plus tard par des cris terribles. Erebus lui hurla à travers la porte:

-Toxine de terreur XC-84B, j'espère que t'as pas peur de grand chose dans la vie car dans les 10 minutes tu ne verra que ça. Je resterais bien là pour me marrer de ta terreur mais j'ai à faire bonne journée à toi le bonjour à Jadus.

Erebus atteint finalement la passerelle, seul pour le moment. Il s'approcha des consoles de navigation afin qu'Oracle s'y connecte et permette la manœuvre. Il se plaça au milieu de la passerelle scrutant les environs pour y repérer un éventuel ennemis, personne pour le moment. Erebus n'avait pas ce don pour repérer les ennemis qu'avait Oldae il devait faire ça à l'ancienne: rester sur ses gardes et scrutait tout les points d'entrées.

Son attente fut de courte durée, un homme surgit derrière lui, il se retourna et dégaina ses armes.

-Numéro 42X, si puissant mais si imparfait, le maître sera satisfait de ta mort.

-Pour toi ce sera Seigneur Erebus, Numéro 49X dernier modèle de la série des ratés, alors la forme? Toujours aussi nul?.

Probablement agacé 49X se jeta sur Erebus et le duel entre les deux hommes s'engagea. Erebus d'abord surpris recula puis repris l'avantage et passa à l'offensive. Il parvint à enchaîner plusieurs coups violents et brisa la garde de son adversaire. Il trancha d'un coup violent la main droite de 49X, puis après un bref tournoiement sabres au clair venant d'Erebus 49X tomba à la renverse éventré.

-Trop facile allez on s'appelle, Oracle donne moi des informations sur ce vaisseau.

-Reclamator, croiseur de classe Harrower modèle 1, supposé détruit à la bataille de...

-Bothawui, je le sais j'y étais. Il était en flamme et à fait un saut en hyperespace au hasard, Jadus à du le récupérer plus tard. Bon pirate la navigation et envoie le vaisseau au milieu de ses 4 amis.

-Bien maître, je vous préviendrais quand ce sera terminé.

-Merci Oracle.

Erebus s'avança juste devant la vitre de la passerelle, ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas fait sur un vaisseau. C'était toujours très apaisant pour lui.

Il baissa la tête comme dépité, il avait au moins pu en profiter quelques minutes de ce panorama.

-C'était censé être discret? Non parce là je sais que vous êtes là et je sais même que vous êtes deux. Donc si vous pouviez soigner votre entrée la prochaine fois ce serais sympa.

Il se tourna, 2 femmes, une Operator et une autre inconnu au bataillon. L'Inconnue se pencha sur le corps de 49X

-Oui il est mort, c'est bon arrête de le regarder il va pas se réveiller subitement.

-Toujours aussi arrogant tu ne t'arrête donc jamais?

-Si des fois quand je dors.

-Je suis Operator 9, Dark Méalia et voici mon apprenti Dark Moros

Dark Méalia:
 
Dark Moros:
 

-Enchanté, je suis le Seigneur Erebus le responsable de l'horrible tronche que doit avoir Jadus désormais. Ecoutez je sais que votre cerveau est passé à la moulinette pour pouvoir obéir correctement à Jadus mais j'ai pour règle de ne pas frapper les femmes par contre Oldae lui il s'en fout donc si vous voulez aller le voir il y a pas de problèmes. Ou alors si vous voulez on se fait un petit repas tranquille tout les trois, je cuisine super bien vous savez.

Les deux s'avancèrent vers lui.

-Tu ne fait que gagner du temps pour Oldae, mais c'est futile vous mourrez tout les deux aujourd'hui.

-Bon il faut croire que des fois les règles sont faites pour ne pas être respecté.

Erebus dégaina ses deux sabres, vaincre un Operator accompagné de son apprenti était quasi mission impossible, il devrait soit les séparer soit simplement tenir le temps qu'Oldae arrive. L'apprentie de Méalia le chargea la première, grave erreur. Erebus était doué au sabre mais ses pouvoirs n'étaient pas exceptionnels à l'exception de sa foudre sith qui elle était d'une étonnante puissance, pouvant rivaliser avec celle d'un médiocre inquisiteur probablement. Il déchaîna toute sa puissance sur Morros qui fut propulsé en arrière et percuta lourdement le mur derrière elle. Méalia se tourna et eu un rapide "Non!" avant de revenir sur Erebus.
Une de moins pour un temps, Erebus profita de cela pour foncer sur Méalia et un violent corps à corps s'engagea entre les deux siths, étrangement dominé par Erebu qui parvint même à asséner un violent coup de pied en plein plexus de son adversaire.

-Tu dors ou les Operator c'est plus ce que c'était, parce que là c'est vraiment trop facile.

Erebus chargea une nouvelle fois son adversaire mais fut stoppé net par une poussée de force de son adversaire, il soupira et avança de nouveau plus prudemment cette fois. Il réengagea le combat avec son adversaire mais ce fut plus serré cette fois, des deux cotés les coups s’enchaînaient violemment sans qu'aucun ne puisse prendre l'avantage cette fois. Erebus pris un risque en tentant de toucher son adversaire aux jambes mais son adversaire fit un petit saut et esquiva le coup avant de propulser Erebus loin avec une violente poussée de force.
Erebus se releva lassé par les poussées de force de son adversaire. Il attaqua son adversaire une énième fois et un autre duel s'engagea toujours équilibré du moins pendant un moment jusqu’à ce que au dernier moment Erebus parvienne à parer l'attaque de Moros manifestement remise de l'attaque d'Erebus. Erebus voulait éviter ce genre de situation, il fut forcé de reculer afin de garder ses adversaires face à lui. Il reculait parant les attaques ennemis de ses deux sabres et exploitant les failles ennemis quand il le pouvait. Cependant cela ne suffit pas. Et Méalia profitant d'un moment de faiblesse le saisit à l'aide de la force et le projeta contre une des vitres du vaisseau ce qui la fit éclater emportant Erebus dans le vide spatial. Il parvint à rattraper la chose en s'agrippant au vaisseau et propulsé par son harpon il revint dans la passerelle percutant pieds joints Méalia et la projetant contre le mur à l'arrière de la passerelle avant d'être projeté contre une des consoles du vaisseau par Moros.

Il était assommé et à moitié inconscient, son casque s'était brisé et était tombé à coté. Il vis Méalia se diriger vers lui tandis que Moros se dirigeait vers une des consoles du vaisseau. Elle s'approcha de lui, tout prés, c'était une femme magnifique plus encore que ne l'était Ilis, elle passa son doigt sur le visage d'Erebus jusqu’à son front puis Erebus sentis d'un coup ses forces le quitter,

-Tu vas mourir Erebus, j'ai accès à tes souvenirs, tu est triste, il ne le faut pas Dasha sera heureuse de te revoir, c'st sûr que pour Ilis pour laquelle tu as des sentiments ce sera plus difficile mais ne t'en fait pas elle y survivra jusqu'à ce que Jadus la tue néanmoins.

La rage d'Erebus monta en lui , il sentait ses muscles se raidir, ses poings se seraient.

-Tu t'es bien battu, mais désormais il est temps de partir retrouver ta famille, ne t'en fait pas contrairement à eux tu ne souffrira pas ce sera comme s'endormir définitivement.

Erebus mobilisa sa force et de son bras mécanique et d'un rapide mouvement la griffa sur tout l'abdomen avec ses griffes puis la saisit à la gorge et la frappa deux fois contre le sol avant de la jeter au loin à l'autre bout de la passerelle.
Il se releva et d'un mouvement rapide propulsa Moros sur le mur avant de la transpercer de part en part avec son harpon pour la ramener à lui et lui asséner un violent uppercut la projetant en l'air. Il frappa son poing au sol et déploya son champ de fumée. Moros retombée saisit son sabre et se mis en garde cherchant son adversaire dans la fumée, mais rien n'y faisait il était invisible. Un violent coup de poing la frappa à l'arrière du crâne la faisant tomber un instant à genoux avant qu'elle ne se relève difficilement. Elle ne vis pas arriver le coup de pied qu'elle reçu en plein dans le visage lui faisant cracher du sang et quelques dents et la faisant tomber à quatre pattes, lâchant son sabre au passage. Erebus la saisit à la gorge, ses yeux brillaient au milieu de la fumée et tandis que Méalia se relevait elle vis sortir du champ de fumée le corps de moros, enfin ce qu'il en restait, qui vint s'écraser contre le mur dans un bruit de chair broyée. Méalia distingua vaguement le corps de moros, éviscéré, mutilé, décapité, par endroit dépecé et baignant dans une marre de sang comme si un animal sauvage l'avait attaqué.
La fumée se dissipa, révélant Erebus accroupis et couvert de sang. Il se releva péniblement.

-J'ai gagné, vous avez perdu.

Méalia tendis la main, une lumière blanche s'en échappa, et ses blessures cicatrisèrent laissant simplement les vêtements endommagés.

-Vois tu j'ai absorbé ton énergie et je m'en suis servis pour me soigner, comment pourrais tu espérer avoir gagné?

Erebus entendis un bruit de porte défoncée au loin, Oldae.

-J'ai gagné, comme toujours.

Méalia se tourna vers la nouvelle menace qui approchait.




Dernière édition par Veers le Lun 21 Nov - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mer 9 Nov - 0:00

Dark Erebus



-Je vous l'avait dis, j'ai gagné.

La lame grise argenté d'Erebus transperça le dos de son adversaire, la vie quitta le corps de Méalia tandis que la lame grise argenté s'éteignait. Erebus l'aurait bien réduit en bouillie comme il avait fait pour son apprenti mais il n'avait pas le courage.

-Vous en avez mis du temps, dit Erebus essoufflé.

-J'avais à faire, lui répondit Oldae.

Erebus se dirigea vers une des consoles intact de la passerelle et contacta Oracle.

-Oracle vous avez fini de reprogrammer la navigation?

Il fut coupé par un brusque mouvement du vaisseau, le vaisseau se détacha de l'Arcadia et vira de bord vers le reste de la flotte fantôme.

-Affirmatif maître je vaisseau est déjà en route.

-Vous êtes en position?

-Affirmatif maître. Je vous attend.

Oldae se tourna vers Erebus.

-Il faut qu’on rejoigne rapidement le hangar.

-On aura pas le temps, votre masque est pressurisé? Ah non c'est vrai, bon tant pis.

Erebus brisa la vitre ce qui projeta les deux hommes dans le vide spatial. Erebus saisit Oldae par le poignet à l'aide de son bras mécanique et tira son harpon vers les coordonnées originelles transmises à Oracle. Le harpon s'accrocha au vaisseau qui sortit de son invisibilité et les deux hommes y furent tirés. Oracle avait le sas ouvert et les deux hommes y atterrirent plutôt misérablement avant qu'Oracle ne referme le sas et ne le pressurise tandis que le vaisseau bélier fonçait vers le reste de la flotte fantôme.
Les deux hommes, étaient tombés lourdement et ils restèrent un moment à Terre

-Vous voyez, on à gagné et en plus on est vivant, je suis trop fort je vous l'ai toujours dis.

La porte s'ouvrit et Oracle apparut. Elle se dirigea vers Erebus pour le relever, mais Erebus lui demanda de s'occuper d'Oldae en premier ce qu'elle fit avant de relever Erebus et d'aider les deux hommes à s'asseoir dans le vaisseau.
Leo lui dormait à point fermé, Oracle l'avait bercé pour qu'il dorme un moment et reste loin de l’agitation de la bataille. Elle remarqua aussi à quel point l'armure d'Erebus était couverte de sang mais un rapide scan lui permis de déterminer que ce n'était pas le sien.

-Le vaisseau à été détourné comme prévu maître, il devrait exploser au milieu de la flotte adverse d'ici peu de temps.

Oracle se figea un instant observant Erebus, puis repris en s'approchant de lui.

-L'intégrité de votre ossature est menacée et vous avez été vidé de votre énergie une fois de plus, je peut vous opérer sur place, venez avec moi.

-Je vais bien Oracle, merci de vous en préoccuper, mais je vais bien.

-Non maître vous n'allez pas bien, je suis désolé.

Erebus tenta de se relever protestant contre l'avis d'Oracle mais cette dernière toucha avec son index le front d'Erebus et ce dernier tomba instantanément dans l'inconscient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Dim 13 Nov - 5:09

Dark Erebus



Erebus fut réveillé en sursaut par un bruit sourd en pleine nuit tombant misérablement par terre et grommelant de lassitude. Il fit signe à Leo de rester couché et enfila son armure en vitesse avant de récupérer son casque et d'équiper ses sabres lasers.

-Oracle debout! On à des problèmes!

Il saisit le fusil d'Oracle et dés que la porte de ses quartiers s'ouvrit lui jeta au visage subitement. Oracle l'attrapa au vol et sortis du vaisseau derrière Erebus. A peine était il sorti du vaisseau qu'une section accouru vers lui.

-Monsieur le secteur des radars a été saboté, l'antenne est hors service!

-On à des échos radars?

-Négatif il est hors service pour un moment.

-Ok triplez les patrouilles sur les secteurs clés et tachez de réparer ce radar, Oracle communication prioritaire vers le ralroost immédiatement!

-Bien maître.

-Parfait, nous avons un problème immédiat qui est notre cécité temporaire et pour ça j'ai une solution. Par contre le problème reste qu'on à un saboteur dans nos rangs. Le fait de tripler les patrouilles aux points clés permettra de ralentir le rythme peut être.

-Quelle est la solution temporaire?

-Le Ralroost est dans la brèche soldat, comme toujours faites rentrer tout le monde ça va secouer.

-Bien Seigneur, que dois je dire à Desius?

-Dites lui d'être là demain matin à la première heure.

-Bien monsieur, bonne chance.

Erebus retourna au vaisseau ou un Hologramme de Sanders apparut.

-Sanders, notre radar à été saboté, effectuez une procédure d'entrée en atmosphère et stabilisez vous à 1000m, vous êtes un génie dans ce domaine ça devrait pas être compliqué pour vous.

-Affirmatif monsieur nous serons sur place dans 5 minutes, dois je consulter Anderson?

-Pas le temps pour les idiots comme lui, si il vous dis quoi que ce soit qu'il vienne se plaindre devant moi. Ah et verrouillez la salle du radar, personne n'y entre excepté Ilis et moi compris?

-Compris.

Erebus comptait utiliser le radar embarqué du Ralroost pour palier la perte de celui de la forteresse. Erebus sortit du vaisseau et se dirigea vers le lieu de l'explosion, 4 gardes lui ouvrirent la porte ou il put admirer le massacre qui avait eu lieu. Un coup d'oeil rapide lui permis de déduire que les hommes étaient morts avant l'explosion. Le point de départ était la console centrale, une charge explosive modèle 4, très prisée pour la destruction des bâtiments.
Il se pencha sur un des hommes qui avait été touché au torse et dont le projectile avait manqué de peu de le couper en deux. Il retrouva la balle enfoncé dans le mur plus loin. Inconnue au bataillon, Erebus n'en avait jamais vue de telles, il la confierait à Oracle pour plus d'analyse. 8 Morts et manifestement aucun n'a ouvert le feu sinon la forteresse aurait été en alerte plus tôt. Ce qui pouvait signifier deux choses, soit l'assassin les avait tous tués très rapidement soit l'assassin était connu des hommes et ils n'auraient pas cru être de futures victimes.
Dans les deux cas l'arme était équipé d'un neutraliseur de décharge, rendant son arme silencieuse.
Il y reviendrais demain matin pour plus d'analyse.

-Vous à partir de maintenant et jusqu'à demain matin, personne ne rentre ici, y compris moi et Ilis compris?

-Bien Seigneur.

-Demain après-midi réunissez les chef de pelotons dans la salle du trône pour une réunion d'urgence.

Le soldat hocha la tête puis salua Erebus qui lui retournait au vaisseau.
Il fallait qu'il prévienne Oldae de la situation et ceux malgré sa mission, le message serait pré enregistré afin qu'Oldae puisse le visionner quand il en aurait l'occasion.

-Oracle transmission codé pour Oldae.

-Bien maître.

-Oldae, je vais essayer d'être bref, un saboteur à saboté le radar de la forteresse cette nuit, j'ai triplé les patrouilles aux points clés de la forteresse et j'ai fait déployer le Ralroost en atmosphère basse pour se servir de son radar le temps de réparer le notre. Nous avons 8 morts, tous par des armes à feux que nous n'avons pu identifier pour le moment. J'ai stabilisé la situation, faites ce que vous avez à faire là bas. Demain je contre-attaquerais avec l'aide de Desius et d'Ilis et je ferais mettre en sûreté votre apprenti. Faites le nécessaire nous nous reverrons assez tôt, Erebus Terminé.
C'est envoyé?

-Affirmatif il le verra lorsqu'il aura un instant.

-Parfait Oracle, demain sera un autre jour nous devons nous y préparer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Dim 13 Nov - 17:55

Dark Erebus



Le Kel dor était à l'heure, c'était déjà ça de pris. Erebus était toujours autant impressionné par sa taille ridiculement grande.

-Vous êtes toujours aussi grand bordel c'est perturbant.

-Vous m'avez demandé?

-Vous étiez où hier soir?

-Dans mes quartiers, pourquoi cette question?

-Vous êtes un suspect comme un autre et en plus le saboteur à agi juste au moment où Oldae est parti, pour résoudre votre problème avec Dark Maralon euh Maraton.

-Maratan

-Oui si vous voulez j'ai jamais été doué en prénom. Donc j'ai envisagé l'éventualité que vous vous soyez occupé de saboter le radar. Sauf que non c'est trop évident et trop facile donc ça peut pas être vous.

-Et vous m'avez fait venir pour?

-J'ai besoin de vous sur les lieux j'aimerais savoir si vos pouvoirs peuvent servir à remonter au coupable étant donné que les caméras sont hors d'usages.

-Je ne pense pas hélas, je peut reconstituer la scène éventuellement en vue des éléments dont nous disposons.

-Ça me va on y va tout de suite la journée va être longue.

-Je vous suis.

Le binôme avança vers la forteresse et se rendit à la salle du radar, la salle n'avait pas bougé depuis hier. Le Kel dor se concentra un moment, analysant toute la salle, tout les cadavres tout les tirs puis un vague d'énergie traversa la salle et les morts apparurent à leur poste en train de travailler. C'était impressionnant de réalisme, Erebus s'y serait cru.

-Je vais faire avancer la scène suivant les éléments dont nous disposons, allez y dites moi votre raisonnement.

-Allez en avant, l'assassin entre dans la salle, les gens ne le remarque pas? Impossible la porte est grinçante, ils l'ont forcément remarqués. Donc ils l'ont vu rentrer mais personne n'a quitté son poste sur le moment, certains se sont simplement retournés...

Les spectres générés par Desius agissaient selon les paroles d'Erebus afin de reconstituer le déroulement des événements.

-Ça veux dire que celui ou celle qui est entré était connu des hommes, les gens se sont simplement retournés puis sont retournés à leur travail. Le premier mort est celui là ( Erebus pointa le cadavres près de la porte. ) Une balle dans la tempe qui lui à fait exploser la moitié du crâne. Le deuxièmes est la, une balle dans le cou, ensuite le troisième une balle dans l'arrière du crâne. A ce moment l'assassin est toujours près de la porte ce qui correspond à l'angle des tirs.
Numéro 4 se lève et est immédiatement abattu d'une balle dans le torse, numéro 5 et 6 sont alignés et meurent d'une seule balle alors qu'ils sont assis à coté. Numéro 7 est en train de courir vers un endroit ou se cacher quand une balle dans le flanc manque de peut de le couper en deux et il s'effondre misérablement au sol. Ensuite numéro 8 cours vers l'alarme mais est abattu à moins d'un mètre de cette dernière. Enfin numéro 7 est achevé d'un balle dans le cou qui le décapite.
Et tout ça, sans que personne ne soit alerté... L'action a duré peut être 2 ou 3 secondes. Bordel celui qui à fait ça est un tueur de haute volée, on est pas pas dans la merde nous tiens.
C'est bon j'en ai assez vu merci Desius, vous pensez à quelqu'un?

-J'ai une idée mais ça ne vous plaira pas.

-Dites toujours?

-Oracle,

-Impossible elle était sur le vaisseau au moment des faits, j'ai à faire, rendez vous cette après-midi dans la salle du trône.

-J'y serais.

Erebus sortit de la salle et se dirigea vers la demeure d'Oriane, il allait l'héberger dans le vaisseau le temps qu'Oldae revienne. Elle était toujours plus ou moins terrorisée par lui, il allait en tirer parti. Il s'approcha de sa chambre et déploya un champ de fumée juste devant la porte faisant signe aux gardes alentours que tout allait bien. Il ouvra la porte et dés que la fumée eut envahi la salle il s’accrocha au plafond discrètement. Oriane s'avança apeurée et lorsqu'elle fut tout près Erebus descendit subitement devant elle.

-Salut c'est moi ton pire cauchemar, je t'amène au vaisseau t'es pas en sécurité ici.

Oriane qui était passé à deux doigts de la crise cardiaque se releva.

-Non je suis bien là, j'ai pas trop envie.

-Ah mais je t'ai pas demandé ton avis, si il t'arrivais quelque chose Oldae serait fort fâché donc tu viens avec moi.

Son grappin s'enroula autour d'elle et et la plaça sur son épaule comme un sac de patate tandis qu'elle se débattait frappant son dos de toute ses forces sans résultats.

-Je sais t'es pas contente mais c'est comme ça, t'en fais pas je vais te manger par contre si tu venait à hausser le ton ou même à frapper Oracle ou Leo je t'assure que la seule chose que ton maître retrouverais en rentrant serait ta tête sur un piquet compris?

Elle se calma un moment et Erebus la posa par terre, veillant à ce qu'elle le suive jusqu'au vaisseau.

Arriva l'après midi, Erebus était assis sur le trône ou siégeait habituellement Oldae, à coté de lui se tenait Ilis et le reste des hommes étaient en contrebas, les chef d'escouades principalement... Ce n'était pas un hasard si Erebus avait choisit le salle du trône et non la salle du conseil, Erebus n'avait techniquement aucune autorité et il ne devait l’obéissance des hommes qu'à parfois leur peur mais aussi grâce au fait qu'Erebus comme l'était Styneth était très apprécié des hommes, sa réputation le précédait et les hommes avaient confiance en lui et lorsqu'ils avaient besoin d'aide c'était vers lui qu'ils se tournaient comme l'avait fait l'officier en charge de la surveillance de Leo Onasis lorsque ce dernier s'était échappé....
Erebus devait faire asseoir son pouvoir, non pas par volonté d'imposer sa loi mais afin de pouvoir réagir vite aux choses, c'est pour ça qu'il n'avait pas pris le temps d'informer Anderson, il n'avait pas le temps pour l'administratif, les situations d'urgences nécessite des mesures d'urgences, prises rapidement.

-Bien, je vous ait fait venir ici suites aux événements d'hier soir, notre problèmes de radar est temporairement résolu mais nous avons toujours un saboteur dans la forteresse. Je suis le seigneur Erebus, je n'ai techniquement que peu de pouvoirs ici, mais il y à urgence et nous n'avons pas le temps d'organiser des élection pour savoir qui dirigera la forteresse pendant 2 jours, si personne ici ne s'y oppose je m'autoproclame commandant de la forteresse jusqu'au retour d'Oldae. Si quelqu'un s'y oppose qu'il vienne ici face à moi et me propose un plan pour les deux jours à venir.

Personne ne s'avança

Très bien alors on commence, chacun d'entre vous devra garder en continue un point clé afin d'essayer d'éviter tout autre acte de sabotage. Seigneur Desius vous protégerez vos cobayes Oldae ne tiens pas vraiment à les voir morts. Les hommes se répartirons selon leurs préférences aux points clés afin d'y assurer une protection permanente. Sachant que je veux au moins 2 sections par aires d'atterrissage la mienne exclue, 2 sections sur la salle des communications et 1 sections par baraquements. Je laisse le soin aux chefs de pelotons de faire le reste. Désormais chaque points clés sera verrouillé, seul les chefs de pelotons, le seigneur Desius, Dark Ilis et moi même seront autorisés à y pénétrer. Je m'occuperais d'aller enterrer nos hommes ce soir, je le ferais en bas de la montagne on fera de vraies cérémonies plus tard. Bien si personne n'a d'objections alors au boulot. Lorsqu'Oldae sera de retour il reprendra les rennes et modifiera le dispositif à sa guise. Rompez on a du travail.

Les hommes sortirent de la salle et la réunion s'acheva dans le calme. Erebus devait prévenir Oldae de la situation.
Il rejoignit son vaisseau et comme la veille alluma sa console de communication.

-Message codé pour le seigneur Oldae, Seigneur Erebus position Imei.
J'ai réussi à reconstituer la déroulement du massacre, l'assassin quel qu'il soit est connu des hommes et surtout très doué, il à réussit à tuer 8 hommes sans que personne ne s'en rende compte, d'après mes calculs la scène à duré 3 secondes. J'ai pris le pouvoir dans la forteresse afin d'établir des mesures rapides d' Urgences. Je sais que je n 'ait techniquement que peu de pouvoirs ici mais personne ne s'est opposé à ce que je prenne le commandement de la forteresse jusqu'à votre retour. J'ai renforcé les gardes devant tout les points clés de la forteresse et j'ai hébergé Oriane sur mon vaisseau le temps que vous reveniez, ici elle sera en sûreté. Desius se charge de protéger vos cobayes au moins ils risquent pas de mourir. J'avoue l'avoir soupçonné un moment et mes soupçons n'ont pas totalement disparus mais je ne pense pas que ce soit lui. Je n'ai pas consulté Anderson pour le moment, je ne pense pas avoir le temps pour m'occuper de notre administration. Si jamais il vous pose problèmes à cause de cela j'en prendrais la responsabilité. J'estime qu'il n'a ni la rapidité ni l'efficacité suffisante pour être à la hauteur de la tâche. C'est un IDIOT!! (Erebus frappa le mur ) pardon, bref voilà la situation pour le moment, faites au mieux avec Dark Marathon là bas et bonne chance, ne compromettez pas la mission pour cet incident. Je contrôle la situation pour le moment, Erebus terminé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Dim 13 Nov - 23:29

Dark Erebus




Chapitre X: Oracle


Erebus sortit du vaisseau tasse à la main et se plaça assis sur le rebord de la plateforme.

-Attend, mais il viens d'accuser Oracle là!

Colère et étonnement se mêlaient dans l'esprit d'Erebus, Oracle? Impossible. C'était complètement impensable si c'était un espion de Jadus elle aurait déjà pu faire plus de dégâts que ça, elle avait sauvé Erebus de nombreuses fois, elle avait sauvé Ilis. C'était impossible. Impensable.
Erebus se releva, en colère, pourquoi Oldae croyait il Oracle coupable?
Les heures passèrent et Erebus resta assis là à réfléchir aux événements. Le jour se leva, Oldae serait bientôt rentré.
Erebus se releva, il n'avait toujours pas fini sa boisson trop occupé à réfléchir, il saisit sa tasse se se dirigea vers son vaisseau.

-Non mais de quel droit il ose accuser Oracle, quand il reviendra il faudra qu'on...

Erebus fut interrompu par une explosion au cœur de la forteresse, près du secteur des communications.

-Fais chier, je déteste avoir raison....

Il aperçut Oracle qui sortait du vaisseau, ben voilà la voilà la preuve qu'elle était innocente.

-Oracle, contactez Oldae, dites lui que j'avais raison sur deux points dites lui que le secteur des communications à été saboté et pour le deuxième point il le trouvera seul.

-Compris maître qu'allez vous faire?

-Finir mon thé et y aller, verrouillez le vaisseau et n'ouvrez qu'à moi.

Erebus finis sa tasse et la posa par terre avant de se diriger vers l'endroit de l'explosion. Rapidement il croisa deux hommes envoyés pour le prévenir.

-Seigneur, l'antenne à été saboté, mode opératoire différent seulement une explosion cette fois. Et on à un survivant cette fois.

-Dans quel état est il?

-En état de choc, et gravement blessé, trop gravement d'ici 10 minutes il sera mort quoi qu'on fasse.

-Compris j'y vais.

Erebus arriva sur place, la salle était dévastée, l'incendie ravageait encore une partie de la pièce, au milieu de la tragédie, plusieurs hommes équipés de systèmes anti incendie portable tentaient de maîtriser l'incendie. Il vit Ilis se tenant près du corps du dernier survivant, lorsqu'elle le vis s'approcher elle se dirigea vers lui.

-Tu ne vas pas apprécier ce que tu vas entendre, il vaux mieux que tu reste là.

-Laisse moi passer, j'ai à entendre ce que ce type a à nous dire.

Erebus s'approcha de l'homme à moitié carbonisé et se pencha sur lui.

-Ca va aller soldat, qu'est ce qu'il s'est passé?

-Une explosion... et le feu l'en...l'enfer. O, O... Oracle est passé hier après, après midi. Je ne.. sais pas ce qu'elle est venu faire. J'ai mal seigneur, je vais, mourir?

-Ça va aller soldat, je suis là, ça va aller.

Erebus serra la main du soldat dans la sienne et la sentit se raidir, puis lâcher prise. Erebus ferma les yeux du soldat et reposa sa main afin de récupérer ses plaques d'identifications. Avant de se relever et de se diriger vers la sortie, ignorant Ilis qui le suivit à l'extérieur.

-Alors?

-J'avais demandé à Oracle de venir ici, menti Erebus.

-Tu mens, tu sais comme moi la vérité.

-Cette homme était sous le choc, on ne peut pas s'y fier.

Erebus accéléra le pas et se dirigea vers la sortie, Ilis fit de même et se plaça sur le chemin d'Erebus.

-Tu sais comme moi la vérité, tu refuse de l'admettre!

-Sans Oracle on serait mort tout les deux!! Tu l'oublie ça peut être?!

-Non je ne l'ai pas oublié, mais ouvre les yeux, Oracle n'est plus! Elle n'est plus qu'une marionnette au service de Jadus!

-Tu dis ça à cause d'Oldae!!!

Erebus saisit Ilis à la gorge avec son bras mécanique et la plaqua contre le mur.

-Tu as de la chance que je t'aime bien, sinon je t'aurais tué, écarte toi de cette histoire.

Erebus la lâcha et repartit vers la sortie, il avait un pas rapide, il arriva sur la plateforme d'atterrissage, Oracle se tenait immobile à coté du vaisseau. Erebus ferma la porte derrière lui et grâce à la force projeta plusieurs rochers dessus afin de la condamner un moment. Il sentit une présence approcher, il leva la tête et le vaisseau d'Oldae apparut et se posa sur la plateforme C, à l'autre bout de la forteresse. Parallèlement Desius et Ilis étaient probablement derrière lui, à essayer d'ouvrir la porte. L'étau se refermait sur lui.

Il s'approcha d'Oracle après avoir retiré son casque et l'avoir posé par terre.

-Oracle qu'est ce qui vous arrive?

Oracle ne répondit pas, son fixe était fermé, neutre, inexpressif, ça ne lui ressemblait pas.

-On peut s'en sortir, venez avec moi et on s'en ira de cette planète. Je ne dépend de personne je peut partir quand bon me semble et ou je veux. Revenez Oracle, ce n'est pas vous.

Oracle tendis le bras et ouvrit le feu sur Erebus qui l'ayant anticipé esquiva le tir qui vint exploser violemment sur la porte.

-Pourvu que personne ne se soit placé derrière à ce moment là, pensa Erebus.

Oracle baissa son arme, pour quelle raison? Erebus ne le savait pas, il s'approchait d'elle, il était à 2 mètres d'elle quand il entendis derrière lui la porte s'ouvrir, expulsant les rochers au passage, faisant apparaître, Ilis, Oldae Desius et un petit nombre de gardes. Erebus se tourna vers eux et leur hurla:

-N'approchez pas!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Lun 14 Nov - 3:17

Dark Erebus




Chapitre X: Oracle


-Adrian, elle t'a trahi laisse nous régler ça.

-NON, N'approchez pas!!

Erebus tendis la main et déchaîna toute la puissance de sa foudre sith juste devant ses adversaires afin de les forcer à s’arrêter et s'approcha d'Oracle, à moins d'un mètre.

-Ne t'approche pas d'elle c'est un piège!!

Elle avait toujours se même regard, vide, comme effacé. Il s'approcha un peu plus, quand soudain la main d'Oracle le toucha au front le paralysant un instant. Avant qu'elle ne retire sa main le laissant tomber au sol. Oracle posa un genoux à terre, comme si quelque chose l'avait affaibli, elle secoua sa tête, puis tendis sa main de nouveau vers Erebus avant de recevoir une balle en plein torse et de s'effondrer sur le dos. Erebus vit la scène et se releva d'un bond pour aller au près d'Oracle. Ses muscles se raidirent et ses yeux se mirent à luire.

-NON!!! Qu'avez vous faits?!

-Ce n'est pas nous!

Erebus ne l'entendis pas et se tourna le groupe, enragé. De la foudre courut le long de ses bras, puis le long de son corps. Il libéra toute sa puissance sur ses adversaires qui dressèrent des barrières énergétiques pour ceux qui le pouvaient, les autres furent instantanément tués carbonisés par la foudre projetée par Erebus. Il hurlait de rage et de douleur. Il ne savait pas vraiment si Oracle était morte ou non mais ça ne lui traversait même pas l'esprit, il avait soif de vengeance, de sang, de mort. Toute son énergie vitale déferlait dans sa foudre et Oldae, Ilis et Desius voyait petit à petit leurs barrières s’effondrer, ils avaient du en former une dans l'urgence et n'avaient donc pu en faire une suffisamment robuste. Ilis tenta de raisonner Erebus, il ne l'entendis même pas.

Leo Onasis qui était dans le vaisseau entendis la scène et se précipita dehors, rattrapé de justesse par Oriane qui le ramena à l'intérieur. Erebus s’arrêta subitement, puis s’effondra en arrière rattrapé par Oracle qui le saisit par les bras et le coucha au sol. De son bras sortirent deux seringues qu'elle administra à Erebus endormi. Le groupe s'approcha méfiant d'Oracle.

-Son état est stable, il se réveillera sous peu,

Oracle eu un moment de tressaillement puis repris.

-Dommages internes graves, mais réparables, recommandations de réparations puis d’isolement, pièce dépourvue d'électronique, seule.

Elle fut coupée par le Ralroost qui tira une salve près de la forteresse et qui toucha quelque chose d'invisible qui explosa projeta une sphère métallique sur l'aire d’atterrissage.

-Ici Sanders, désolé du temps de réaction viser une cible invisible c'est compliqué, j'espère qu'il n'est pas trop tard! Ah et dites à Oracle que j'ai gagné, son coureur à abandonnée en cours de route. Sanders terminé.

Oracle eu une seconde d'étonnement, puis repris.

-Un tireur était en position dans l'appareil que le Ralroost à abattu. C'est ce qui m'a touché.

Elle se leva.

-Il faut l'emmener à l'infirmerie il ne peut rester par terre comme ça.

Leo sortit du vaisseau et se rua sur Oracle la serrant dans ses bras et pleurant. Oracle lui sourit et lui caressa les cheveux un instant, puis recula attendant la sentence prononcée par Oldae.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mar 15 Nov - 3:23

Dark Erebus



Erebus était assis sur le bord de la plateforme, tasse à la main, réfléchissant à ses actes et à l'avenir ici. Lui qui avait toujours tout fait pour protéger les hommes sous ses ordres et pour être apprécié des troupes était maintenant détesté par la moitié de la forteresse. Il avait et aurait toujours le soutien du Ralroost mais il avait tout de même perdu de nombreux soutiens.
Tristement il ne regrettait pas ses actions. Rien ne permettait de prouver la culpabilité d'Oracle, pas même le témoignage d'un soldat mourant et en état de choc. Il estimait avoir pris les mesures nécessaires durant son court mandat de commandant de la forteresse. Pour ce qui est de sa crise de rage noire lorsqu'il vis Oracle être touchée, il ne peut la regretter, il en aurait été de même si Oldae ou Ilis avait été touché, tout désignait Oldae et ses hommes sur le moment. Malheureusement ce n'était pas eux et Erebus à tué 13 hommes pour rien et à manqué de peu de tuer 2 des personnes auxquels il tiens le plus. Le sors du Kel Dor ne l'affectait pas plus que ça, il espérait simplement que ça n'allait pas retomber sur Oldae. C'était vers lui que ses premiers soupçons s'étaient portés et ne s'étaient jamais vraiment éteints, même devant le fait accompli il aurait pu continuer à croire en sa culpabilité.
Il remarquait que sa puissance était sans égal lors de ses phases de rage, malheureusement au prix de sa lucidité. Heureusement qu'Oracle avait été là, sinon il y aurait eu bien plus de morts. Il gardait en mémoire les actes des 3 canonniers qui avaient caillassés la cellule d'Oracle, ils ne passeraient pas l'an prochain, quoi qu'il lui en coûte. Oracle n'était pas n'importe quel objet sur lequel on pouvait se permettre ce que l'on voulait. Ils regretteraient leurs actes, avant de pousser leur dernier souffle et de fermer les yeux éternellement.
Cependant quoi qu'il fasse, il devait rester, il avait promis à Oldae de l'aider dans ses actions, mais aussi pour Ilis. Il éprouvait des sentiments pour elle et rien ne pouvait l'en empêcher. Il ne pouvait pas conclure sa relation avec elle, l'attachement est une faiblesse, Erebus l'avait bien vu avec Oracle. Il essayait de l'oublier mais il ne le pouvait pas.
Sa réflexion fut interrompu par des bruits derrière lui. Il se retourna et vis Oriane quitter le vaisseau et rejoindre la forteresse.

-T'es pas encore rentré toi?

-Fallait bien que quelqu'un s'occupe de Leo, et puis il est sympa.

-Rentre vite, Oldae va te passer un savon sinon.

Oriane repartit vers la forteresse, seule, Erebus se leva et la suivit.

-Je te raccompagne.

-Je suis suffisamment grande!

-Pas à mes yeux. Allez avance il se fait tard.

Le binôme rentra dans la forteresse et Erebus raccompagna la petite dans ses quartiers. Il était peut être parano mais bon, la situation était suffisamment grave pour que ce ne soit pas nécessaire de l'aggraver.

-Ton maître est là?

-Non pourquoi?

-Dis lui que tu est rentré plus tôt que ça sinon tu vas te faire tuer.

-D'accord merci.

Erebus repartit seul vers le vaisseau, il espérait ne croiser personne pour ne pas être ennuyé mais malheureusement il tomba sur un groupe de 3 hommes en patrouilles. Ils ne mirent pas longtemps à le reconnaître, et à l'insulter. Erebus riait intérieurement, qu'espéraient ils? Prendre l’ascendant psychologique sur lui? Pauvres insectes, Erebus aurait pu les broyer d'un simple claquement de doigt. Ils le suivaient, encore et encore mais Erebus les ignoraient, ils ne l'intéressaient pas jusqu'à ce qu'ils en viennent à insulter Oracle. Erebus s’arrêta et se tourna. L'un des hommes compris son erreur et partit silencieusement les autres continuèrent dans leur lancé.

-Vos paroles sont très désagréables alors si vous voulez pas finir encastrés dans ce mur je vous conseille vraiment de ne plus parler d'Oracle.

Les deux hommes se mirent à rirent, le défiant de les tuer eux aussi.

-Désolé Oldae.

Il attrapa les deux hommes par la tête, et les frappa contre le mur avant de les plaquer au sol et de leur asséner une série de coups chacun. Les laissant conscients mais KO.
Il en souleva un par le col et ses yeux brillèrent, sa voix devenu grave et résonnante glaçait le sang du soldat.

-Si jamais, toi ou ton insecte de pote reparlez comme ça d'Oracle personne ne vous protégera, pas même Oldae.

Il le jeta contre le mur et repartit. Il marcha quelques mètres et les entendis se relever gémissant de douleur. Il entendait des pas, pas les leurs, il espérait que ce ne soit pas Oldae. Tout sauf lui. Des coups résonnèrent et les deux soldats retombèrent au sol, Erebus surpris se retourna et vis Ilis, surplombant les deux hommes. Erebus resta figé, comme choqué. Elle souleva l'un des deux et lui murmura quelque chose à l'oreille Erebus ne l'entendis pas mais ça avait tout l'air de menaces. Ilis le jeta au sol une dernière fois et s'avança vers Erebus souriante.

-Pourquoi?

-Ils s'en sont pris à toi, pendant 2 minutes et tu n'a rien dis et à l'instant où il ont parlé d'Oracle tu t'es instantanément retourné. Ils ne méritaient que ça, ne t'en fais pas tu n'aura pas d'ennuis à cause d'eux.

Elle arriva à ses cotés, et le serra dans ses bras, Erebus surpris resta immobile un instant puis fit de même.

-Je suis contente que tu n'ai rien eu.

-Merci, mais je l'aurais mérité. J'ai faillit te tuer.

-C'est pas la première fois et cette fois c'était justifié. J'aurais peut être fait pareil si ça avait été toi qui avait été touché et que j'avais cru Oldae coupable.

-Non toi tu es quelqu'un de raisonnable, de réfléchi qui ne se laisse pas déborder par ses sentiments.

-Oh crois moi que si, demande à Oldae, moi aussi j'en ai fait. Je t'ai détesté un moment après mais je te pardonne, comme toujours.

Erebus ne savait absolument pas lire dans les pensées d'Ilis, il ne savait pas si elle disait ça pour le rassurer ou si c'était vraiment le cas, elle était souriante comme toujours.

-Il faut que tu retourne dans tes quartiers il est tard.

-Pas avant t'avoir raccompagné à ton vaisseau dehors.

Erebus ne protesta pas et les deux sortirent de la forteresse et arrivèrent sur l'aire d'atterrissage, Erebus ouvrit la porte de son vaisseau et retourna vers Ilis qui l'attendait plus loin.

-Il est tard rentre maint...

Il fut coupé par Ilis qui le saisit derrière la tête et l'embrassa laissant Erebus complètement surpris. Après quelques secondes elle recula souriante, comme satisfaite. Il lui sourit aussi, surpris mais heureux. Elle se retourna et repartit vers l'intérieur de la forteresse. Et juste avant de sortir de son champ de vision elle se tourna et lui dis.

-On se voit demain à la réception!

-Quoi? Quel réception? Eh reviens c'est quoi cette histoire de réception?

Elle était parti, une réception voilà qui lui rappelait ses années dans la république où ses yeux bleus, ses cheveux blonds ainsi que son charisme lui assurait les meilleurs demoiselles. Tout s'était arrété lorsqu'il avait rencontré Dasha, il n'avait plus jamais courtisé qui que ce soit depuis sa rencontre avec elle. Il n'était plus cet homme désormais, ses yeux bleus azur avaient laissé place à des yeux rouges et un teint livide. Ses cheveux blonds étaient grisâtres désormais, comme décolorés.

Il leva la tête, une goutte tomba sur son front, puis une autre, puis une autre. La pluie arriva, une pluie diluvienne. Ca lui rappelait Dromund Kaas. Seul au milieu de la plateforme, il hurla contre cette foutue météo.

-Bordel mais en quelle année il pleut avec cette température!! Fais chier planète de merde!

Il rentra dans le vaisseau fermant la porte derrière lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Jeu 17 Nov - 1:05

Dark Erebus



La nuit tombait sur Imei, Erebus était prêt à partir. Il était attendu à la réception du soir par Oldae pour notamment permettre de démasquer l'espion de Jadus. Pour ça il avait déjà prévu le coup, son équipage sur le Ralroost l'y aiderais surtout Sanders et sa mémoire photographique.
Il enfila sa tenue et parti vers la salle du trône où se déroulait la réception, il avait son casque à la main, il le poserais sur un endroit surélevé dans la salle afin que les implants oculaires du casque puissent transmettre les images de la cérémonie à son équipage afin qu'ils puissent l'assister dans la traque de l'espion de Jadus.

Il entra dans la salle par la porte arrière, l'idée de devoir traverser la salle pour rejoindre Oldae ne l'enchantait absolument pas au moins là il faisait une entrée tranquille. Il s'avança vers Oldae et s'accouda sur son trône. La majeure partie de la salle avait des tenues noires, ou du moins foncées, il se sentait un peu seul avec sa tenue blanche et grise.

-J'ai rien raté j'espère.

-Non ça n'a pas encore commencé, vous avez un plan pour l'espion de jadus?

-J'ai toujours un plan, des fois j'en ai deux.

Le dossier du trône était composé de deux sortes d'excroissances, Erebus y posa son casque et activa les transmetteurs oculaires avant de l'orienter vers la salle afin que le ralroost ait une vue globale sur la scène. Erebus activa aussi son transmetteur sur son gantelet et Sanders apparut.

-Ralroost vous recevez?

-Affirmatif Capitaine, on vois parfaitement.

-Bien je vous ai transmis la liste des suspects, si vous en voyez un prévenez moi compris?

-Affirmatif capitaine, on s'en occupe, vous voulez parier sur la Bounta Eve vu que le deuxième écran de la passerelle y est consacré.

-Non pas vraiment j'ai plus un rond, plus tard, essayer déjà de battre Oracle.

-C'est prévu, c'est pas un aide de camp qui va me détrôner croyez moi.

Sanders se figea un instant puis repris.

-Wow, beau paysage!

-Quoi?

Sanders fit un signe de la main pour dire à Erebus de se retourner ce qu'il fit tandis que Sanders disparaissait.
Ilis était là, plus magnifique que jamais, elle portait une longue robe grise la mettant parfaitement en valeur, des chaussures hautes et une coiffure des plus raffinées. Erebus pensa immédiatement à sa défunte femme et à ses tenues magnifiques lors des bals d'officiers sur Corellia. Il n'avait jamais roulé sur l'or mais il avait toujours fait en sorte que sa famille ne manque de rien. Souvent il sacrifiait l'intégralité de sa solde dans les frais de la maison pour que celui de sa femme serve à assurer à Fenix et Dasha une vie des plus confortable. C'était peut être pour se racheter de ne pas être souvent auprès d'eux, la vie d'officier l’empêchait d'être autant qu'il le souhaitait avec sa famille.
Ilis s'avança vers lui souriante, l'observant sous toute les coutures, puis lui tournant autour.

-Moi qui pensait que tu ne viendrais jamais

-Je ne suis jamais en retard , belle tenue au passage

-Il faut croire et toi non plus tu n'est pas complètement immonde.

-Je prend ça pour un compliment, je suppose.

-Tu fais bien. T'as pas intérêt à me faire honte sinon gare à toi.

Erebus pouffa de rire,

-Pardon madame mais j'ai déjà à faire pendant cette soirée.

-Je sais bien, mais ça ne devrais pas te prendre toute la soirée normalement si?

-Bien sur que non, je suis bien trop bon pour qu'une simple formalité ne me prenne toute la soirée.

Ilis rigola à son tour, comme quoi il avait apparemment toujours un peu de charisme. Erebus se tourna vers Oldae et sursauta lorsqu'il vis qu'il n'avait pas son masque.

-Oh merde vous ressemblez à ça sous votre masque?

Oldae fut étonné de la question et avant qu'il n'ait eu le temps de répondre Erebus répliqua de nouveau.

-Oh merde vous êtes donc humain? Oh bordel Griggs me doit 100 crédits

-Pour quelle raison?

-Il était sur que c'était un trou noir sous votre masque, vous imaginez même pas sa tête quand il a appris que vous aviez un prénom. Ça a été un moment difficile pour tout le monde, on a réalisé que vous étiez un être vivant et pas juste une tenue noire avec une voix grave. Un grand moment. Ça impliquait que vous ayez eu des parents aussi et ça non plus pas grand monde s'en est remis. Mais merci, 100 crédits que je pourrais perdre contre Sanders. Personne ne bat Sanders pas même Oracle.

Erebus n'avait jamais réellement vu le visage d'Oldae, une fois seulement mais très rapidement et il faisait nuit. La il le voyant pleinement, l'enfoiré, Il aurait pu rivaliser si il avait encore ses yeux bleus et ses cheveux blonds malheureusement il avait perdu les deux.

-Ah ça me rappelle le bon temps sur Corellia, les soirées entre officiers qui finissaient en baston générale parce que la moitié avaient plus d'alcool que de sang dans l'organisme. Heureusement que j'étais là pour remonter la moyenne... et récupérer les pauvres demoiselles laissées seules par les hommes occupés à se battre pour les derniers litres. J'ai toujours fait dans l'humanitaire.

Erebus pianota sur son gantelet et Sanders réapparu.

-Ralroost, toujours rien?

-Ben j'ai gagné mais bon ça c'est évident, pour le reste on à pas eu de correspondance pour le moment.

-T'as plumé Oracle?

-Non en récompense de mon incontestable énième victoire elle m'a synthétiser mon parfum préféré. Vraiment vous auriez du nous la présenter plus tôt.

-Elle va bien?

-Oui elle est dans vos quartiers des fois on la fait sortir, sous escorte afin que les gorilles d'Oldae qui la garde n'aient rien à dire, qu'elle puisse bouger un peu histoire qu'elle dépérisse pas. Elle est vraiment exceptionnel tout le monde l'aime ici.

-Elle l'est en effet, rappelez moi si vous avez du neuf.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Jeu 17 Nov - 16:53

Dark Erebus



La cérémonie des serments avait été d'une longueur épouvantable, et bien qu'Erebus ait fait son maximum pour masquer son ennuie profond il avait forcément du laisser paraître son ennuie à un moment ou un autre. La cérémonie ce clôtura enfin et l'heure du bal arriva, Ilis serait la cavalière d'Oldae, ça tombait bien Erebus n'avait plus dansé depuis des années et il était fort probable qu'il ne sache plus danser comme autrefois.
Il fut sorti de ses pensées par Sanders qui apparut devant lui sur son gantelet.

-Capitaine j'ai du nouveau, on a relevé 5 suspects pour l'instant, on à pas pu pleinement les identifier mais on y travaille.

-Bien reçu, merci Sanders.

-Ça va vous profitez bien du ''paysage''?

-Oh que oui, tenez moi au courant.

-Pas de problème.

Erebus s’accouda de nouveau sur le trône d'Oldae, attendant le retour de se dernier qui venait de terminer sa danse avec Ilis. Non en effet il ne savait absolument plus danser comme ça. Oldae remonta les escaliers qui séparait la plateforme ou se tenait son trône de la piste de dance et s'assit sur son trône.

-Vous dansez plutôt bien pour un trou noir.

-Vous avez du nouveau?

-5 suspects, rien de confirmé pour le moment.

-5?

-Oui Sanders à repéré 4 personnes qui ressemblent à des hommes figurants sur la liste, et 1 femme aussi. Histoire de pas tabasser la moitié de la foule dans le doute je vais attendre plus de précision.

-Très bien.

-D'ici là je vais rester là on sait jamais je voudrais pas qu'on vous assassine sous mes yeux.

-Je ne suis pas du genre  à me faire assassiner par 2 misérables assassins Capitaine.

-Sur Bothawui, un groupe de paysan à tué un groupe de 3 sith, à la fourche. Donc on va rester là quand même.

Oldae rigola de l'anecdote d'Erebus, des commes ça Erebus en avait à la pelle la guerre avait toujours son lot d’événements singuliers. Et des événements singuliers Erebus en avait vu. Les minutes passèrent et Sanders recontacta Erebus.

-Big boss, ça y est je les ai, la femme brune aux yeux bleus à droite du comptoir, la 6ème en partant de la fin. Et l'homme avec une casquette à gauche, châtain 9ème en partant de la fin. Andréa Kalystas et Ordo Ventaglius.

-Vous êtes sûr?

-100,1% Capitaine.

-Bien Sanders merci. ( Sanders disparut ) Oldae, on les a.

-J'ai entendu. Sanders en est vraiment sûr?

-Bien sur, Sanders n'a jamais tort, personne ne bat Sanders. Vous nous autorisez à intervenir?

-Oui.

-Vivant? Mort?

-Vivant de préférence.

-Ce sera fait, Ilis tu viens?

-Bien sûr.

Les deux descendirent les escaliers, ils passaient plutôt inaperçu, passant pour un simple couple. Certains s’arrêtaient un instant sur Ilis et sa magnificence mais voyant Erebus à ses cotés ils n'insistaient pas.

-Je prend Ordo, prend la brune.

-Pourquoi moi la femme?, rétorqua Ilis.

-Je ne frappe pas les femmes.

Ilis pouffa de rire et fit le tour du comptoir pour se diriger vers la deuxième cible. Erebus s'accouda sur le bar à coté d'Ordo qui ne le remarqua pas, occupé à fixer le deuxième espion. L'homme avait une vibrolame en cortose à la cheville. Il fit signe à Ilis de faire attention puis accosta l'espion.

-Salut mec la forme?

-Euh oui, vous voulez quoi le meurtrier vous voulez me tuer moi aussi?

-Ah non, non non, pas moi. C'est une belle lame que vous avez à la cheville.

L'homme réagit au quart de tour et sortit un autre petite lame de sa manche, qu'Erebus n'avait pas vu. Il esquiva le coup puis attrapa son poignet avant de lui planter sa propre lame dans l'épaule. Même un assassin surentraîné ne pouvait rivaliser avec la force du bras mécanique D'Erebus. Erebus se baissa et attrapa la vibrolame qu'il planta dans la cuisse de l'espion, qui hurla de douleur, avant de le saisir au cou et frapper sa tête sur le comptoir. Oldae le voulait vivant, il l'aurait vivant. Erebus le saisit de ses deux mains et le propulsa juste à coté d'Oldae, L'homme percuta violemment le mure derrière Oldae puis roula jusqu'à ses pieds.
Erebus releva la tête et vis Ilis traîner le corps de l'espionne vers le trône d'Oldae., vivante elle aussi.

Oldae fit signe aux convives à moitié choqués de reprendre les festivités tandis qu'Erebus revenait vers le trône.

-J'ai gagné, moi je l'ai fait atterrir à ses pieds plus vite que toi Ilis.

-Pff, moi au moins elle à pas répandu la moitié de son sang partout.

-Alors déjà c'est de la propagande pas vrai parce qu'il à pas perdu tant de sang que ça et en plus les consignes c'était vivant et le mien est encore conscient contrairement a la tienne.

Ilis pouffa de rire avant de poser le corps plus ou moins inconscient de l'espionne aux pieds d'Oldae.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Ven 18 Nov - 4:06

Dark Erebus



Erebus vis la torture de très près, et fut à deux doigts de finir couvert de cervelle. Les deux hommes sortirent de la cellule pou retourner vers la réception. Erebus regardait Oldae, en partie impressionné.

-On est toujours amis hein?

-Vous pouviez pas faire ça plus discrètement?

-C'est difficile d'amener discrètement un homme qui ne le veux pas en plein milieu d'une foule, surtout quand il à deux couteaux sur lui. Surtout que votre trône est surélevé les gens l'auraient forcément vu. Et puis je vous ferais remarqué que j'ai blessé personne d'autre et qu'il à atterri à vos pieds. Et enfin les consignes étaient "vivant" et il l'était enfin jusqu'à ce que vous confondiez sa tête avec un détonateur.

-Vous auriez quand même pu mieux faire, pour l'instant la forteresse est vide de tout espion de Jadus on devrais avoir la paix un moment.

-Oui, je vous l'avais dis, Sanders ne se trompe jamais. Personne ne bat Sanders, pas même vous. Ni même Oracle.

-Si vous le dites.

-Bon et bien maintenant plus qu'à retourner à la réception, avec ma superbe tenue blanche j'aurais l'air d'un lampadaire en pleine nuit, vous avez tous un problème avec le noir dans cet Empire.


Ils arrivèrent de nouveau à la réception qui avait plus ou moins repris son cours. Erebus s'accouda au mur un instant observant la cérémonie se dérouler. Certains dansaient tandis que d'autres se restauraient ou buvaient. En tout cas beaucoup avaient oubliés le léger incident qui s'était produit. Ilis posa ses mains sur les épaules d'Erebus et posa sa tête sur son épaule droite avant de lui dire plaintive,

-Quand donc m'emmènera danser?

-Ah, danser ça fait bien trop longtemps que j'ai pas dansé en public, je vais avoir l'air ridicule.

-Allez, s'il te plait.

-Et là tu vas me hanter la vie jusqu'à ce que j'accepte c'est ça?

-Exactement, allez juste une seule.

-Mais vraiment pour te faire plaisir alors.


Elle sourit de plus belle et l'amena sur le bord de la piste quasiment en le tirant, cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas dansé il doutait vraiment de ses talents dans le domaine. Mais de toute façon elle n'aurait pour rien au monde renoncée à cela donc il était forcé d'accepter. Au moins il connaissait cette musique, une Lezginka, elle était présente dans de nombreuses réceptions de ce genre quel que soit la faction. Styneth avait déjà dansé dessus deux fois, une fois sur Corellia et une fois sur Tatooine lors d'une escale du vaisseau. Cela remontait à il y à longtemps aujourd'hui mais ça ne s'oubliait peut être pas. La danse commençait individuellement par une courte chorégraphie de quelques secondes. Ça Erebus s'en souvenait parfaitement. Il effectua la chorégraphie parfaitement, comme au bon vieux temps, il tournoya sur lui même deux fois, c'était le signe de la fin de la chorégraphie individuelle. Ilis aussi connaissait la chorégraphie apparemment, les deux se rapprochèrent maintenant c'était à deux qu'ils devraient danser ce qui était déjà plus compliqué. En effet la dance demandait des mouvements de pieds précis afin de ne pas marcher sur ceux de son partenaire. Les deux commencèrent la suite de la danse, le début était plutôt lent mais la chanson s'accélérait au fil du temps, rendant la danse de plus en plus difficile. Pourtant les deux réussirent parfaitement leur chorégraphie. La fin de la chanson résonna, cette dernière se terminait sur un slow, l'occasion pour les danseurs de se reposer avant de passer aux autres chansons.

-Tu danse pas si mal finalement

-Merci, mais avec une moins bonne cavalière cela aurait été très difficile. Heureusement que tu était là.

-On refera ça,

-C'est promis, on le refera.

Ilis approcha son visage de celui d'Erebus qui fis de même et les deux s'embrassèrent longuement là à coté de la piste de dance. Pour la première fois depuis longtemps Erebus se sentait léger, elle avait su le rendre de nouveau heureux. Elle caressa son visage de ses deux mains.

-Moi je les aime bien ces yeux.

-Merci, Hélène.

-Derien, Adrian.

Ils repartirent vers le trône, main dans la main.

-On va peut être réussir à dépasser le stade de la tentative de meurtre par semaine finalement.

-J'espère bien, je te préfère calme et détendu.

-Moi aussi, je préfère éviter les moment où j'essaye de te tuer. Il se fait tard, je vais rentrer moi.

Erebus se dirigea vers Oldae,

-Vous dansez plutôt bien pour un Républicain.

-Merci, vous permettez que je récupère mon casque?

-Bien sûr. Vous n'avez pas intérêt à la faire souffrir, elle tiens à vous.

-J'y compte bien, mais d'abord je vais me coucher, si vous avez besoin de rien n'hésitez pas.

Erebus repartit vers son vaisseau, casque à la main. La soirée avait été intense, la compagnie d'Ilis lui faisait du bien elle avait un effet similaire à celui d'Oracle sur Erebus, elle l'apaisait et le rendait heureux mais d'une manière différente. Oracle représentait une figure maternelle, là pour veiller sur lui, le protéger et le soigner. Ilis reprenait la suite de Dasha sa défunte femme, il se sentait apaisé et heureux auprès d'elle, elle lui permettait de faire le deuil de son ancienne vie afin d'aller de l'avant. Sanders apparut subitement sur son gantelet le sortant de ses pensées.

-Alors le paysage était bien?

-On peut..

-Non mais laissez tomber, j'ai tout vu... Vraiment bien joué! Et sinon vous en avait fait quoi des deux espions?

-Tu te souviens des chasseurs de primes Twi'leks?

-Non ils ont fini comme eux.

-Seulement le type, la fille à été épargné pour qu'elle puisse dire à son maître qu'il était un idiot fini.

-Oh bordel. Bon je vous laisse je vais me coucher.

-Vous êtes le dernier sur la passerelle hein?

-Le dernier gardien du phare, comme toujours, bonne nuit Capitaine.

-Merci à toi aussi Emil.

Erebus arriva à son vaisseau  et y entra, il se changea et en ressortis thé à la main pour prendre un peu l'air avant de se coucher, il resta un moment là, au frais, torse nu prenant l'air pour se relaxer avant d'aller se coucher. I fut sorti de ses rêves par deux mains féminines qui s'étaient posés sur ses épaules, Ilis. Elle s'assis à coté de lui, puis s'appuya sur lui, posant sa tête sur ses jambes.

-Tu pense qu'il y aurait une place pour moi dans ton vaisseau cette nuit?

-Ça peut se négocier.

Les deux regardèrent le ciel un moment, puis Erebus se leva et souleva Ilis pour la porter dans ses bras ce qui lui arracha un petit cri de surprise. Il ouvrit la porte de son vaisseau avec le pied et rentra dans le vaisseau, Ilis dans ses bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Ven 18 Nov - 16:12

Dark Erebus



Erebus se réveilla, calme et détendu. La soirée avait été agité, la nuit l'avait été tout autant. Ilis dormait encore, il se leva discrètement et sortis de la pièce. Il ouvrit la porte des quartiers de Leo, lui aussi dormait toujours. Il se fit son thé et ouvrit la porte du vaisseau, dehors une tempête de neige était en cours et le blizzard soufflait comme rarement.

-Ouais on va peut être boire ça dedans hein?

Lui qui était pied nue et torse nue avec un simple pantalon pour seul vêtement se décida finalement à boire son thé à l'intérieur.
Il retourna dans ses quartiers et s'assis dans son lit avant de remarquer qu'Ilis avait tiré toute la couverture à elle, ah les femmes... Dasha faisait pareil c'était insupportable, encore que là il était éveillé et que donc ça ne le gênait pas trop. Il sirota son thé regardant les nouvelles galactiques sur sa tablette. Rien de bien différent de d'habitude, des engagements sporadiques entre l'empire et la république, des affaires de corruption, les résultats de la Bounta Eve etc...
Il détourna un instant son regard de la tablette et remarqua qu'Ilis s'était réveillé, elle le regardait souriante.

-Bien dormi?

-Plutôt.

-Oldae sait que tu était là cette nuit?

-Non, je ne lui ait rien dis

-Il dois savoir pour nous deux, on à pas été très discret.

-Il le sais depuis l'autre soir,

-L'enfoiré! Il nous espionnait?

-Je ne sais pas.

Elle semblait troublé, pensive.

-Qu'est ce qui se passe?

-Je sais pas, on est peut être allé un peu loin, il y a des règles et

-Je me fiche des règles, je ne suis pas un sith, je n'existe même pas. Adrian Styneth est mort sur Corellia et le Seigneur Dark Erebus n'existe pas officiellement. J'en ai rien à faire des règles de l'ordre. Moi je t'aime et je veux te rendre heureuse comme tu me rend heureux, c'est tout ce qui compte à mes yeux.

Elle lui sourit et l'embrassa brièvement avant de poser sa tête sur son épaule. Les règles de l'ordre sith, et puis quoi encore, malgré ses pouvoirs il n'était pas un sith, son existence n'avait rien d'officiel, il n'était que le produit de Jadus, destiné à ne jamais exister. Adrian Styneth était mort sur Corellia officiellement, ce qui le rendait comme un fantôme. Techniquement Erebus n'existait sous aucun plan, aucun dossier, il n'était qu'une vague rumeur d'un assassin au masque beige.
Il se leva après avoir fini sa boisson, il était temps de se lever. Il commença à enfiler son armure puis son casque, Ilis fit de même.

-Habille toi bien, il y a un blizzard pas possible dehors.

-Oh, ce sera pas pire qu'ici, tu vivait dans un frigo non avant?

-Il fait bon il doit faire au moins 14 là dedans.

-Le chauffage tu connais pas?

-Bon je veux bien monter un peu la température sinon je vais me prendre un procès.

Ilis pouffa de rire et augmenta elle même la température via le thermostat. Leo sortis lui aussi de sa chambre, surpris de voir Ilis ici, il était déjà prêt lui aussi.

Erebus fit un signe à Leo pour lui dire de le suivre, puis les trois sortirent du vaisseau ou effectivement il faisait froid, Erebus avait son casque et son armure donc cela ne le gênait pas trop, Ilis elle n'avait que la tenue de la veille et subissait déjà plus le froid, Leo aussi qui n'avait qu'une simple tenue de Jedi subissait le froid. Les groupe accéléra le pas et rentra dans la forteresse.

-Je vais me changer on se voit plus tard.

-Ça marche, tu sais où me trouver de toute façon.

-Bien sûr, à tout à l’heure.

Les deux s'embrassèrent et Ilis rejoins ses quartiers tandis que Leo et Erebus partaient vers le terrain d'entrainement. Erebus avait prévu de passer la matinée à l’entraîner, l'après midi, il le laisserais avec Griggs, Ilis et Oriane voir comment il se débrouillait. Les deux arrivèrent sur le terrain et Erebus donna un long bâton à Leo.

-Fais comme moi,

-D'accord.

Erebus donna un coup d'estoc vers le mur, suivis immédiatement par Leo, il enchaîna une série de mouvement d'abord simples et lents, puis rapides et complexes, veillant à ce que son apprenti le suive à chaque fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Dim 20 Nov - 2:07

Dark Erebus



Erebus avait laissé Leo au terrain d'entraînement avec Ilis et Oriane et s'était réfugié dans son vaisseau pour faire une sieste. Il était assis sur le fauteuil du pilote avec les pieds sur celui du copilote tandis qu'en fond il avait laissé tourner une musique. Quelqu'un accouru derrière lui, hurlant. Il ne l'entendis pas trop occupé à dormir. Il sentit une main froide sur son épaule, et il sursauta immédiatement, il chuta de son fauteuil dans tout ses états.

-Mais quoi, que? quoi?

C’était Ilis, complètement paniquée.

-On à besoin de toi Oldae à des problèmes il est tombé à l'extérieur! Il faut aller l'aider.

-Ok on y va!

Erebus se leva en trombe, récupérant ses sabres et son casque en chemin. Il avait déjà son armure sur lui, le passage en extérieur serais moins douloureux. Il se dirigea vers l'extérieur puis se tourna vers Ilis, il n'avait pas remarqué mais elle était frigorifiée, de la neige s'était condensée partout sur elle, elle était pâle comme jamais auparavant. Il compris qu'elle était là depuis longtemps, mais la porte du vaisseau étant verrouillé elle avait probablement du forcer l'ouverture ce qui lui avait pris longtemps. Elle tremblait de froid. Erebus accouru auprès d'elle, et la porta à son lit. Oldae attendrais un peu. Il la coucha sous plusieurs couches de draps veillant à ce qu'elle soit au chaud,

-Repose toi, je reviendrais avec lui.

-Non je viens, je dois

-Non tu reste là, tu est gelée quelques minutes de plus dehors et tu y passait.

Il l'embrassa sur le front et repartit après avoir augmenté la température interne du vaisseau.
Il regarda la température, -71°C, bordel un froid pareil avec un tel blizzard, il espérait qu'il ne soit pas trop tard. Il fonça à travers la forteresse jusqu'à la salle de méditation d'Oldae, devant la porte Oriane était assise, pleurant toute les larmes de son corps. Erebus espérait qu'il ne soit pas trop tard.

-Ou est il?

-Dehors.. je je sais pas où.

-C'est pas grave ( il la releva ), va dans tes quartiers et n'en sors pas je vais m'en occuper.

Elle repartit vers ses quartiers tandis qu'Erebus ouvra la porte de la salle. Il y entra et remarqua immédiatement le froid qui s'y était répandu par la brèche dans le mur, au moins une chose était sûr, Oldae était dehors. Il s’engouffra dans la brèche pour observer l'extérieur, il  en voyait pas grand chose, le blizzard soulevais bien trop de neige pour qu'Erebus ne puisse discerner quoi que ce soit. Il activa sa vision thermique, même loin Oldae serait visible comme le nez au milieu du visage avec cette température. Et ce fut le cas, il était au milieu d'un lac gelé malheureusement il n'était pas seul. Plusieurs autres sources de chaleur s'approchaient de lui, des animaux, des assassins? Oh bordel dans quel merdier c'était il fourré encore. Erebus sauta dans le vide, s'agrippant où il le pouvait avec son harpon avant de tomber lourdement sur les abords du lac. Il couru à toute vitesse vers le centre du lac. Il aperçut enfin le corps inerte d'Oldae malheureusement cerné par une meute de charognards qui avait vu là l'occasion rêvé d'avoir un morceau de choix sans avoir à forcer. Erebus lança son sabres qui coupa en deux un des charognard, arrêtant net les autres. Ils hésitaient, devaient ils tenter le coup ou pas? Apparemment oui, ils s'approchèrent de plus belle et Erebus trancha en deux un deuxième charognard. Cette fois ils s’arrêtèrent et repartirent non sans avoir récupéré les morceaux de leurs compères morts avant, maigres victoires.

Erebus enfin arrivé à la hauteur d'Oldae se pencha sur le corps inerte du sith et analysa ses blessures. Une blessure au sabre  à l'épaule et des brûlures, sans compter les dégâts à son ossature qui étaient dû à sa chute ainsi que les probables dégâts liés au froid. Il n'avait ni masque, ni armure, une simple tenue légère.

-Sujet 42X, achevez le!

Erebus se retourna immédiatement, il ne vis personne, qui lui avait parlé?

-Il est faible et mourant, vous pourrez récupérer ses pouvoirs, tuer Jadus et sauver la femme que vous aimez.

-Qui est là?!

Erebus activa ses deux sabres. et se retourna de nouveau vers Oldae, il aperçut un enfant, blond aux yeux bleus, au dessus d'un autre étendu au sol inconscient.

-Sujet 42X je vous ordonne de l'achever!

L'enfant, essoufflé se redressa et après s'être tourné vers son interlocuteur lui répondit.

-Non, c'est pas mon ennemis, vous avez qu'à le faire vous même.

-Désespérant... 43V veuillez l'achever je vous pris.

Un autre enfant arriva, et les deux s'affrontèrent. Rapidement 43V pris l'ascendant sur 42X, le projetant contre un mur et s’apprêtant à l'achever. 42X se releva, les yeux brillants de rage, il saisit le poignet de son adversaire et le broya, avant de se ruer sur lui et de le réduire en charpie. Une vraie boucherie, des viscères dans tout les sens, du sang partout. La scène disparut, cet enfant était celui? La voix repris.

-Tu es trop faible, tu n'arrivera jamais à la protéger, pourtant elle est la personne à laquelle tu tiens le plus au monde. Tue Oldae, tue le et tu récupérera ses pouvoirs. Ensemble nous pouvons vaincre Jadus et sauver la femme que tu aime.

-Qui êtes vous?!

Une ombre apparut.

-Je suis ton seul espoir de voir ceux que tu aime survivre, seul tu ne peut les sauver. Il ne vaux plus rien, tue le! Tue le et tu aura accès à des pouvoirs que tu ne pourrais imaginer.

-Ilis ne vas pas mourir, je la protégerais. Oldae la protégera.

-Tu sais que c'est faux, regarde le, étendu misérablement au milieu du lac, tu pourrais le vaincre et la sauver. Tu n'as qu'un geste à faire, qu'un mot à dire. Abandonne toi à moi et ensemble nous régnerons sur la galaxie, tu pourra protéger ceux que tu aime, tu pourra venger la mort de ceux que tu n'a pas pu protéger.

-Ca me donnera tout les pouvoirs?

-Oui, tout ceux que tu désire!

-Ah ben ça va, ma première mesure sera de te tuer alors.

-Dans ce cas meurt insecte!

L'ombre fonça sur lui à toute allure, Erebus se ressaisit et déchaîna sa foudre sur l'ombre, ce qui la projeta en arrière et la fit disparaître dans un hurlement atroce.

-Meurt toi même machin noir.

Erebus tomba sur un genoux, prenant sa tête dans ses mains, il ne comprenait absolument rien à la scène qui venait de se dérouler. Il se reconcentra et retourna devant Oldae.
Erebus ne réfléchis qu'un court instant et appela Sanders.

-Ralroost j'écoute.

-Sanders, faites sortir Oracle et amenez là à mon vaisseau vous avez 5 minutes, endormez les gardes et inventez un bateau, débrouillez vous, j'ai besoin d'elle, activez le système de traque de virus aussi je veux pas qu'elle disjoncte maintenant.

-Euuuh compris.

Erbeus coupa la communication, il avait lu l'inquiétude dans le visage de Sanders, il devait agir contre plusieurs ordres directs et le faire vite. Mais Erebus avait confiance en lui, comme en Oracle. McGil était compétent mais Erebus préférait Oracle, sans compter que le nouveau système qu'elle avait mis au point avec Sanders devrait permettre de la maintenir avec Erebus le temps nécessaire. Il toucha le visage d'Oldae et se rendit compte de l'ampleur de l'urgence, il était frigorifié, plus pale qu'Erebus. Il avait besoin rapidement de soins.
L'ascension de la falaise pour arriver à la forteresse par la salle de méditation serait trop longue et compliquée. Erebus pouvait sauter sur de bonnes distances, mais pas à ce point, son harpon était plus efficace mais dans ce cas précis il serait complètement inutile. Il aperçut la plateforme au loin, déjà plus envisageable mais bien plus loin à vol d'oiseau. Il regarda la température, -79°C, normal, la nuit ne devrais pas trop tarder et le soleil semblait s'empresser de partir et chutait inexorablement à l'horizon. Il n'avait pas d'autres solutions, c'était la seule, tant pis.
Il appuya près de l'amplificateur auditif et le casque s'écartela légèrement. Il le quitta et l’enfila sur la tête d'Oldae. Le casque était pressurisé et chauffé à température stable. En l’occurrence il était à 20°C, il espérait que cela sauve Oldae le temps qu'il l'amène au vaisseau. Il saisit le corps inerte du sith et le plaça sur ses épaules. Le vent et le froid brûlait son visage, mais il devrait résister un moment. Il lança son harpon sur l'arbre le plus proche et y fut projeté, avant de se projeter sur l'arbre suivant, puis le suivant.
Le vent qui s'était accentué du fait de sa vitesse le rendait quasi aveugle, il devait se fier à son intuition. Il leva la min et son harpon s'accrocha à la plateforme l'y tirant à pleine vitesse. Il fut projeté en l'air et perdit le corps d'Oldae qui allait pour au tomber sur la plateforme d'une grande hauteur à cause de la vitesse prise auparavant. Erebus tomba sur la plateforme et après avoir fait abstraction de la douleur il tendis le bras juste à temps pour éviter au corps d'Oldae de tomber à pleine vitesse sur la plateforme.
Sanders apparut en tenue hivernale et souleva Oldae pour le faire rentrer dans le vaisseau, quand à Erebus quelqu'un l'aida à se relever et l'amena dans le vaisseau, Ilis.

Elle le posa sur un des fauteuil après avoir retiré toute la neige agglomérée sur son visage.

-Tu est sur pour Oracle? Lui demanda elle inquiète.

-C'est la meilleure, elle saura le soigner vite et bien.

-Mais si elle perd le contrôle?

-On le saura immédiatement, ne t'en fais pas,

-Maître quel est son état?

-Blessure au sabre à l'épaule, brûlures suites à de la foudre sith, peut êtres des dommages à l'ossature des suites de sa chute et tout ce qu'un humain à après avoir été exposé à -80° pendant longtemps. Son visage devrait avoir été préservé avec mon masque, un peu.

-Bien maître je m'en occupe.

Oracle repartis vers l’infirmerie, Erebus se tourna vers Ilis qui était toujours là à ses cotés.

-Il y à un module dans son dos, lorsque la lumière est bleu tout va bien, si elle passe au rouge éloigne la le temps qu'il repasse au bleu. Et dis à Sanders de la ramener dés que ce sera fini je veux pas qu'Oldae la vois à son réveil sinon il va la tuer et moi avec.

-Non je dois rester avec toi tu es gelé.

-T'en fais pas, je vais bien. Vas y, je t'attend là.

Elle était morte d'inquiétude à deux doigts de pleurer,

-J'ai eu si peur pour vous deux, j'ai eu si peur de vous perdre.

Elle l'embrassa longuement avant de le prendre dans ses bras puis partit vers l'infirmerie fermant la porte derrière elle. Erebus resta assis un moment puis se leva péniblement vers le cockpit ou il englouti l'intégralité de la carafe de thé encore plutôt chaud avant de se rasseoir, il retournerais dans l'infirmerie une fois les choses terminées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Lun 21 Nov - 0:15

Dark Erebus



La porte de la chambre s'ouvrit et Ilis apparut. Immédiatement Erebus compris qu'elle était en colère.

-Je te sens de très mauvais poil dis donc Leo va bien?

-Tu l'a laissé seul alors que je t'avais dis de veiller sur lui jusqu'à ce que je revienne.

-Mais ça va il va bien il a juste les yeux en mauvais état sinon je t'assure qu'il va très bien. Oula oui.

-Vous vous êtes encore disputés c'est ça? Vous êtes deux enfants!

-Mais c'est

-Silence! Vous êtes des enfants tout les deux, surtout toi.

Erebus leva les yeux au ciel et soupira.

-Demain tu t'excusera auprès de lui.

-Entre toi et Oracle décidément Oldae n'aura jamais eu autant d'excuse de la part d'une personne.

-Est ce que tu serais en train de protester?

-Non non pas du tout, je ferais tout ce que tu voudra je voudrais pas froisser son altesse.

Ilis se mis à rire et s'avança vers lui. Elle avait ce coté femme fatale qu'Erebus adorait, elle s'approcha un peu plus de lui presque assez pour qu'ils puissent s'embrasser. Elle déplaça son index sur le visage d'Erebus.

-Je ne sais pas si tu le mérite aujourd'hui.

-Je suis quand même sorti par -75 pour aller le sauver et je lui ai même donné mon casque pour le faire survivre.

-Tu mérite peut être finalement.

Elle l'embrassa longuement, Erebus se redressa, pris son visage entre ses mains et l'embrassa de plus belle.

-Je t'aime Helène.

-Moi aussi Adrian

La nuit fut courte pour les deux amants, la phase de sommeil fut considérablement raccourcie et passa à une vitesse folle.
Tandis que les premiers rayons du jour apparaissaient Erebus se réveilla. Il étais couché sur le dos avec Ilis à moitié couchée sur lui. Il avait pour habitude ne pas beaucoup dormir et il était très courant qu'il se réveille le premier. Malheureusement son amour prononcé pour la sieste dans n'importe quelle occasion faisait qu'il dormait généralement plus que les autres au final. Il déplaça délicatement Ilis mettant un coussin sous sa tête pour ne pas qu'elle se rende compte de son départ. Il sortis de ses quartiers torse nue et pieds nue comme toujours. Il jeta un coup d'oeil rapide dans la chambre de Leo pour s'assurer qu'il dormait bien puis se dirigea vers le cockpit, où l'attendait sa carafe de thé. Il veillait toujours à en préparer de la veille au lendemain, il le buvait tout le temps froid mais c'est ce qu'il aimait. Il jeta un coup d'oeil rapide par la vitre et se rendit compte que la tempête était passé mais ce n'était que temporaire, elle continuerait encore au moins 2 jours. D'ici là Erebus avait entre 1 et 2 heures de répit pour pouvoir sortir un peu, dehors il faisait plus ou moins autour de zéro degrés, froid mais suffisant pour qu'il puisse sortir. Il passa brièvement devant l'infirmerie et fut arrêté par une voix qui l'interpella.

-Déjà levé Capitaine?

-Toujours, la tempête s'est calmé pendant quelques heures vous voulez prendre l'air?

-Je dois rester ici quelques jours sans bouger ce n'est pas ce qu'Oracle a dis?

-Peut être, mais bon on s'en fout de ça il fait beau et j'ai toujours le fauteuil d'Ilis. Vous inquiétez pas on ira pas loin histoire que personne ne vous vois et que votre réputation de seigneur noir des sith prenne pas un coup.

Oldae pouffa de rire,

-Bon je prend ça pour un oui alors.

-Allez y.

Erebus posa sa tasse de thé et de sa main gauche souleva Oldae à l'aide de la force en veillant à ne pas le bouger afin que ses os puissent se reposer. Il le souleva puis le posa sur le siège conçu à la base par Oracle, pour Ilis. Oldae pris facilement le fauteuil en main et se dirigea de lui même vers la rampe d’accès. Erebus le suivit et lui ouvrit la rampe. Le ciel était complètement dégagé et le soleil pointait à l'horizon, Oldae encore plus ou moins aveugle ne pouvait voir le paysage, Erebus lui jeta son casque afin que les rayons UV n'endommagent pas la rétine déjà fragilisée. Oldae rechigna mais l'enfila finalement.

-Le dites pas à Ilis sinon on est mort tout les deux.

Le sith rigola,

-Je me doute, elle à raison nous ne devrions peut être pas être là.

-Peut être mais bon au pire c'est pas grave vous finirez en fauteuil roulant toute votre vie.

Oldae se tourna vers Erebus, il ne pouvais le voir mais Erebus sentait pourtant qu'Oldae le dévisageait.

-Je plaisante bien sûr

-Ah, ah c'était une blague, excellent capitaine, excellente blague.

-Merci merci ça fait plaisir d'entretenir son fanclub.

-Capitaine j'aimerais

-Oui je sais moi aussi... Vous aussi c'est Ilis qui vous a menacé de mort si vous le faisiez pas?

-Non non, enfin si un peu quand même, rétorqua le sith en rigolant

Les deux éclatèrent de rire.

-A défaut d'être raisonnable on est au moins marrant c'est déjà ça de pris.

-En effet, pourquoi avez vous fait venir Oracle malgré mon interdiction de la faire sortir.

-Lorsque je vous ai récupéré j'avais deux solutions, tenter l'ascension de la falaise pour rejoindre la salle de méditation ce qui aurait été long et risquée, d'autant plus avec vous sur le dos. Alors j'ai décidé de passer par la plateforme d'atterrissage qui elle était bien plus basse et facile d’accès ça c'est le pourquoi vous êtes ici et pas à l'infirmerie. Ensuite pour Oracle je ne savais pas l'étendu des dégâts sur votre organisme et comme elle est meilleur qu'aucun humain ne le sera jamais dans ce domaine je l'ai appelé. Sanders l'a amené, elle vous a soigné puis elle est repartit. Du coup résultat des courses une opération risquée qui aurait du durer des heures n'en à duré qu'une et à été faite avec une simplicité rare. Il y avait un risque qu'elle disjoncte pendant l'opération mais Ilis et Sanders veillaient sur vous et avaient de quoi la désactiver en cas de problèmes. Là encore le fait que je n'ai eu à vous amener qu'au vaisseau a aidé car seul je n'aurais jamais réussi à vous porter jusqu'à la forteresse, preuve en est que c'est Sanders qui vous à rentré et c'est Ilis qui m'a rentré moi dans le vaisseau.

-Vous avez pris des risques, si ne serait qu'un seul hommes avait vu Oracle

-Avec -85 en température ambiante et un blizzard qui a suffit à déplacer 2 chasseurs posées sur la plateforme 1 vous pensez vraiment qu'on allait tomber sur un garde ici? Non depuis que j'en ai tué 13 les gens n'osent plus trop venir sur cette plateforme.

-Il est vrai, mais c'est un risque que vous n'airez peut être pas du prendre.

-Peut être, mais comme à chaque fois je ne le regrette pas.

-Un jour vous finirez par regretter ces choix Capitaine, la roue tourne.

-Je sais, mais d'ici là je compte bien tirer sur la roue histoire de profiter du moment où elle à pas encore tourné.

Le vente repris,

-Putain! Foutu vent à la con, la tempête reprend dans pas long on va devoir rentrer, j'espère qu'Ilis est pas levé. Onf ais comment si elle est levé? Je dis que vous m'avez forcé sinon vous menaciez de me tuer? Non c'est pas crédible. On trouvera bien.

Erebus ouvra la rampe et Oldae s'y introduit suivis de près par Erebus. Le vent avait bien repris et la température avait déjà chuté en dessous des -5 Erebus replaça Oldae sur le lit d'infirmerie et repartis vers son lit.

-Dormez bien papy.

Ilis dormais toujours miraculeusement mais bien évidemment elle avait tiré toute la couverture à elle et prenait toute la place dans le lit c'était pas totalement étonnant ceci dit, elle était quand même frileuse et il ne faisait "que" 20°C dans la pièce, ça combiné au fait qu'elle ait dormi nue rendait le fait qu'elle se soit accaparé toute la couverture soit compréhensible. Erebus souleva délicatement son buste et une fois qu'il fut couché il la reposa sur son torse, avec un peu de chance elle ne se serait rendu compte de rien. Il saisit sa tablette pour consulter les nouvelles galactiques et caressa les cheveux d'Ilis de sa main mécanique. Elle ne dormais pas et marmonna à Erebus.

-Tu est sortis, j'ai entendu le sas, et tu est sortis avec Oldae en plus. Tu as de la chance que je soit nue et fatiguée sinon je vous aurais tué tout les deux. Vous êtes incorrigibles l'un comme l'autre.

-Je suis désolé Hélène mais j'ai au moins pu profiter de l'heure d'accalmie dans la tempête pour sortir un peu, il faisait au moins 0 je risquais rien.

-Vu la température de ton torse t'as encore du sortir à moitié à poil évidemment. Je t'assure que je finirais par te tuer pour être sûr que tu devienne raisonnable.

-Si j'étais raisonnable je ne serais pas attachant, avoue que tu l'aime bien mon coté déraisonnable.

-Un peu c'est vrai , mais c'est pas une raison.

-Oui maman je le referais plus jusqu'à demain promis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mar 22 Nov - 0:28

Dark Erebus



La scène avait été d'une confusion rare, Erebus avait vu débouler à toute vitesse Oldae sur le fauteuil. Et les protestations d'Ilis ne s’arrêtaient pas. Il se retrouvait face à un choix cornélien, aller aider Ilis et subir sa furie où faire comme si il n'avait rien entendu et retourner à ses occupations. Il ne savait pas exactement ce qu'Oldae avait fait mais vu ce qu'en disait Ilis c'était un sale coup. Prenant son courage à deux mains Erebus sorti de ses quartiers et se dirigea vers la chambre de Leo. Il arriva sur place et remarqua Ilis à moitié enseveli sous un monticule de neige. Avec Oriane et Leo attelés à l'en sortir et à évacuer la neige du vaisseau. Erebus du faire un effort colossal pour ne pas éclater de rire, le regard d'Ilis mêlait colère ainsi qu'un soupçon d'amusement.

-Tu te rend compte? Il est vraiment incorrigible! Il n'était pas comme ça avant, là il est en trian de devenir comme toi! Incorrigible et déraisonnable.

-Avant de te sortir de là je tiens à dire que je suis totalement innocent et pas du tout impliqué dans cette affaire. Et que ce serais bien que tu ne me tue pas lorsque je t'aurais dégagé de ça.

-Dépêche toi de venir m'aider au lieu de rester planté là.

-D'accord d'accord je vais t'aider.

Erebus s'approcha et creusa dans la neige un moment avant de saisir Ilis aux épaules avec sa main mécanique la soulevant, l'extirpant ainsi du tas de neige. Elle grelottait de froid à cause de sa tenue légère aussi Erebus la serra contre lui afin d'un peu la réchauffer, il faisait toujours son maximum pour ne pas éclater de rire afin de ne pas mourir dans d'atroces souffrances.

-Crois moi il va mieux.

-Pas assez pour sortir en pleine tempête!

-Mais si t'en fais pas il va très bien il pourra

Son transmetteur grésilla

"Je me rendrai avec vous sur Korriban, j'ai à y faire finalement. Nous partons demain. "

-Oh misère.

-Et en plus tu vas l'amener sur Korriban!

-Oui avec Leo.

-Vous êtes incorrigibles tout les deux, tenir à vous c'est une vraie plaie! Il est resté dans un froid extrême pendant des heures en plus d'avoir été blessé et 2 jours plus tard le voilà repartit. C'est un calvaire de tenir à vous deux.

-T'en fais pas j'ai tout prévu, je veillerais sur lui. Crois moi il ne se passera rien. Reste là et veille sur Oriane s'il te plaît.

Ilis se défit d'Erebus et partit vers les quartiers de ce dernier le visage fermé. Erebus se tourna vers Leo il fallait lui annoncer leur départ.

-Leo fais tes affaires, demain à la première heure nous partons pour Korriban.

-Korriban?

-Oui, on a quelques choses à faire là bas.

Leo hocha la tête et retourna sur son lit, Erebus fit un signe de la tête à Oriane pour qu'elle retourne se reposer et se chargea de finir de déblayer la pièce. Il finis son oeuvre puis sortis vers ses quartiers qui étaient verrouillés,

-Hélène?

-Laisse moi seule.

Erebus n'insista pas et se dirigea vers le laboratoire: l'endroit de prédilection d'Oracle. Lorsqu'elle était là elle y passait des heures pour soit se réparer elle même soit réparer les éléments cybernétiques d'Erebus ou encore les améliorer. C'est aussi là qu'elle avait crée l'écran de fumée d'Erebus ainsi que sa toxine de terreur. Erebus n'était jamais entré dans cette pièce et l'endroit avait été déserté depuis le départ d'Oracle. Tout était là, immobile, inachevé comme mis en pause depuis le départ d'Oracle. Il vérrouilla la porte dérrière lui et s'assit sur un des sièges avant de contacter le ralroost.

-Sanders, liaison direct avec Oracle.

-Bien monsieur, voulez vous que je sécurise la ligne?

-Affirmatif, les communications de la forteresse dépendent du Ralroost le temps de réparer l'antenne. Faites en sorte que personne n'ait accès à celle là.

-Compris Capitaine restez en attente.

-Maître?

-Oracle ça fait plaisir de vous entendre, vous allez bien?

-Oui maître, j'espère que mon passage sur le vaisseau n'a pas fait de bruit.

-Non Oracle vous avez été parfaite, j'ai besoin de votre aide sur plusieurs points.

-Allez y.

-Vous aviez conçu des jambes cybernétiques pour moi lorsque je suis revenu de mon combat contre Jadus, elles sont toujours fonctionnels?

-Affirmatif, vous allez les donner à Oldae?

-Exact.

-Elle sont dans la 5ème armoire en partant de la droite, 3ème étagère.

Erebus fit rouler son fauteuil jusqu'à la dite armoire et l'ouvrit. Dedans des centaines de pièces, de prototypes inachevés, de bras de rechanges pour Erebus etc... Il repéra les dispositifs recherchés et les sortis pour les déposer sur le bureau. Il s'agissait de dispositifs s'attachants aux jambes de l'utilisateur et via deux segments articulés par jambes permettait à son utilisateur de se déplacer normalement. Leur fonctionnement était plutôt simple, elles soutenait le poids du corps de la personne qui les portaient lorsqu'il ne bougeait pas et lorsqu'il faisait un pas la jambe qui restait au sol était figée par le dispositif afin de maintenir le corps en appui et ainsi l’empêcher de tomber tandis que le mouvement de l'autre jambe était assisté par le dispositif. Erebus s'en était servi un moment après son combat contre Jadus et il ne les avait retiré que quelques temps après juste avant de venir sur Imei pour la première fois.

-Elles seront opérationnelles pour lui?

-Oui, elles ont été conçues pour votre poids, Le seigneur Oldae étant plus léger que vous elles pourront le soutenir sans problèmes.

-Parfait, il faut aussi que vous me montriez comment changer changer mon bras.

-Très bien, mais je dois vous prévenir, ce sera long et très douloureux.

-Je sais montrez moi, je le changerais demain.

Oracle passa près de 3 heures à expliquer à Erebus la procédure complète, c'était long fastidieux et douloureux, mais Erebus avait une bonne mémoire dans ce domaine, il saurait le reproduire demain.

-Merci Oracle, prenez soin de vous.

-Merci maître, au revoir.

Erebus sortis finalement du laboratoire, Ilis était parti avec Oriane laissant le vaisseau silencieux et désert. Seul Leo demeurait dans le vaisseau, il était dans sa chambre en train de tromper l'ennuie seul s'amusant avec son sabre violet.
Erebus se savait pas quoi penser du départ d'Ilis, était ce définitif? Peut être pensa t'il, il affichait une mine complètement fermée tandis qu'il se posa sur le fauteuil du cockpit. Il tapota quelques boutons sur le cockpit vérifiant que le vaisseau serait près à décoller le lendemain. Il mis un certains temps avant de s'activer comme il fallait mais il s'activa. la tempête avait refroidis la structure et le vaisseau devait se réchauffer.
Erebus se leva et se dirigea vers le laboratoire afin de passer le restant de la journée à modifier quelques pièces sur son armure.







Dernière édition par Veers le Mar 22 Nov - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mar 22 Nov - 2:10

Dark Erebus



Erebus avait passé la nuit dans le laboratoire, occupé à travailler, occupé à oublier le départ d'Ilis. Il avait perfectionné ses griffes en les rendant plus tranchantes et plus résistantes. Cela lui avait pris un moment mais le résultat était plus que bon. Aujourd'hui il faudrait aussi qu'il remplace son bras mais il le ferais plus tard. Oldae était arrivé dans le vaisseau, Erebus l'avait entendu. Il avait posé les jambes cybernétiques devant l'infirmerie pour qu'Oldae les vois et avait placé un mot sur la porte afin de ne pas être dérangé, lui demandant aussi de s'occuper du décollage. Leo avait toqué à la porte plusieurs fois mais Erebus n'avait pas répondu, il espérait qu'il ait vu le message laissé qui lui demandait de le laisser tranquille cette nuit. Il avait aussi cru entendre Oldae brièvement, mais complètement concentré sur ses affaire sil n'y avait pas prété attention, mais l'avait il ne serait ce qu'entendu? Peut être pas.

Il arborait une mine fermée, vidée de toute émotion, la façon dont Ilis était parti le laissait triste et silencieux. Il avait passé au moins 2 ou 3 heures sur ses griffes mais ce qui lui avait pris tout le reste de la nuit était d'une nature bien différente. Oracle s'était penché sur un cas particulier peu avant son départ, il s'agissait d'un vieux piano à cordes, instrument vieux de plusieurs milliers d'années, qu'elle n'avait pas réussit à ré accorder malgré des heures de travail. Erebus était un adepte de ce genre d'instruments et avait autrefois été un excellent pianiste ( sur des modèles bien plus récents du moins ), c'est lui qui avait demandé à Oracle d'essayer de le réparer. Cependant cet instrument archaïque avait été une énigme impossible à résoudre pour Oracle et ceux malgré plusieurs dizaines d'heures dessus. Erebus avait eu plus de réussite, l'instrument lui avait résisté mais il avait finalement réussi à accorder la chose comme il fallait, les mécanismes de ce genre avaient disparues depuis des milliers d'années remplacés par des versions avec moins de touches et électroniques, ces derniers bien plus simples à prendre en main étaient très prisés des cantinas pour leur simplicité. Grâce aux assistances électroniques que ces instruments comprenaient n'importe qui pouvait en jouer et passer pour un bon joueur. Le père d'Erebus avait toujours veillé à ce qu'il soit bon dans le domaine, officiellement il disait que c'était pour marquer bien devant les autres, officieusement son père pensait que cela permettrais à Adrian Styneth d'attirer les filles... Son père était très vieux jeu et finalement cela ne lui servis qu'à impressionner sa femme et ses enfants plusieurs fois. Mais il ne regrettais pas son apprentissage cela l'avait énormément occupé durant les interminables moments où il ne se passait rien sur le Ralroost.

Il sentis le vaisseau décoller, puis l'accélération de l'hyperespace.

Il tapota quelques fois, le son résonnait parfaitement, exactement comme il le souhaitait, il vérifia toute les touches, tout fonctionnait parfaitement. Il se remémora sa chanson favorite, celle qu'il avait joué tant de fois sur le Ralroost, cela faisait bien 4 ans qu'il ne l'avais pas joué, mais il l'adorait. Il tenta de se souvenir des mouvements de mains du positionnement des doigts.



Il se remémora et ses mains bougèrent seules, ses doigts mécaniquement se souvenaient de chaque notes à jouer, chaque notes pour créer l'accord parfait. Il s’arrêta, alluma son enceinte à coté de lui qui jouait la musique en boucle et repris. Il joua sa musique encore et encore, pleinement concentré sur son action, ses doigts naviguaient sur l'instruments pressants les bonnes notes aux moments parfaits. La musique était une musique triste, solennelle elle durait plus de 16 minutes. Sa main mécanique se comportait parfaitement lui permettant une parfaite maîtrise de l'instrument. Il sentait derrière les mécaniques internes de l'instrument qui s'agitaient à chaque notes, la musique défilait sous les notes jouées par Erebus, le rythme ralentis, cela faisait 15 minutes qu'il jouait sans interruption, la fin de la chanson approchait. Il arriva finalement au bout, il s’arrêta, fit pivoter sa chaise pour la placer face à la deuxième chaise puis tendis sa main vers la porte afin de la déverrouiller. Il posa ses jambes sur la deuxième chaise croisa les bras et s'endormit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mer 23 Nov - 1:13

Dark Erebus



Il s'avançait, le terrain était jonché de cadavres, le ciel était noir de la fumée des incendies, l'odeur de mort était omniprésente. Il remarqua l'épave du Ralroost au loin, écrasé. Plus loin celle de deux Harrowers enfoncés dans sol et complètement explosés. Il trébucha sur un corps et tomba dans une gigantesque fosse elle aussi pleine de cadavres. Péniblement il se releva et leva la tête pour remarquer Sanders, assis devant lui souriant, mort. Erebus fonça à ses cotés et remarqua une blessure au torse, une blessure par sabre laser. Sanders souriait, une photo de sa petite soeur décédé à la main. Erebus ferma ses yeux et récupéra ses plaques d'identification avant de le coucher sur le dos. Il jeta un rapide coup d'oeil autour de lui, tout ses cadavres il les connaissaient. Conti, Raiker, Ven'laans il s'agissait des corps sans vie de son vaisseau. Erebus tomba à genoux, tout ces cadavres, il ne les connaissait que trop bien, la mort était partout, tous étaient figés dans des expressions différentes, certains souriaient, d'autre affichaient une mine triste ou résignée. Il secoua la tête, il devait sortir d'ici retrouver Oldae, Ilis et Oracle.



Son grappin s'éleva dans le ciel et accrocha le tronc d'un arbre calciné l'y propulsant. Il atterri sur le sommet de l'arbre et observa les environs. Un paysage mort jonché de cadavres à perte de vue. Le paysage était ponctué par les hauteurs formées par les cadavres un peu plus loin une ville, en flamme et en ruines, c'est là bas qu'il devait aller. Il traversa le champ de cadavres, des hommes dont il reconnaissait vaguement le visage, des membres d'équipage du poing d'acier, des gardes de la forteresse etc... Il leva les yeux vers le ciel, la pluie commençait à tomber, une pluie noire, noire d'encre. La pluie vint noircir la tenue blanche d'Erebus tandis qu'elle effaçait le visage des morts, l'uniformisant avec la couleur ambiante grise noire. Une vision le pétrifia, il fonça près du premier bâtiment et y vis le corps inanimé de Vegan, rien ne pouvait effacer ses grand yeux rouges. Erebus accouru à ses cotés, il était encore vivant. Il avait une lame plantée dans la poitrine. "C'était pourtant si beau", le chiss prononça ses dernières paroles, puis lentement ses yeux se fermèrent tandis que la vie le quittait. Erebus se releva et entra dans la ville en flamme.



La pluie redoubla d'intensité, la ville se transforma en lieu noir et lugubre. L'armure d'Erebus elle noircissait à chaque impact, il sentait la froideur de cette pluie même au travers de son armure. Autour de lui les bâtiments flambaient, la pluie n'avait pas arrêté les incendies loin de là, ces derniers se répandaient à travers chaque bâtiment ne laissant que des ruines carbonisées sur leur passage. Erebus remarqua aussi certains cadavres carbonisés aux fenêtres, certains figés dans des tentatives de fuites du brasier restées vaines, il regarda devant lui, il reconnaissait la maison qui se tenait au croisement de la route, la sienne. Elle n'était pas censé être là mais c'était bien la sienne. Devant une ligne d'individus étaient assis, carbonisés par les flammes alentours, son père qu'il reconnu à cause de son bras gauche mécanique, sa mère et sa broche en or qu'il avait toujours trouvé ridicule et probablement ce qu'il restait de ses frères et sœurs à cotés. Tous se tenaient la main comme s'il s'agissait d'une photo de famille. Ils avaient peut être été cernés par les flammes et.. Non ça n'avait pas de sens tout ceci était impossible. Il fallait qu'il sorte de là, il ne pouvait pas rester ici, il devait partir. Il rentra dans la première maison et se figea net. Il vis son corps au sol, étendu, mort son avant bras coupé. Il avait un impact à l'abdomen, non c'était impossible, qu'était il en train de se passer? la porte s'ouvrit et 3 hommes entrèrent,

-Le voilà ramenez le au vaisseau en vitesse Jadus à de grands projets pour lui, cela fait 10 ans qu'ils ne se sont pas vus.

-Et le cyborg?

-Il mourra dans pas longtemps laissez le.

Les trois hommes soulevèrent le corps inerte de Styneth et le traînèrent jusqu'à leur vaisseau fermant la porte derrière eux. 10 ans qu'Erebus en l'avait pas vu, mais qu'est ce qu'ils racontaient ces deux là? Styneth n'avait jamais rencontré Jadus auparavant.



Erebus tenta de les suivre mais lorsqu'il ouvrit la porte il se retrouva encore dans un autre endroit, enfin façon de parler, il était retourné dans une sorte de plaine dévastée, similaire à celle ou il avait atterris. La plaine était jonchée d'épaves en tout genre, du simple chasseur sith ou républicain à l’épave du Liberator, une navire de classe thranta, il apercevais également quelques épaves de harrowers au loin, ainsi que quelques Valors, du moins leur forme le laissait penser. Il leva la tête et remarqua les chutes de vaisseaux supplémentaires, il pleuvait littéralement des vaisseaux. La situation devenait surréaliste, mais Erebus ne savait comment en sortir. Il marcha au milieu du cimetière pendant des heures, il reconnaissait quelques navires, il en avait commandé certains, il en avait combattu d'autres, il reconnus notamment le vaisseau amiral Sith qu'il avait détruit lors de la bataille de Bothawui. Cela faisait maintenant 6 heures qu'il marchait au milieu des épaves, cependant il n'éprouvait pas la moindre once de fatigue. Il s’arrêta net, juste à temps pour ne pas recevoir un croiseur Hammerhead sur la figure. Il se courba et planta ses griffes dans le sol afin de ne pas être soufflé par l'onde de choc qui balaya la zone. L'onde dura plusieurs secondes avant de retomber, laissant un nuage de poussière autour du vaisseau. Si il y avait une sortie à cet endroit elle était derrière le vaisseau.

Il pénétra dans le vaisseau et le traversa, il connaissait par cœurs chaque couloirs des Hammerheads, et pour cause ils étaient sensiblement similaires à ceux des Thrantas. Le vaisseau était désert, personne, aucun cadavre, aucun signe de vie ou de lutte. Le courant était éteint et Erebus dus s'éclairer avec son sabre pour progresser dans le vaisseau. Il sentait des vibration, le vaisseau était probablement en train de se tasser sous son propre poids et le bruit de métal tordu résonnait dans tout le vaisseau, soudain les craquements redoublèrent d'intensité et Erebus vis le plafond l'éloigner dans un horrible craquement métallique, le sommet de la tête de marteau du croiseur tomba en avant faisant apparaître le ciel aux yeux d'Erebus. Au moins il n'aurais plus besoin de s'éclairer à ce niveau, pensa t'il tandis qu'il progressait dans le vaisseau. Il escalada un monticule de débris et se retrouva sur la passerelle elle aussi vidée de toute occupation. Qui avait envoyé s'écraser ici ce vaisseau, où était son équipage. Tant de questions si peut de réponses. Il entendis une onde de choc et se tourna pour voir un Harrowers s'écraser derrière lui, quel bordel pensa t'il de nouveau, et le fait de relever la tête pour regarder le ciel ne le rassura pas, des petits chasseurs aux croiseurs gigantesques, tout tombait du ciel dans d'énormes boules de feu s'écrasant au sol dans une violence rare. Il fallait qu'il parte d'ici. Il s'avança vers l'autre coté du vaisseau quand il marcha sur une plaque fragile qui craqua sous son poids et le fit tomber dans le vide.

Il tomba sur le dos dans une sorte de structure métallique, cela lui disait quelque chose, la salle était une sorte de salle du conseil, elle lui était familière, étais'ce? Oui c'était bien ça la salle de conseil de la forteresse sur Imei. Enfin un endroit familier et rassurant mais plus pour longtemps hélas. Alors qu'il sortait de la salle il fut accueillis par des cadavres, encore, ils étaient tous morts certains appuyés sur le mur figé dans des expressions de tristesse, de souffrance. Le sabre les avait tué, tous avaient les mêmes blessures et tous baignaient dans de véritables mares de sang, certains coupés en deux avaient tentés de ramper vers l'infirmerie, sans succès. De toute façon ça ne les aurait pas sauvés, Erebus aperçu la tête de McGil près de l'entrée de l'infirmerie et il ne se faisait pas d'illusions sur l'état du pauvre docteur. Il fut interrompu dans ses pensées par un tir de blaster à l'extérieur, vers... La plateforme d'atterrissage B, là où il y avait son vaisseau. Il fonça vers la plateforme et y vis une entité noire tenir Oldae à la gorge. Il aperçut le sabre de ce dernier au loin, brisé en deux. Avant qu'Erebus ne puisse réagir l'ombre planta sa main dans l'abdomen d'Oldae lui arrachant un terrible cri de douleur avant de la ressortir éviscérant Oldae au passage, avant de le projeter près d'Erebus.
Erebus accouru auprès d'Oldae, et serra sa main sur la blessure dans son ventre afin d'essayer de limiter les dégâts. Oldae avait un semblant de vie dans le regard, son regard se tourna vers Erebus et il parvint à dire quelques mots et dans un dernier soubresaut de vie il saisit la main d'Erebus.

-Vous, auriez dû l’empêcher.

Erebus vis une larme dévaler le visage d'Oldae, il murmura deux prénoms qu'Erebus ne connaissaient pas, puis il s'éteint finalement dans les bras d'Erebus. Erebus se releva, l'ombre était parti laissant l'endroit remplis de cadavres. Erebus se précipita sur celui qu'il reconnus tout de suite, Oracle. Elle avait plusieurs coups sur son corps, dont un qui lui avait été probablement fatal, à la poitrine. Elle tenait Leo sous son bras droit, lui était mort, elle avait essayé de le protéger jusqu'à son dernier souffle mais avait échouée.

-Non, Oracle, restez avec moi!

Elle était en train de pleurer, elle se tourna vers lui et lui souris.

-Je suis désolé maître j'ai échouée, je... suis désolée.

Elle s'éteint à son tour et Erebus poussa un cri déchirant mêlant colère et tristesse. Il ferma les yeux d'Oracle et fonça vers le bord de la plateforme. Il regarda en bas, rien, il regarda tout autour de lui, rien. Il se tourna vers son vaisseau dont la porte était ouverte, ça c'était anormal mais qu'est ce qui ne l'était pas. Il s'avança prudemment et fut interrompu par une voix féminine, Ilis. Elle fut expulsée hors du vaisseau par une poussée de force, elle tomba à 5 mètre du vaisseau et parvint à se relever pour se retourner et faire face à son adversaire dégainant ses deux sabres. L'ombre approcha et dégaina elle aussi deux sabres, tout deux rouges. L'ombre fonça sur Ilis, Erebus répliqua immédiatement et tenta de foncer vers l'ombre mais cette dernière le repoussa de l'autre coté de la passerelle. Il ne put qu'assister impuissant au duel entre Ilis et L'ombre. Le duel dura un moment mais Ilis ne pouvait rien, l'ombre lui planta son sabre dans l'épaule droite faisant voler son sabre et coupa son deuxième sabre en deux. Il planta son sabre dans l'abdomen d'Ilis lui arrachant un cri de douleur assourdissant avant de la laisser tomber à genoux à ses pieds. Elle se tenait l’abdomen comme elle pouvait, tentant de limiter les saignements. Elle gémissait de douleur et releva la tête une dernière fois vers son opposant en guise de défis. L'ombre saisit son sabre à deux mains lui planta la lame dans la poitrine d'Ilis lui arrachant un ultime gémissement de douleur, puis désactiva son sabre laissant Ilis un instant immobile aux portes de la mort, puis finalement après quelques instants elle tomba en arrière jetant un ultime regard à Erebus, plein de tristesse et de remord avant de rendre l’âme définitivement.  

Erebus se releva finalement et activa ses deux sabres, il n'avait pu les sauver, mais il les vengerait. Il fonça sur l'ombre sabres au clair et le duel entre les deux commença. Le duel fut très équilibré et dura un long moment avant que l'ombre ne parvienne à projeter Erebus au loin, manquant de peu de le faire tomber dans le vide. Il se releva et chargea de nouveau l'ombre qui après un autre âpre duel fut mise en difficulté par Erebus qui parvint à détruire ses deux sabres cependant l'ombre loin d'être vaincue saisit Erebus aux poignets et le força à lâcher ses armes. L'ombre projeta ensuite Erebus à quelques mètre, le blessant au dos. Il serra les dents, la chose était redoutable, imbattable, il se releva et hurla à la face de l'ombre en guise de défi, l'ombre le chargea et le plaqua au sol, avant de lui parler.

-Tu es faible, j'ai toujours su que j'étais supérieur, tu ne vaux rien, bientôt ton pouvoir sera à moi.

Cette voix, il la connaissait, non ça ne pouvait pas être ça il devait se tromper. Dans un sursaut d'orgueil il tenta un coup de poing sur l'ombre qui para le coup, il sourris et une explosion les sépara, son écran de fumée. Il avait toujours cet avantage que l'ombre n'avait pas. Il surgit devant l'ombre et de toute ses forces la frappa au visage, son coup traversa l'ombre de part en part et la projeta sur quelques mètres, toujours dans l'écran de fumée. Il continue et esquiva un coup porté au hasard par l'ombre avant de lui donner un violent coup de pied sur son flanc qui la projeta hors du champ de fumée. Il sortit de la zone et lorsque l'ombre se releva il la foudroya de toute sa puissance, insuffisante hélas, il avait besoin de plus, Oldae lui avait toujours dis que c'était dangereux mais il n'avait pas le choix. Ses muscles se raidirent, ses yeux brillèrent de rage et sa foudre tripla d'intensité. Il hurla de rage tandis que l'ombre reculait face à la décharge bien trop puissante, elle posa un genoux à terre puis tomba à la renverse, vaincue. La foudre s’arrêta et Erebus qui du faire un effort colossal pour ne pas tomber inconscient récupéra un de ses sabres et se dirigea vers l'ombre à terre. Il activa son sabre et le planta au milieu de l'ombre qui disparut dans un cri de douleur. A sa place apparut quelqu'un, quelqu'un que Styneth ne connaissait que trop bien, au sol à la place de l'ombre se tenait Vassili Griggs, son ancien second et ami.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Jeu 24 Nov - 14:53

Dark Erebus



-Oracle, aidez moi, s'il vous plait.

Ses yeux se fermèrent un instant, puis se rouvrirent, fatigués.

-Oh bordel j'ai fais un cauchemar des plus horribles, je vous raconte pas.

Il se releva péniblement puis repris.

-Quoi que vu votre expression j'ai peut être pas besoin de vous raconter, et j'ai pas vraiment envie non plus en fait. Il faut que je change mon bras attendez moi là.

-Je viens avec vous.

-Si vous insistez, Leo attend nous devant le laboratoire.

Leo s’arrêta devant la porte de laboratoire tandis qu'Oldae et Erebus y pénétraient. Erebus s'assit sur la chaise devant le plan de travail tandis qu'il déplaça une autre chaise à proximité pour qu'Oldae puisse s'asseoir. Il fis rouler sa chaise jusqu'à l'armoire où étaient entreposés les différents modèles à sa disposition. Celui dont il disposait était un modèle 21, la série la plus abouti de ceux faits par Oracle, seul un autre bras avait ce standard et tristement c'était le moins "humain" de tous, il avait des griffes colossales et recourbées, une fois un peu plus affûtées qu'elles ne l'étaient déjà elles seraient des plus dévastatrices. Cela accentuerais le coté effrayant d'Erebus, au détriment de son coté humain. Mais bon c'était le seul qu'il pouvait utiliser pour le moment et ceux jusqu'à ce qu'Oracle le lui en fabrique d'autres.
Il posa le bras sur le plan de travail et commença l'opération. Il devait d'abord retirer les morceaux de chairs entrelacés dans le métal, c'était la partie la plus douloureuse. Il commença en enlevant le premier morceau et une douleur insupportable l'envahit, il serra les dents et continua. La douleur venait du fait que les morceaux de chair devaient être étirés pour se dés-encastrer du bras métallique et malheureusement les terminaisons nerveuses étaient toujours présentes rendant tout mouvement douloureux. Un à un il finis par libérer le bras mécanique de ses enclaves organiques, il tira sur un bouton sur le bras puis déssera un boulon, c'était les deux mesures de sécurité qui maintenaient le bras enclenché sur le support. Il fit pivoter son bras d'un quart de tour et le poussa très légèrement permettant de le retirer de son support et le libérant donc. Le support métallique était parcouru par trois gros câbles ainsi qu'un point d'encrage qui ressortait très légèrement du support. Ce même support était d'après Oracle fixé au muscle et à l'os du bras ce qui provoquait en partie la douleur mais qui permettait à se dernier de ne pas bouger lors de contacts violents où lorsque le bras était trop sollicité.
Il posa le bras sur le plan de travail après l'avoir nettoyé puis refis l'opération à l'envers avec le nouveau modèle, refaisant les étapes une à une dans l'ordre inverse. Il finis en ré-entrelaçant les morceaux de chair autour du bras afin de consolider sa fixation. Une fois l'opération terminé il se figea un instant, il saisit de sa main gauche la crafe de thé à coté de lui et remplit sa tasse avec. Il but d'une traite sa boisson puis se tourna souriant vers Oldae.

-Ça fait très très mal et c'est pour préserver notre amitiés constellée de tentatives de meurtres que je n'hurlerais pas de douleur. Et aussi pour ne pas vous rendre sourd en plus d'être déjà aveugle. Mais, sachez que... J'ai...très très très mal! Et c'est pas fini parce que maintenant il faut que je le bouge pour décrasser le mécanisme et ça aussi ça fait très mal.

Erebus souffla un coup puis bougea ses doigts puis son bras serrant les dents de douleur. Lorsqu'il eut fini il fis rouler sa chaise vers son piano et après un moment d'hésitation commença à jouer avec ses deux mains. Il joua une minute puis se tourna de nouveau vers Oldae arborant un grand sourir

-Je soufra actuellement le martyr c'est très désagréable, mais ça va je vais pas hurler, on peut y aller.

Oldae se leva et sortis de la pièce suivis de près par Erebus qui attrapa son casque au passage. Leo eu un moment de frissons quand il vis les griffes de la main d'Erebus puis le suivis.

-Au fait, je peut récupérer mon sabre?

-Bien sûr.

Oldae fis léviter le sabre et Erebus le récupéra pour le rattacher à sa ceinture, il s’arrêta un moment le temps de mettre son casque puis repartit vers Oldae.

-Je vous suis je connais pas vraiment l'endroit.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Ven 25 Nov - 3:46

Dark Erebus



Erebus ne se souvenait pas de son nom mais effectivement Thanaton avait bel et bien visité son vaisseau il y a quelques temps déjà, mais bon la situation était désamorcée désormais. Le maître d'arme de Thanaton avait cependant décidé de lui même de vouloir parler avec Erebus. Erebus ne refusa pas, le faire aurait provoqué des tensions inutiles et puis l'homme avait l'air sympa, ça leur donnerais l'occasion de se taper dessus à grand coups de bâton dans la joie et la bonne humeur.

-Suivez moi je vous prie.

-Après vous l'architecture de cet endroit n'est pas ma spécialité de toute façon.

-Un peu de duel vous intéresse?

-Je suis toujours partant quand il s'agit de taper sur des gens, si on me le propose je le suis d’autant plus.

Daryûn pouffa de rire puis repris,

-Entre nous vous avez un vrai nom n'est pas?

-Dark Erebus, mais appelez moi Adrian ça passe mieux en public.

Le binôme traversa le temple discutant en même temps, Erebus aimait bien la personnalité de Daryûn, il était sympathique et drôle, reste plus qu'à voir son niveau au combat. Le temple était bardé de décorations en tout genre, un sacré gâchis d'argent pensa Erebus, il n'accordais que peu d'importance à l'architecture et à la décoration, ce genre de choses étaient pour lui des pertes d'argent car elles n'apportaient rien à l'ensemble. Les deux hommes arrivèrent finalement au terrain d'entraînement qui était désert à l'exception de quelques hommes assis sur les bancs autour du terrain. Daryûn s'approcha d'un des rack contenant les sabres en bois et en saisit un long avant d'en lancer un autre à Erebus. Erebus sourit et se plaça au milieu du terrain à quelques mètres de son adversaire casque dans une main et bâton dans l'autre.

-Vous êtes sur que vous voulez faire ça en public? Non parce que je suppose que vous avez une réputation à tenir je voudrais pas vous humilier devant eux.

-Vous êtes d'une confiance à toute épreuve j'espère que votre niveau est à la hauteur!

-Je suppose, j'espère sinon vous faites quoi dans la vie?

Daryûn attaqua le premier et avec une rapidité incroyable frappa deux coups rapides qui brisèrent la garde d'Erebus avant de le toucher au jambes, le faisant trébucher.

-Je tue des gens, des fois j'entraîne des gens pour qu'ils en tuent plus et vous?

Erebus se releva immédiatement et se remis en garde.

-Résolveur de problème au service d'Oldae.

Daryûn chargea de nouveau, il frappa rapidement et à plusieurs reprises Erebus qui cette fois tint bon et tenta même un coup sur Daryûn, investit de confiance. Futile espoir, Daryûn plaça son bâton en dessous de celui d'Erebus et le poussa pour pouvoir asséner un violent coup à la poitrine puis aux jambes de nouveau. Erebus encore une fois à terre serra les dents et se releva. Il avait affronté victorieusement Jadus, il pouvait s'en sortir contre lui. Il avait entendu qu'il était un expert de la lance laser, peut être qu'il aurait une chance au corps à corps de son adversaire.
Daryûn l'interrompit dans ses pensées et attaqua Erebus qui du se résigner à rester loin et sur la défensive pour le moment. Il s'en sortis bien et parvint à contrer les attaques de Daryûn un moment avant de repérer une éventuelle faille dans laquelle il s'engouffra avant de propulser son bras mécanique vers le torse de Daryûn qui paraissait vulnérable. Le poing arriva à 1cm du torse ciblé avant d'être arrêté par le bâton et qu'Erebus ne se prenne 3 coups le faisant tomber.

-Adrian vous me décevez, j'espère que vous gardez mieux que ça Oldae sinon il à du soucis à se faire.

-C'est à dire que j'ai passé une mauvaise nuit et en plus j'utilise bien plus de ruses d'habitudes, ruses que je peut pas employer ici.

-Très bien à vos risques et périls dans ce cas.

Erebus se releva une énième fois juste à temps pour recevoir un coup de bâton en plein casque et pour retomber au sol.

-Ça c'est déloyal

-Je sais mais c'est drôle je trouve.

-Vous devez bien vous entendre avec Oldae, vous avez tout les deux une carence en humour grave.

Erebus se releva parant un nouveau de Daryûn et attaquant à son tour enchaînant les coups sur la garde de son adversaire, il frappa une ultime fois et manqua de peut le visage de Daryûn qui répliqua et mis une énième fois Erebus à terre.

-Ok vous êtes vraiment très fort je vais peut être déroger à ma règle.

-Et donc votre botte secrète c'est quoi? une rapidité sans limite? Des pouvoirs surpuissants?

-Non, juste un écran de fumée et un grappin.

Erebus tira son harpon sur Daryûn qui par un réflexe sorti de nul part tant il fut rapide plaça son bâton devant lui. Le câble s'enroula autour du bâton et l'arracha des mains de Daryûn qui se retrouva sans arme. Erebus n'attendit pas et se rua sur lui avec les deux armes en main, cependant Daryûn parvint à esquiver les coups pendant un moment jusqu'à ce qu'Erebus fasse une feinte forçant Daryûn à esquiver chose qu'il avait anticipé et alors que Daruyn esquiva le premier coup le deuxième bâton le frappa au dos et le rendit vulnérable, brèche qu'Erebus exploita pour lui asséner 4 coups violents mettant le maître d’armes à Terre.

-Intéressant, je n'avais jamais vu ça auparavant, mais hélas vous ne m'aurez qu'une fois avec.

-Techniquement c'est généralement suffisant pour gagner.

-En effet, vous semblez être plein de surprises, j'ai hâte de découvrir votre écran de fumée!

-Vous verrez, c'est éblouissant comme tactique.

-J'espère bien.

Daryûn se releva et saisit son bâton qu'Erebus lui lança avant d'attendre ce dernier en position défensive. Erebus approcha prudemment et engagea le combat contre le maître d'arme. L'échange tourna très rapidement à l'avantage de Daryûn Erebus parvint cependant sur une ouverture de tenter un crochet sur son adversaire avec son bras gauche, malheureusement il fut cueillis par la main du Sith qui referma son étreinte sur celle d'Erebus la piégeant. Erebus tenta de percer le barrage mais rien n'y fit, son adversaire avec un bras bien trop puissant. Daryûn resserra son étreinte forçant Erebus grimaçant de douleur à poser un genoux à terre tout en veillant à garder l'arme de son adversaire sous contrôle.

-Bordel vous bouffez quoi le matin vous?

-C'est tout ce que vous avez?

-Vous auriez à faire à l'autre bras vous feriez moins le malin! Et non c'est pas tout ce que j'ai, vous faites du piano?

-Quoi?

Une explosion se déclencha et libéra une colossal nuage de fumée, embrumant la moitié du terrain pourtant grand et propulsant Daryûn en arrière au passage, les soldats autour se levèrent mais le sith qui avait été expulsé hors du nuage leur fit un signe de se rasseoir. Le sith s'introduit dans le nuage bâton en main prêt  à parer toute attaque. Erebus avait profité du chaos pour sauter au plafond et était suspendu par les griffes de ses bottes. Personne ne l'y avait vu, mais lui voyait tout. Il vis Daryûn s'aventurer au cœur du nuage, la rapidité de Daryûn annulait l'effet de surprise qu'avait Erebus dans le nuage, il devait se montrer plus malin que ça.

-C'est une très bonne tactique pour fuir que vous avez là cependant je ne vois pas l’intérêt.

Une voix résonna dans la pièce sans que Daryûn ne puisse en déterminer l'origine,

-Vous savez ce qu'on dis n'est ce pas, le ciel n'est qu'une limite!

Daryûn par réflexe regarda le ciel et esquiva de peu la décharge de foudre qui atterris à 1 mètre devant lui, cependant un micro instant plus tard le champ de fumée se consuma au grès de la foudre relâchée, l'électrisant intégralement et paralysant un instant Daryûn. L'instant suffirais, Erebus plongea dans le vide vers sa cible et le frappa avec l'élan, faisant tomber Daryûn au sol dans un gémissement de douleur au crâne. Erebus lui tendis la main et le releva.

-Pas mal hein?

-En effet j'ai sous estimé votre ruse, ces tactiques sont efficaces à défaut d'être conventionnelles.

-J'ai 100% de réussites avec j'ai même tabassé deux fois mon actuelle copine avec. J'ai jamais été doué en relations de couples.

Le sith pouffa de rire,

-Ah les femmes!

-A qui le dites vous?

-On continue?

-Pourquoi pas? Maintenant que j'ai usé de mes deux meilleurs atouts je vais pouvoir recommencer à manger le sol.

Les deux hommes s'éloignèrent et se mirent en garde, Erebus avait utilisé ses deux atouts majeurs et le ne se faisait guère d'illusions sur l'issue des rounds suivants. A moins que, il pouvais peut être l'avoir une dernière fois avec son fumigène, il essayera ça ne lui coûterait rien. Daryûn engagea le combat très agressivement trop pour Erebus qui ne put pleinement rattraper son retard et qui finit à terre après un moment. Il se releva encore et encore, il avait vu le parquet de très près, suffisamment de fois pour le connaitre par cœur mais il se relevait encore et encore tandis que la fatigue s'accumulait.
Les duels se poursuivirent pendant des heures, Erebus parvenait à remporter un échange tout les 30, mais c'était plus sur une ruse que Daryûn n'avait pas prévu que sur une réelle prouesse. La fatigue cependant se faisait de plus en plus pressante et l’essoufflement se faisait sentir.

-Vous ne voulez pas de pauses?

-Non j'abandonne pas tant que je tiens debout.

La suite des échanges furent tous remportés par Daryûn sauf un, mais c'était anecdotique, Erebus était épuisé mais refusait malgré tout les propositions de pauses de son adversaire.
Il se releva encore, fatigué et à bout de souffle, Daryûn le chargea et ne lui laissa pas le temps de réagir jusqu'à ce qu'il le repousse d'un violent coup où les deux bâtons s'entrechoquèrent repoussant Erebus en arrière et temporisant le combat durant une seconde. Assez pour Erebus. Il chargea son gantelet et frappa le sol, déployant encore un autre champ de fumée et s'y réfugiant. Daryûn ne pris pas le risque d'y entrer cette fois, il se contenta de s'en approcher. Soudain un projectile sortis à toute vitesse du champ mais fut intercepté par Daryûn, c'était une sorte de capsule apparemment inoffensive mais qui explosa libérant un tout petit nuage de fumée autour de Daryûn, Erebus n'attendis pas longtemps et Bondis en l'air  faisant tournoyer son bâton au dessus de lui avant de le propulser vers le bas afin de donner un coup transversal sur le sith supposé être sans garde à ce moment là. Cependant contrairement à ce qu'il avait pensé Daryûn leva son bâton au dernier moment avant de recevoir le coup d'Erebus et ceux malgré la fumée entre eux. Cependant le coup fut si violent que les deux bâtons se brisèrent sous l'impact et Daryûn envoya un coup de poing vers Erebus, qu'Erebus arrêta au dernier moment de sa main mécanique. Il serra les dents, la force du sith était trop grande comme sa fatigue, la main de son adversaire avança petit à petit. Erebus serra les dents et mobilisa toute sa force pour petit à petite reprendre l'avantage sur son adversaire. Ses yeux brillèrent très légèrement, sa rage l'alimentait.
Il resserra l'emprise de sa main sur le poing de Daryûn comme lui l'avait fait plus tôt pour Erebus, mais la force d'Erebus était bien plus grande et la douleur infligée par la pression de la main cybernétique devint vite insupportable pour le sith qui pourtant ne lâcha rien. La force déployée fut si grande que les griffes finirent par rentrer dans la peau de Daryûn qui poussa un gémissement de douleur et lâcha immédiatement du terrain sous la douleur. Erebus profita de l'instant de confusion et frappa Daryûn au visage de sa main libre, faisant vaciller ce dernier qui lâcha l'autre main. Erebus chargea un violent uppercut qui frappa de plein fouet son adversaire qui décolla légèrement du sol avant de retomber lourdement sur le dos.

Erebus se figea un instant puis tomba sur le dos figeant le scène durant un instant, les deux combattants étant hors d'état de combattre pour un petit moment. Erebus leva un  bras et son index comme pour demander la parole.

-Je propose... une petite pause, ça vous dit?

-J'accepte, je suis complètement.....lessivé.

Il tourna la tête, et aperçut Oldae à coté du terrain, il espérait qu'il n'ait vu que ça du duel, quoi que pas sûr, il avait entrevu Daryûn faire quelques gestes à l'intention de quelqu'un au court du combat.

-Vous avez vu Oldae, J'ai gagné! Et ça a été ça tout le long j'ai dominé en long en large et en travers et sans tout détruire je vous ferais remarquer!

Daryûn saisit un bout de bâton et le jeta sur Erebus.

-J'ai le dernier point je gagne, dit il mort de rire.

-Enfoiré, espèce de tricheur ça compte pas de toucher son adversaire quand il est mort, répondit Erebus lui aussi mort de rire

Daryûn et Erebus riaient aux éclats et tandis que Daryûn se relevais, Erebus lui était au bord du sommeil.

-Maintenant si vous le permettez je vais dormir.... une petite semaine, si quelqu'un à besoin du terrain.... qu'il me traîne jusqu'au banc le plus proche. Prenez en de la graine Oldae c'est comme ça... qu'on gagne.. je... vous... apprendr...

Erebus complètement vidé de toute énergie s'endormis en plein milieu de sa phrase couché au milieu du terrain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Dim 27 Nov - 3:29

Dark Erebus



Le groupe avait quitté la ville pour retourner au vaisseau posé plus loin. La rencontre avec Duvalo n'avait pas laissé Erebus indifférent, c'était un personnage haut en couleur et intéressant. Peut être qu'un jour il reviendrais solliciter son aide, peut être. Ils arrivèrent finalement au vaisseau, Erebus entra le premier et démarra le vaisseau en vue du décollage. Il avait prévu des choses pour ce voyage, outre une petite sieste il souhaitait tenter d'apprendre à contrôler sa fumée. Il s'installa aux commande du vaisseau et fit décoller l'engin dans une colossal rugissement. Le vaisseau s'arracha de la surface de la planète et fonça vers l'espace à une vitesse folle qu'il atteignit finalement après un moment. Erebus activa l'hyperespace et le vaisseau fut propulsé à toute vitesse vers Imei. Une fois le vaisseau dans l'hyperespace Erebus enclencha le pilote automatique et quitta le cockpit vers le laboratoire.
Il entra dans sa pièce favorite, il s'installa à son fauteuil afin d'y dormir un peu. Son sommeil fut cette fois paisible, il ne fit aucun cauchemars marquants et lorsqu'il se réveilla  quelques heures plus tard il était en pleine forme. Il se leva et se dirigea vers le milieu de la pièce. Il tira au sol un de ses capsules fumigènes qui déploya un léger champ de fumée au cœur de la pièce, ce serais parfait. Il se concentra fit appel à la force qui se canalisa autour de ses mains et commença à tenter de déplacer cette fumée noire ce qu'il ne parvint pas à faire. C'était bien plus difficile que de déplacer un objet physique et Erebus en fit les frais, il ce concentra encore et encore, visualisant chaque atome pour en prendre le contrôle et le soumettre à sa volonté. Une petite gerbe de fumée se détacha du nuage, elle fit un brusque mouvement puis s’arrêta de nouveau. C'était un bon début mais il devait faire mieux, il s'assis en tailleur et ferma les yeux veillant à retirer son casque.
Il se concentra, visualisa un à un chaque éléments composants la fumée devant lui, il se concentra, appelant la force à lui, sa fumée bougea, très légèrement, mais de plus en plus. Un filet de fumée s'extirpa de la masse et se dirigea vers Erebus, il lui tourna autour avant de retourner vers la masse de fumée. Erebus ouvrit les yeux, c'était encore insuffisant mais encourageant. Il recommença encore et encore, chaque fois il parvenait à contrôler un peu plus de fumée avec un peu moins de concentrations. Il fis danser la fumée entre ses doigts, c'était quasi complètement réussi, il ouvrit les yeux usant de ses mains parvint à déplacer la fumée à sa guise, cependant le processus bien qu'efficace demandait encore un peu d'entrainement afin d'être réalisé très facilement. Il recommença pendant près d'une heure, chaque fois se faisant avec un peu moins d'efforts malgré une légère fatigue. Il se leva engloutit une entière tasse de thé et retourna à son oeuvre pendant encore de longues minutes jusqu'à ce que le résultat qu'il souhaitait soit atteint, il parvenait à déplacer le volume souhaité sans se fatiguer, sans trop de concentration. Encore un peu d'entrainement et il pourrais même faire ça en dormant.

-Parfait

Il fit aspirer la fumée par le système de ventilation et se mis à travailler sur le plan de travail. Il travailla une heure durant et lorsqu'il eut fini se leva vers le centre de la pièce. Il frappa son poing au sol afin de libérer un écran de fumée. L'écran était cependant trop grand pour la salle et lorsqu'il se déploya il dégagea tant d'énergie que dans un espace si confiné Erebus fut projeté en arrière si violemment qu'il enfonça la porte et percuta la cloison derrière lui dans un sourd bruit métallique.
Il grogna de douleur, son dos avait encore pris un coup, mais rien de grave, enfin il espérait.

-Peut être un peu trop restreint comme endroit pour un test de ce genre.

Oldae sortis des quartiers de Leo inquiet.

-Qu'est ce qui ce passe?

-J'ai essayé un truc, ça à pas trop marché, mais par contre du coup maintenant je sais faire ça!

Une colonne de fumée s'approcha de lui et tourbillonna autour de lui pleinement contrôlée.

-Je vous serait reconnaissant d'éviter de faire exploser le vaisseau je vous pris.

Oldae fis volte face et retourna dans les quartiers de Leo.

-Gna gna gna éviter de faire exploser le vaisseau, mais surtout pas bravo d'avoir réussi à maîtriser cette fumée cela ne nous conférera pas d'avantage décisifs sur le terrain gna gna gna. Oh moi je suis le seigneur Oldae et je suis méchant très méchant les émotions je connais pas.

Erebus retourna dans son laboratoire bougon mais content, il maîtrisait désormais sa fumée et avait tout un tas d'idées de ce qu'il pourrais en faire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Dim 27 Nov - 18:33

Dark Erebus



-Allez courage on à bientôt fini.

Erebus tendis sa main vers Leo pour l'aider à se relever. Il l’entraînait depuis quelques temps déjà depuis leur retour de Korriban, il faisait en sorte d'y aller le plus doucement possible avec ce n'était qu'un enfant qu'il appréciait qui plus est.

-On fera une pause après?

-Promis, allez courage plus qu'un échange.

Les deux se mirent en garde, tout les deux utilisaient de grands bâtons d'entraînement, cela permettras à Leo de s'habituer à sa future arme. Erebus engagea le premier, frappant au niveau des jambes de Leo qui para le coup avant de contre attaquer manquant de peu de toucher Erebus qui para cependant le coup au dernier moment. Erebus contre attaqua avec un coup au niveau du visage de Leo que ce dernier esquiva en se baissant au dernier moment pour frapper Erebus avec un coup d'estoc au niveau du bassin, qu'Erebus para en faisant tourner son bâton et profita du temps de vulnérabilité de Leo pour le prendre aux réflexes et le toucher au dos avec l'autre bout de son bâton. Leo poussa un petit cri de douleur, il avait été vaincu.

-Pas mal tenté, malheureusement tu a dévoilé tes arrières et j'ai pu profiter de cette faiblesse pour te toucher. Mais c'était bien tenté et ça à faillit marcher je te félicite.

-Merci mais je suis pas encore assez fort pour vous battre.

-Ça veux rien dire, selon moi la surprise est le plus gros avantage que quelqu'un puisse avoir. L'important c'est d'être ingénieux, plus ta tactique parait étrange ou surprenante et plus elle à de chances de marcher. J'ai prévu de t'apprendre à te servir de ce que j'utilise moi pour prendre l'avantage. Mais nous nous en occuperons demain, cet après-midi ce sera Ilis qui s'occupera de toi.

-Et il a intérêt à être plus sage que son pauvre maître!

Les deux se tournèrent et virent Ilis arriver Erebus s'approcha de Leo et lui chuchota,

-Elle tu lui fais pas de cadeaux surtout d'accord.

Leo se pencha pour contourner la silhouette d'Erebus et ainsi voir Ilis avant de se retourner vers Erebus tout souriant.

-Pas de soucis!

-C'est bien je suis fier de toi, je t'attend au vaisseau après.

Erebus se releva et laissa partir Leo avec Ilis avant de contacter Oracle.

-Oracle j'ai besoin de vous, adaptez mon dispositif de harpon et de fumigènes pour Leo et ceux avec une armure adapté.

-Compris ce sera prêt demain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mar 29 Nov - 3:02

Dark Erebus



Leo et Erebus attendaient au bord de la passerelle l'arrivée de la navette envoyée par Sanders, la tenue de Leo l'attendait la haut et cela permettrais aussi à Leo de rencontrer l'équipage et vice versa. Erebus voulait habituer Leo au vaisseau afin qu'il y soit comme chez lui et que l'équipage le considère au même titre qu'Erebus. Erebus sentait que Leo était pensif, préoccupé par quelque chose, il se tourna vers lui l'observant un instant. Effectivement il était pensif,

-Qu'est ce qui t'arrive?

-Rien pourquoi?

-Ecoute Leo si il y à bien un truc que tu n'a spas encore c'est le talent pour mentir, qu'est ce qu'il y a?

-C'est Oldae il nous a fixé un défi à Oriane et à moi.

-Intéressant et il consiste en quoi ce défi?

-On doit retrouver une clochette, le premier qui y parvins de nous deux aura le commandement d'une force armée et donc un moyen rapide d'être connu.

-Ahah et rien d'autre?

-Ben non à part qu'on à attendu 2 heures dans un endroit moche et gelé! Et qui si on veux gagner il y a de fortes chances pour qu'on doive agir comme si on devait tuer Oldae.

-Alors ça je vais t'aider vois tu je suis un spécialiste dans la tentative de meurtre sur Oldae! De l'aide indirecte bien sûr je suppose que j'ai pas le droit d'intervenir directement pour t'aider, mais avec ce que j'ai prévu pour toi tu aura un peu de chances en plus. Rend moi fier et explose son machin qui li sers d'apprenti!

Leo rigola un instant puis repris.

-Oui mais c'est de la triche elle à deux ans de plus que moi!

-Les perdants disent que c'est de la triche, les gagnants se tapent la reine du bal!

-Ouais mais quand la reine du bal est magnifique je veux bien mais quand elle est en métal et que son seul but dans la vie c'est de faire du bruit quand on la secoue ça donne tout de suite moins envie

-Mais non, dis toi que c'est pour la fierté d'avoir gagné! Et surtout pour la fierté d'avoir éclaté Oriane ça c'est important!

-Oui c'est vrai...

-Allez rend ton taré de maître fier de toi et gagne le ce concours.

-Je vais essayer maître.

-Ah oui aussi, Oriane à une peur viscérale de moi vois comment tu peut en tirer parti dans la limite du déraisonnable bien sûr il s'agit pas non plus de la menacer hein

-Merci je trouverais bien.

Le vaisseau arriva finalement embarquant Leo et son maître vers le Ralroost toujours immobile au dessus de la forteresse. Le vaisseau se posa dans le hangar faisant sortir Erebus et son apprenti.

-Suis moi.

Les deux traversèrent le vaisseau vers la passerelle, pour Erebus c'était mécanique, il connaissait le vaisseau par cœur, aucun couloir, aucune pièce, rien dans ce vaisseau ne lui était inconnu. Pour Leo c'était tout le contraire, il n'était probablement jamais rentré dans un vaisseau de cette taille de sa vie et il veillait à rester au plus près possible de son maître afin de ne pas se perdre dans ce véritable dédale de couloirs... Sur leur passage ils croisèrent quelques hommes qui les saluèrent tous respectueusement, la cote d'Erebus n'avait absolument pas diminuée dans le vaisseau...
Ils arrivèrent  à la passerelle où Sanders les attendait. Maintenant que Griggs vivait sur la forteresse c'était Sanders qui était chargé du vaisseau en permanence et ceux malgré son très faible grade, lui qui n'était qu'un simple navigateur.

-Bonjour Capitaine heureux de vous voir, et bonjour Leo je présume.

-C'est bien lui, vous allez bien?

-A merveille j'ai aujourd'hui gagné, comme toujours, et Oracle à terminé ce que vous lui aviez demandé Elle est en sommeil dans vos, dans ses quartiers pardon, elle à demandé à ce qu'on ne la réveille pas, qu'elle se réveillerais toute seule quand elle aurait résolu le problème, sans qu'elle ne me dise de quel problème il s'agissait. Mais bon elle doit avoir ses raisons, bref j'ai dégagé le hangar comme vous me l'aviez demandé. L'ensemble vous attend dans les anciens quartiers de Vegan, aujourd'hui désaffectés.

-Merci Sanders, Leo viens avec moi.

-Oui maître.

-Sanders, si un jour Leo viens vous voir, vous devez le traiter comme si il s'agissait de moi compris?

-Bien Capitaine ce sera avec joie!

-Leo si tu a un quelconque problème et que je ne suis pas là tu demande à Sanders qu'il vienne te chercher d'accord? Ici tu sera toujours en sécurité. Par contre, si jamais j'apprend que tu à manqué de respect à un seul des membres d'équipages gare à toi.

-Ça va capitaine je m'appelle pas Anderson j'irais pas pleurer vers Oldae au moindre mot de travers.

Leo surpris se tourna vers Erebus,

-Qui est Anderson?

-Un idiot, stupide incompétent et chouiner par dessus tout. Ne lui parle pas, si lui te parle ne l'écoute pas, si on te demande d'aller le voir tu dis non, même si c'est moi. En aucun cas tu n'as à lui obéir. Tu verra il est facile à reconnaître avec son air hautain d'amiral nul et son crâne chauve.

-D'accord, et j'ai le droit de le tuer?

-Absolument, mais évite, sinon Oldae sera fâché et il est déjà chiant des fois alors fâché c'est encore pire.

-Je retiendrais merci maître.

Leo et son maître quittèrent la passerelle pour se diriger vers les anciens quartiers de Vegan aujourd'hui désaffectés. Oracle y avait entreposé la nouvelle armure de Leo après l'avoir fabriquée de toute pièce dans l'atelier interne du Ralroost. Leo entra dans la pièce et vis l'armure suspendue sur une mannequin en guise d'exposition, sa réaction méla surprise et joie avec un brin d'impatience.

-C'est pour moi?

-Oui elle est faite pour toi, identique à la mienne, plus tard Oracle t'en fera une selon tes envies, d'ici là tu portera celle là.

-Je peut l'avoir quand?

-Maintenant, enfile là je t'attend devant.

Leo se retrouva seul et ne tarda pas pour essayer sa nouvelle tenue. Il l'enfila intégralement tout content de sa nouvelle acquisition, se regardant sous toute les coutures dans le miroir de la pièce. Il compris vite l'utilité des crochets à sa ceinture et y accrocha son casque avant de sortir. Erebus le vis sortir tout heureux de sa tenue mais il sentait qu'il avait tout un tas de question à poser, auxquels Erebus devrait répondre évidemment. C'était exactement la même tenue que celle d'Erebus, même couleur, même casque mais adaptée pour sa taille.

-Bien suis moi nous allons au hangar, Sanders nous l'a dégagé pour qu'on puisse t'entraîner à ta nouvelle tenue et à toutes ses fonctionnalités. Bon déjà tu la portera en permanence sauf le soir pour te coucher, sinon le matin après ton déjeuner tu devra l'enfiler et passer la journée avec. Tu devras aussi garder ton casque avec toi, tu ne sera pas forcé de le porter tout le temps, mais je veux que tu le garde sur toi histoire de ne pas le perdre et de l'avoir en cas de besoin. Ta tenue est faite pour résister au climat, elle te protégera un peu du froid extrême sur Imei, et te protégera aussi de la chaleur jusqu'à un certain point. Ces griffes sur tes mains ont tout un tas d’utilités d'une part elle peuvent servir au combat pour des raisons évidentes, d'autre part elle te permettrons d'avoir un meilleur appuie sur les parois tu ne pourras pas escalader une paroi verticale avec, mais pas loin. les deux trucs hyper lourds à tes poignets sont des gantelets, celui de gauche contient un harpon avec 100 mètre de cordes pouvant s'accrocher sur tout, et y tirer jusqu'à 200kg, profite en, au combat ou pas. Ton gantelet droit lui contient un générateur de fumée modèle 81V, la fumée noire qu'il déploie te masquera de tout, littéralement. Dans cette fumée les utilisateurs de la force ne peuvent pas te sentir et tu est invisible aux capteurs de mouvement, thermiques ou autre. Ton casque par contre te permettra de tout voir à l'intérieur, ça aussi profite en, au combat cela t'apportera un atout non négligeable. A propos de ton casque, il est renforcé et devrais résister aux tirs d’armes simples et il est pressurisé, tu peut aller dans l'espace avec, tu dispose d'une réserve de 2 minutes d’oxygène. Tu dispose aussi d'un communicateur sur ton gantelet gauche avec une bonne portée d'émission, tu pourra appeler qui tu voudra depuis. Toutes ces améliorations ne font pas tout évidemment, cela dépendra aussi de ton habilité avec la force et au sabre laser. Cependant, si tu parviens à utiliser tout ça au maximum tu aura un avantage non négligeable sur tes opposants, personne ne s'attendra jamais à voir un sith utiliser un harpon ou un écran de fumée au combat, utilise les au maximum, fais corps avec et crois moi lors de tes duels tu écrasera Oriane si Ilis te laisse les utiliser, lorsque tu est dedans, fais corps avec ta fumée, sois silencieux et n'utilise pas ton sabre afin de ne pas révéler ta position. Frappe ton adversaire où il s'y attend le moins, sois rapide, recule immédiatement après avoir frappé. Avec ton harpon tu pourras aisément te déplacer n'importe où, changer de position rapidement, ou même t'en servir comme accélérateur afin de porter un coup violent à ton adversaire.

Les deux arrivèrent finalement au hangar vidé pour l'occasion, un premier test des plus difficiles attendait Leo.

-Bien, ce hangar donne sur la plateforme d'atterrissage où il y à notre maison, tu vas devoir plonger dans le vide et arriver à la passerelle, comme ça sans rien, juste toi et ton armure. Je vais passer en premier, regarde moi faire, je t'attendrais en bas, j'ai confiance ne toi tu peut y arriver.

Avant même que Leo ne puisse formuler une réponse Erbeus plongea dans le vide, 2000 mètres les séparaient de la plateforme. Il plongea dans le vide et vola pendant quelques secondes avant de s'accrocher au premier arbre venu de de s'en servir pour se repropulser vers le haut, et ainsi être à portée de la plateforme d'atterrissage. Il tendis son bras et son harpon se cala juste au bord de l'édifice l'y propulsant et le faisant atterrir sur la plateforme. Il leva la tête vers le vaisseau. Il tapota sur son gantelet et Leo apparut.

-Je serais là pour te rattraper si tu n'y arrive pas, ait confiance en toi, concentre toi et soit rapide, tout ira bien fais moi confiance.

-D’accord maître!

Leo recula de deux pas comme pour prendre son élan, il poussa un soupir.

-Bof c'est pas pire que d'aller chercher une clochette ou de devoir méditer pendant des heures sur tython après tout.

Il couru vers le vide et y plongea la tète la première. Il vola à toute vitesse vers le sol, il vis la forêt en dessous de lui et tendis son harpon pur s'y accrocher, son harpon le propulsa vers le bas et il passa à quelques mètre du sol avant d'être propulsé par son élan vers le ciel. Il visa la plateforme et le harpon l'y propulsa à toute vitesse, malheureusement il avait visé un peu trop bas et lorsqu'il arriva tout prés de la plateforme le harpon se détacha le jetant en avant vers la forteresse, vers une arrêt des plus brutal. Il fut arrêt en pleine course à 5 mètres au dessus de la plateforme par Erebus qui le posa à coté de lui avec l'aide de la force.

-C'était horrible! Flippant! Je peut refaire?

-Non ça suffis pour aujourd'hui, maintenant je vais t'apprendre à te servir de ton écran de fumée et ensuite on rentrera se reposer.

-Mais c'est vraiment très réglo d'utiliser ça, je vais pas avoir de soucis avec personnes genre des règles obscures du code sith ou je ne sais quoi?

-Je sais pas, mais je m'en fous je fais ce que je veux et toi aussi. On s'en fout du code sith, ceux qui l'ont écris sont morts depuis des millénaires. Apprend une chose, plus on monte dans l'échelle sociale puis les gens sont stupide, Anderson en est la preuve flagrante. L'administration, les politiques, les amiraux personnes ne sera jamais là pour t'aider quand sera au fond du gouffre, tout ces nobles, ces aristocrates, apprend à les haïr et à ne jamais dépendre d'eux. Considère les ordres qui ne te semble pas juste pour des suggestions et agit par toi même comme tu le sens juste. C'est comme ça que tu survivra.

-Je m'en souviendrais.

-Ah et si tu ne dépend pas d'eux n'hésite pas à te moquer d'eux tu verra ça défoule. Ce moquer des idiots c'est la meilleurs chose du monde.

-A qui dois je obéir ici alors?

-Moi, le Ralroost ( Griggs et Vegan compris ), Oracle, Ilis et Oldae dans cet ordre. Tu peut te moquer gentiment de ces personnes y compris de moi d'autant plus que si tu a de l'humour tu sera vite une star sur le Ralroost. Mais tu nous dois le respect, à tous. Le reste tu peut les considérer et même les apprécier, mais pars du principe que leurs ordre sont des suggestions et qu'aucun n'a le droit de te commander.

-D'accord, j'y penserais merci.

-Bien sûr t'as même l'obligation, si t'arrive ne serait ce qu'une fois à le faire rire tu aura tout mon respect. Bon aller plus le temps de parler, place à l'entrainement.

Erebus retira son casque et déploya un écran de fumée autour de lui.

-Voilà, tu as ton casque pas moi, fais corps avec la fumée, sois rapide et discret, et essaye de me toucher uniquement avec tes poings, tes pieds et son harpon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Mar 29 Nov - 15:58

Dark Erebus



-Presque.

Erebus avait arrêté le poing de Leo à seulement quelques centimètres de son de son buste, il l'avait vu venir au dernier moment à cause de la lenteur de l'apprenti. Il resserra son étreinte sur le poing de son apprenti et le fit tomber au sol vaincu une fois de plus. L'entraînement avait duré deux heures et Erebus sentait que l'apprenti commençait à fatiguer, il allait arrêter cette partie de toute façon, il voulait désormais lui apprendre en détail l'utilisation de son harpon et toute ses facettes.
Il leva la main et ce concentra un instant pour appeler la fumée à sa main et ainsi faire disparaître l'écran de fumée, avant de relever.

-C'était pas mal, avec un peu plus de discrétion et un peu plus de maîtrise tu y serais parvenu.

-Pourquoi je ne peut utiliser de sabre?

-Parce que si tu en allume un tu grillera ta discrétion, ne pas t'en servir permet de rester invisible et silencieux. Cet écran de fumée te permet de prendre l'avantage pas de gagner définitivement.

-Ça me permettrais de gagner contre Oldae?

-Ça te permettra d'essayer, Oldae est très puissant, au moindre mouvement de trop il annulera ton avantage de la discrétion et tu ne pourra même pas en approcher. N'oublie pas ça, si tu veux ne serait ce qu'avoir une micro chance de vaincre Oldae tu devra utiliser tout ce dont tu dispose à la perfection. Mais évite de le tuer quand même j'en ai besoin.

-J'y penserais. Je pensait collaborer avec Oriane pour y arriver.

-Si tu veux, ah et un dernier truc, ils t'ont appris à utiliser la foudre chez les jedis?

-Oui vaguement, ça s'appelle la foudre émeraude mais ça ne sert qu'à assommer pas à tuer.

-Ça suffira

Erebus relâcha sa main et la fumée réapparut sous forme d'un petit nuage qu'il déplaça à quelques mètres.

-Vas y, tire donc une salve de foudre là dessus.

-Ça fait longtemps et je m'en souviens plus vraiment mais on va essayer.

L'enfant ce concentra un moment, se rappelant les enseignements jedis, il appela la force et rapidement de petits éclairs verts zébrèrent sa main. Après un moment il tendis sa main vers l'écran de fumée et tira une courte salve d'éclairs verts qui au contact de la fumée la firent s'embraser dans un bruit de tonnerre, la consumant intégralement. L'enfant surpris resta figé un instant avant de regarder ses mains cherchant à savoir ce qui venait de se passer.

-La fumée réagit aux éclairs de force, elle les amplifie, lorsque les deux entrent en contact l'écran de fumée répand la décharge sur toute sa surface et se consume. Ceux qui sont à l'intérieur à ce moment se retrouvent paralysés un court instant. Pense à t'en servir.

-Vous avez d'autres idées?

-Oldae utilise une double lame, si vous devez l'affronter avec Oriane, faites en sorte d'être un de chaque cotés cela permettra deux choses, d'une part vous ne vous gênerais pas avec Oriane et d'autre part cela forcera Oldae à faire de grands mouvements et donc à peut être s'exposer. Pense que ton harpon peut servir à tout, il peut t'amener sur un point élevé, te permettre de t'y balancer. Mais tu peut aussi t'en servir au combat, tu peut transpercer une adversaire avec pour le ramener à toi, ça le blessera et te donnera une opportunité pour l’abattre ( mais ça évite sur Oldae si possible ), tu peut attraper des objets pour les envoyer sur ton adversaire et ainsi le distraire ou le blesser.Tu peut aussi attraper quelqu'un  comme ça en enroulant le câble autour de lui pour l'attirer à toi et ainsi donner le coup de grâce... Comme je te l'ai déjà dit, fais comme si tu voulais tuer Oldae, mais ne le tue pas compris?

-Compris. Si je gagne j'aurais droit à une récompense?

-Tu aura mon respect mais aussi et surtout, un sachet de tes loukoums favoris!

Les yeux de l'enfant se mirent à briller,

-Oldae à d’impressionnants pouvoirs, le seul moyen de le battre sera de ruser et d'employer des tactiques non conventionnelles et complètement inattendues. Dans ce domaine j'estime que tu as eu un bon maître donc ne me déçoit pas. Même si tu dois perdre cette épreuve, perd la la tête haute et montre toi imprévisible et n'abandonne jamais.

-Je ne vous décevrez pas promis.

Erebus vis Oriane flanquée d'Ilis s'approcher,

-Il faut que j'y aille merci maître

-Oriane approche il faut que je te parle.

Oriane surprise et toujours en partie frileuse à l'idée de voir Erebus s'approcha prudemment.

-Un rapide conseil, coopérez et faites le bien, lorsque vous aurez écarté Oldae vous aurez tout le temps de vous affronter pour savoir qui gagnera. Leo tu lui expliquera ce dont tu dispose afin que vous puissiez agir ensemble. N'oubliez pas, il vaux mieux un gagnant que deux perdants, coopérez et vous vous en sortirez.

-Merci maître je ferais comme vous m'avez appris.

-C'est ça! Éclate le! hurla Erebus le poing levé

Les deux apprentis partirent tandis que sur la plateforme restaient Ilis et Erebus.

-Tu pense qu'ils ont une chance?

-Probablement pas, mais bon Leo à toute les armes pour y parvenir. Et toi ça va?

-Oh oui très bien mon maître et ami est allé sur une planète lointaine alors qu'il devait rester ici pour se reposer et mon amant à fais de même. Tout va bien à part ça ça va.

Apparemment Ilis avait toujours un peu en travers le voyage d'Oldae sur Korriban,

-Ah, et cet amant il est sympa quand même?

-Oh oui, il à des phases de colères incontrôlables, il est déraisonnable et téméraire, mais il est gentil et attentionné.

Elle se tourna vers lui avec sa mine aguicheuse habituelle et son irrésistible sourire jusqu'aux oreilles.

-Et j'aimerais bien reprendre ma place dans son vaisseau, afin de continuer ma petite histoire avec.

-Oh je pense qu'il n'aurait aucune raison de refuser comment le pourrais t'il après tout?

-Et d’ailleurs j'aimerais être un peu seule avec lui pour rattraper le temps perdu avec tu pense qu'il accepterais?

-Oui mais dans 2 minutes le temps de prendre l'air avant que le temps ne se gâte.

-Très bien dis lui que je l'attend dans son vaisseau dans ce cas.

Erebus souris et les deux s'embrassèrent un instant avant qu'Ilis ne rentre dans le vaisseau. Erebus voulait prendre l'air une dernière fois avant le coucher du soleil, il faisait encore presque beau, il pourrait peut être profiter de la moitié de rayon de soleil qui filtrait au travers des nuages. Ou pas, il sentis une goutte tomber sur son épaule, puis une autre sur son crane, il savait ce que cela voulait dire. La pluie encore. Il se releva et hurla en direction du ciel comme pour se plaindre à la météo...

-Fais chier! Temps de merde!

Ilis l'attendait dans le vaisseau de toute façon, il ne comptait pas rester longtemps dehors, mais le fait qu'il pleuve l'ennuyait au plus haut point. Il ramassa son casque posé depuis des heures par terre et rentra dans le vaisseau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   Ven 2 Déc - 2:32

Dark Erebus




-95%, pas mal pour une première fois et pour un humain.

-Merci Oracle

-L'assemblage et la fixation son imparfaites mais convenables, je vais modifier cela et vous pourrez partir, mais cela reste satisfaisant et vous auriez pu partir sans vérification ça n'aurait posé aucun problème.

-Oui mais bon je préfère vous faire vérifier c'est vous la spécialiste du domaine.

-Merci maître, le seigneur Oldae à t'il été informé de votre visite?

-Absolument pas pourquoi?

Oracle poussa un soupir,

-Vous franchissez la ligne rouge de l'accord passé avec lui, vous n'auriez déjà pas du me faire sortir pour m'occuper d'Oldae.

-Vous savez comme moi que vous étiez la meilleure option.

-Si Jadus avait récupéré le contrôle à ce moment là j'aurais pu tuer Oldae. Croyez moi j'aurais pu faire énormément de dégâts bien avant que Dame Ilis ne puisse réagir.

-Oui c'est vrai, mais j'avais confiance en vous et si c'était à refaire 100 fois je le referais 100 fois.

-Vous n'auriez pas du.

-Mais si vous en faites pas, il y à d'autres points à réviser chez moi?

-Négatif, votre bras est pleinement opérationnel et je me suis déjà occupé de remettre à 100% de leurs capacités le reste de votre équipement. J'ai changé le générateur intégré de votre armure pour mieux optimiser l'énergie utilisée. J'ai également modifiée le générateur de fumée de votre gantelet droit, désormais l'onde de choc produite lors de son déploiement sera plus grande et j'ai également augmenté la densité de la fumée afin qu'elle soit plus difficile à déplacer avec des poussées de force ou bien par des ventilations.

-Merci Oracle, je sais pas ce que je ferais sans vous.

-Moi non plus maître, bonne chance pour votre mission.

Les sangles du fauteuil se déverrouillèrent et Erebus se leva vers la sortie de ses anciens quartiers veillant à saluer Oracle avant de sortir. Il se retrouva sur la passerelle du vaisseau ou l'attendait Sanders occupé à contempler le ciel collé à la vitre de la passerelle comme toujours. L'équipage le surnommait "le dernier gardien du phare" car il était toujours le dernier sur la passerelle, qui sait ce qu'il y faisait. Personne sur le vaisseau n'ignorait sa passion pour la bouteille quelques fois, il lui arrivait en effet de descendre à lui seul quelques bouteilles d'alcool surtout le soir lorsqu'il était seul. D'après Styneth il s'agissait de la mort de sa sœur, dont il ne s'était jamais vraiment remis, des suites d'une maladie incurable. Sa famille malgré sa classe sociale n'avait pu rien faire pour la sauver et elle était littéralement morte dans les bras de Sanders, euthanasiée. Les derniers jours de sa vie étaient ponctuées par des crises de démences, combinées à des affreuses plaies sur l'ensemble du corps provoquant une insupportable douleur permanente. Les phases de lucidité se faisaient de plus en plus rare et la famille avait du décider de la faire euthanasier, contre l'avis de Sanders qui ne vis plus jamais sa famille après ça et ce malgré les tentatives répétées de Styneth. Mais comment pouvait il lui en vouloir, lui qui avait coupé les ponts avec sa famille après avoir tué son propre frère pour rejoindre l'Empire. Sanders opérait autrefois comme navigateur dans un cuirassé de classe Valor, il en avait été renvoyé quand son supérieur  avait pris connaissance de la passion de Sanders pour les paris. Styneth l'avait récupéré au passage et lui aussi friand de paris l'avait autorisé à continuer ses activités et avait me^me pour l'occasion installé plusieurs écrans à travers le navire qui lorsqu'il ne servait pas à transmettre un message diffusaient la bounta eve.
Il était tard le soir et comme toujours Sanders était seul dressé devant la fenêtre droit comme un I, 3 bouteilles vides à ses pieds une autre à moitié pleine à la main. Ses yeux étaient imbibés de larmes et son regard vide.

-Ça va Emil?

-Je suis désolé, vous m'aviez dit d’arrêter et j'ai repris. Je suis désolé.

-C'est pas grave emil, posez cette bouteille vous avez assez bu pour aujourd'hui.

-A vos ordres capitaine.

Emil se baissa et posa sa bouteille au sol à coté des autres.

-Il faut que vous tourniez la page Emil vous ne pourrez pas vivre toute votre vie comme ça...

-Je sais capitaine, mais le dites pas à Oldae s'il vous plait.

-Ça restera entre nous Emil vous en faites pas. J'aurais besoin de vous en forme lors de cette bataille, faites au mieux pour être là.

-Compris capitaine, merci, vous avez le bonjour de Bocks au fait.

-Bon j'y vais on se reverra dans un moment après la bataille probablement, bonne chance Emil ne décevez pas Oldae c'est lui qui commandera la flotte et passez le bonjour à Bocks de ma part aussi, dites lui que je passerais le voir un de ces jours.

-Bien compris je ferais au mieux bonne chance à vous aussi.

Jed "Bocks" Bockerans était le machiniste en chef du Ralroost, du haut de son 2m10 était un Besalisk autrefois prospecteur qui s'était engagé pour la république au début des hostilités, ses incontestables talents en mécanique lui avait permis de trouver un travail rapide. Lui aussi avait un terrible secret, il était sensible à la force et avait suivis une bonne formation durant sa jeunesse. Cependant il avait toujours refusé de devenir Sith ( il est née dans le territoire impérial, née d'un père qui était maître sith et d'un mère qui était chirurgienne ), et ceux malgré sa grande affinité avec le coté obscur et ses yeux oranges vifs lui donnant un aspect terrifiant. Ses 4 bras et sa force herculéenne combiné à sa grande intelligence et à sa mémoire hors du commun en faisait un colosse très respecté sur le vaisseau. Il dirigeait les 21 autres techniciens de la salle des machines du vaisseau avec une très grande efficacité et avait en plus une grande amitié pour Sanders, les deux combinés parvenait à pousser le vaisseau à son maximum quand il le fallait. Bocks était aussi celui qui s'occupait de Riley le Tuk'ata que Styneth avait récupéré sur Korriban et qu'il avait en partie dompté. La bête restait la plupart du temps couchée dans un coin de la salle des machines surveillant la pièce, se montrant hostile envers tout ceux qu'il ne connait pas, cependant jamais il n'a touché à Boks ou à Styneth ou même à un des techniciens, les deux premiers ayant un grande affinité avec la force ce qui avait instauré une relation de respect mutuel et qui miraculeusement l’empêchait d'attaquer les autres techniciens par peur de ses deux "maîtres" qui d'ailleurs s'occupaient de la nourrir afin de maintenir un semblant de liens entre bête et humains. La bête probablement bien trop grande pour vivre dans ces lieux avait toujours la queue recourbée et passa le plus clair de son temps couchée ou assise veillant sur son "domaine". Les rares sorties dans les hangars du vaisseau se font toujours avec prudence afin d'éviter tout incident.
Riley:
 
La bête avait déjà fait ses preuves en tant que gardienne, 2 fois même, la première fois une dizaines de mandaloriens avaient investis la salle des machines et s'étaient retrouvés face à la bête qui les avait réduit en charpie sans autre forme de procès. La deuxième fois ce fut un commando impérial de 9 hommes qui tenta l'expérience. Ils finirent comme leurs compères mandaloriens, déchiquetés.

Erebus quitta la plateforme vers le hangar croisant au passage quelques rares membres d'équipages qui le saluèrent tous sans exception. Sa cote n'avait absolument pas descendu ici, il y était chez lui comme toujours. Il arriva au hangar ou le fury l'attendait, le pilote l'avait amené en début de soirée et le ramenait à présent sur la forteresse. Il devait partir d'ici 1 heure avec Ilis pour sa mission. Le pilote le salua à son tour et fit décoller son engin dans un colossal vrombissement l’arrachant au hangar et le propulsant vers la forteresse. Le voyage fut court et le vaisseau se posa sur la plateforme B après seulement quelques secondes de vol. Son vaisseau l'attendait toujours, sous une pluie battante d'ailleurs, la pluie des jours précédent ne s'était pas calmée.

-Météo de merde, planète de merde.. Merci Micka pour le trajet je t'envoie Leo

-Merci Capitaine je l'attend, bonne chance à vous!

La porte se ferma derrière Erebus qui se dirigea vers le vaisseau, il s'approcha et vis au loin Ilis et Oldae discuter, ils ne l'avait pas remarqué et Erebus en profita pour se hisser au sommet de son vaisseau pour s'asseoir sur le toit de ce dernier préférant attendre la fin de la discussion plutôt que de l’interrompre, l'entendre ne l’intéressait même pas; bien que son casque le lui aurait permis. La discussion dura un moment sans qu'aucun des deux ne remarque Erebus, surprenant, les talents de détection d'Oldae auraient du lui permettre de voir Erebus, mais non... La discussion sembla s'envenimer, Ilis semblait protester, elle tournait et virait un moment semblant montrer son mécontentement à chaque paroles d'Oldae. Erebus retira son casque et siffla bruyamment attirant d'un coup l'attention des deux siths.

-Hé les amoureux je voudrais pas vous déranger mais on doit y aller!

Les deux siths furent surpris de le voir là, qui plus est sur le toit du vaisseau assis et adossé contre un des panneau solaires du vaisseau.

-Vous ferez vos scènes de ménages un autre jour on à du boulot, j'ai une statue qui m'attend moi!

-J'arrive Adrian, démarre le vaisseau.

Erebus descendit du vaisseau et y entra par la rampe d’accès ouverte pour l'occasion. Il croisa Leo dans le vaisseau, il préparait ses affaires pour déménager dans le Ralroost le temps qu'Erebus et Ilis reviennent.

-Tes affaires sont prêtes?

-Oui maître je vais les mettre dans les quartiers d'Ilis pour ce soir le temps qu'un vaisseau vienne

-Le vaisseau est déjà là, vas y le pilote t'attend.

-Ah ben d'accord ça va, je vais les porter là bas.

-Parfait, et ta quête pour vaincre Oldae elle en est où?  

-Ça avance bien, on a un super plan avec Oriane.

-Parfait, mais évite de le tuer quand même hein!

-Oui maître.

-Allez file on dois y aller.

Leo se tourna et partis croisant et saluant Ilis au passage. Les deux s'entendaient très bien, Leo était habitué à voir Ilis avec Erebus et la considérait presque comme une grande sœur, il n'avait jamais eu de paroles déplacées envers elle et il ne lui avait jamais mis la main dessus, ailleurs que lors des entraînements. Cependant Erebus sentait que malgré tout Oracle manquait un peu à Leo, il avait demandé à Sanders de les faire ce voir plusieurs fois et d'autoriser l'enfant à aller la voir afin qu'il puisse la revoir régulièrement. même si elle ne l'avait pas connu longtemps elle incarnait la figure maternelle protectrice à ses yeux, c'est elle qui s'était occupé de lui lorsqu'Erebus l'avait ramené, elle lui avait donné à manger à boire et l'avait fait se reposer dans un lit chaud. Ensuite lorsqu'il était revenu c'était de nouveau elle qui s'était occupé de lui et ce pendant un long moment à cause des occupations d'Erebus. Il ne lui avait probablement pas tenu compte de ses actes de sabotage et avait même un fond de rancœur contre Oldae pour l'avoir éloigné de lui. Mais il ne le montrait pas, Leo était en train de se calquer sur Erebus sur énormément de plan et son manque de communication sur ses émotions venait tout droit de son maître, comme Erebus, Leo ne dévoilait que peu ses émotions aux gens et il fallait souvent creuser pour parvenir à lui faire dire le fond de sa pensée. Il avait aussi hérité la rhétorique et de la façon de penser d'Erebus. Constamment méprisant vis à vis de l'autorité et vis à vis de l'administration. L'enfant commençait déjà à avoir ce ton cynique qu'avait Erebus, cette capacités de remettre à sa place n'importe qui quelque soit son rang social, Erebus l'avait encore démontré en se moquant ouvertement de la perruche sur Korriban et Leo commençait déjà à avoir ce trait, il appelait Oldae "le masque" ou "le glaçon", il ne supportait pas Anderson et avait encore énormément de rancœur vis à vis de Desius.
Erebus se tourna pour voir arriver Ilis et la vit s'asseoir à coté de lui sur la place du copilote le visage fermé. la conversation avec Oldae avait semblé être houleuse

-Qu'est ce qu'il y a?

-Rien t'en fais pas

-Mensonge.

-Laisse tomber c'est rien.

-D'accord madame je laisse tomber.

Erebus ferma la rampe d’accès et démarra les réacteurs préparant le vaisseau au décollage, il connaissait la procédure par cœur et ce ne fut pas long. Les fusées de décollage rugirent et le vaisseau décolla de la plateforme vers le ciel. En quelques instants le vaisseau se retrouva dans l'espace. Erebus commença à enclancher l'hyperdrive quand il fut interrompu par une transmission, le Ralroost.

-Bonne chance capitaine, on se reverra là bas, Sanders, Terminé.

Ilis se figea un instant puis se tourna vers Erebus.

-Sanders a bu?

-Oh merde... Oui il à bu, il a quelque soucis avec ça. Sa sœur est morte il y à 4 ans, il s'en est jamais remis complètement.

-Oh misère si Oldae l'apprend....

-Il saura rien, bon allez passage ne hyperespace dans 3, 2, 1 on y va.

Le vaisseau s’engouffra en hyperespace vers sa destination, un voyage de plus d'une journée l'attendait pour cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dark Erebus [Accepté]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dark Erebus [Accepté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star wars forum :: Fiches Personnages-
Sauter vers: