AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Poing d'Acier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Le Poing d'Acier   Lun 20 Juin - 16:32

Capitaine de Vaisseau Vegan Crawler:




Il s'était installé dans son nouveau vaisseau, avait pris ses quartiers et était maintenant seul aux commandes, il se tenait sur sa passerelle, regardant autour de lui comme perdu. Devant lui des dizaines d'opérateurs de passerelle, il n'était pas habitué à cela, le Ralroost en avait 2 fois moins. Les hommes le fixaient, attendant des directives, sur le ralroost chacun se détendait, jouait aux cartes ou dormait en attendant les directives. Tous venaient de prestigieuses écoles Impériales, tandis que sur le Ralroost certains venaient de simples écoles bas de tableau, avant qu'il ne soit relégué au rang de second sur son propre navire Styneth avait choisi personnellement chaque membre de son équipage, du technicien à Vegan en passant par Griggs et des centaines d'autres. Vegan avait fait installer un grand fauteuil à l'avant de sa passerelle au plus près de l'action, ça aussi ça venait de Styneth, ça lui permettait de ce concentrer sur la bataille disait t'il. Il n'était pas non plus habitué aux cantines séparées, entre les officiers et le reste de l'équipage, Styneth avait fait fusionné les deux salles, et faisait en sorte que lui et ses officiers mangent la même ration que leurs hommes. Sur le Harrower tout était différent, les officiers jouissaient d'une meilleure ration, tandis que les hommes mangeaient à part avec la ration classique. Une heure était défini pour le repas, le midi et le soir pas plus. Vegan changerait cela quand il le pourrait.

-Je suis Vegan Crawler, nouveau Commandant de ce navire, prochainement beaucoup de choses changeront sur ce navire, d'ici là nous resterons stationnés ici un moment le temps que mon supérieur et commandant de la flottille Ralroost-Poing D'acier Le Capitaine Adrian Styneth revienne de sa mission. ainsi d'ici là nous n'avons aucun ordre, ainsi pour l'instant vous êtes exemptés d'ordres précis, par conséquents vous pouvez rejoindre vos quartiers, cependant afin de maintenir le vaisseau en activité une rotation permanente va être mise en place afin qu'à tout moment le vaisseau puisse fonctionner selon les groupes prédéfinis, ainsi jusqu'à nouvel ordre, le groupe 1 maintiendra le vaisseau de 0 à 6h, le 2 de 6 à 12h, et ainsi de suite jusqu'au groupe 4 qui interviendra de 18h à 00h date de la fin du roulement, le tout bien sur par rapport à l'heure du vaisseau. Ceux qui sont désaffectés sont libres de déplacements et d'actions dans le vaisseau tant que ça ne gène pas le travail des autres, exception faite des artilleurs auxquels il sera demandé de rester près de leurs batteries. Chacun ayant déjà été affecté à un groupe et étant donné qu'il est 9h35 le groupe 2 doit maintenant aller à son poste. Pour les autres vous savez quoi faire, dans 2h30 le groupe 3 prendra la relève. Merci de votre attention.

vegan avait parlé au vaisseau entier via son interphone afin que tous sachent le nouveau programme, sur la passerelle bien qu'étonnés ceux qui n'étaient pas en poste se levèrent et rejoignirent leurs quartiers les autres restèrent là en place suivants les ordres. Le second de Vegan se rapprocha de lui, il s'appelait Andrew Nelson, un élève moyen de l'école d'officier, meilleur de sa promotion en stratégie, dernier en gestion, passé près d'être exclu 2 fois pour insubordination et impertinence. Parfait, pensa Vegan, c'était celui qu'il voulait.

-Excusez moi commandant mais pourquoi, renvoyer les trois quart de l'équipage, c'est contraire au règlement.

-J'ai lu votre dossier lieutenant, un génie en stratégie ayant un gros problème avec l'autorité. Vous savez quoi, mon ancien commandant était comme vous, il est allé jusqu'à insulté un Amiral Impérial devant tout son équipage, manquant de peu de lui en mettre une dans la tête. Je vous ai pris pour ça, votre sens tactique sera des plus indispensable durant les batailles que nous auront à mener. Pourquoi je renvoie les trois quarts de mon équipage dans leurs quartiers? Ce n'est pas utile que tout le monde reste là alors qu'il n'y à rien, ceux qui restent sur la passerelle sont suffisant pour manœuvrer le navire, si jamais nous devions partir ils seraient en mesure de nous faire partir, tandis que les artilleurs sont de toute façon prêts de leurs batteries. Ah et si jamais je devais m'absenter je vous demanderez de gérer le navire pendant mon absence. D'ici là vous pouvez vaquez, je vous demanderez simplement de rester opérationnel au cas où j'aurais à m'absenter. Ah et il y à la classique de la Boonta eve ce soir, vous n'aurez qu'à la regarder avec l'équipage.

Nelson salua Vegan et repartit, Vegan lui se posa sur son fauteuil et scruta l'espace, le Ralroost n'était pas loin. Vegan le regardait comme nostalgique, c'était son passé, Il sourit pensant aux bons moments passés dessus, mais ça n'avait plus d'importance aujourd'hui il devait ce concentrer sur son navire.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Le Poing d'Acier   Ven 24 Juin - 2:39

Capitaine de Vaisseau Vegan Crawler:




-Lieutenant Griggs, ici le capitaine Vegan me recevez vous?

-Vegan c'est un plaisir de vous entendre, ici Vassili Griggs je vous reçois 5 sur 5.

Vegan faisait face à l'hologramme du lieutenant, pendant l'absence de Styneth c'était lui qui commandait les deux navires, bien que officiellement il s'agissait d'Anderson, Anderson qui d'ailleurs devait visiter le navire sous peu.

-Tout est en ordre sur les Ralroost?

-Oui tout est resté en l'état, hier on à tous regardé la Boonta eve dans le hangar, aujourd'hui je me suis fait plumé en jouant avec 3 officiers de passerelles, et c'est toujours Sanders qui à la série de victoire. A part ça tout va bien, et vous l’acclimatation elle se passe bien?

-Plus ou moins, j'ai du changer bien des règles sur ce navire, j'ai instauré un système similaire à celui instauré sur le Ralroost mais cela changera lorsque nous serons en opération. Bien si tout fonctionne bien sur votre navire alors dans ce cas c'est parfait, par ailleurs avez vous eu des nouvelles de Styneth?

-Négatif, rien depuis qu'il est parti, ça m'inquiète, l'avoir laissé partir avec the mask ça me rassure pas. Je suis sur qu'il va lui embrouiller l'esprit.

-Ne t'en fait pas pour ça si le sith s'introduit dans l'esprit de Styneth il y risque plus que Styneth.

-Ouais mais quand même, j'espère que le sorcier génocidaire l'aura pas touché.

Vegan entendit un bruit derrière lui, tout en gardant son calme il acheva sa discussion avec Griggs puis coupa la communication, avant de se tourner pour faire face à sa passerelle. Un de ses officiers se tenait là devant lui tandis que les autres l'observaient comme hésitants.
Vegan ne dis rien, il resta assis face à cet officier, manifestement en colère, les yeux rivés sur l'officier, quelques secondes s'écoulèrent puis Vegan voyant l'officier ne rien dire se tourna à nouveau pour faire face au vide spatial comme en signe de dédain. L'officier en partie outré, s'insurgea:

-Capitaine je demande une audience!!

-Il est plus courant de saluer son supérieur avant de lui parler, mais soit quel est votre demande?

-Je trouve scandaleux votre dernière mesure, je suis lieutenant, j'ai un diplôme d'officier que j'ai obtenu avec mention qui plus est, ainsi je

-Oui Lieutenant Jesper Venson nous connaissons tous votre parcours exceptionnel, il n'est nullement utile de nous l'étaler.

L'officier comme outré par le fait d'être coupé continua.

-Je refuse de devoir manger la même rations que les simples soldats sur ce navire, et j'exige que soit remis à notre disposition une salle pour les officiers de ce navire!

Vegan sourit,

-Dites moi lieutenant, vous qui êtes officiers de gestion dans le Hangar n°2, en quoi consiste votre rôle exactement? Votre rôle est d'amener au hangar munition et carburants à nos chasseurs, amener les outils et véhicules nécessaires quand on vous le demande c'est ça? Et bien vous qui réclamez de meilleurs rations que diriez vous d'être muté dans une de nos batterie lourde? Après tout si vous voulez de meilleurs rations et une cantina à part allez donc travailler là bas. Et lorsque vous aurez participé à une bataille dans une espace ultra restreint dans lequel il règne une température insupportable et dans lequel vous mourrez si jamais vous êtes touchés une seule fois. Si j'ai instauré ce système ce n'est pas pour rien. Je refuse que des officiers qui supervisent les choses soient mieux lotis que ceux qui travaillent sur le front et qui font tourner le navire.

L'officier resta là planté, il n'avait plus rien à dire et dus tant bien que mal se résoudre à repartir. Nelson qui se tenait à coté de Vegan depuis le début se tourna vers Vegan.

-Pourquoi ne pas l'avoir fait exécuter capitaine? Il vous à profondément manqué de respect!

-Cela n'aurait servis à rien, et je ne veux pas que ceux qui nettoient ce navire aient à nettoyer le sang de cet homme, il à compris sa leçon, il ne recommencera pas.

Un bruit vint perturber Vegan l'interphone de son fauteuil résonna cela venait du hangar.

-Capitaine Vegan à Hangar numéro 2, que ce passe t'il?

-Capitaine, excusez moi de vous importuner mais l'amiral Anderson viens de ce poser.

-Merci Lieutenant, dites lui de me rejoindre sur la passerelle. Hmm je me suis laisser dépasser par mon agenda je veillerais à ce que cela ne se reproduise pas.

Anderson arriva quelques minutes plus tard.

-Eh bien je vois que comme votre Capitaine, l'accueil n'est pas votre fort, Lieutenant Vegan.

-Capitaine Vegan.

-Depuis quand êtes vous capitaines Lieutenant Vegan?

-Depuis que le capitaine Styneth m'a promu à ce grade afin de commander ce navire.

-Pardon?

-Ah c'est fort ennuyant, je pensait que Styneth vous aurait prévenu, il à refusé le commandement de ce navire et me l'a confié à la place, j'aurais espéré que Styneth vous en ait informé mais bon il vaux mieux tard que jamais je suppose.

-Je vous rappelle que je commande cette force et que donc il est de mon ressort de choisir qui commande, alors comment cela se fait que je n'ai pas été prévenu.

-A vrai dire, Styneth à probablement oublié de vous prévenir, ce qui en soit était prévisible étant donné qu'il se fiche de ce genre de détail, cependant il est vrai que vu les nombreuses années que j'ai passé auprès de lui j'aurais pu prévoir cela. Malheureusement j'ai un peu hérité de ses défauts il faut croire. Par ailleurs je pense que vous ne devriez pas vous faire d'illusion, si quelqu'un commande le poing d'acier et le Ralroost c'est bien moi et ce sera Styneth lorsqu'il sera de retour. Votre pouvoir n'est qu'illusoire et théorique.

-Je pourrais vous faire remplacer sur le champ, vous dé-commissionner et vous envoyer nettoyer le pont de mon navire.

-Faites donc, Styneth vous tuera lorsqu'il sera de retour, avec ou sans le Sith pour vous protéger, même si il doit détruire votre navire pour cela. La dernière fois un inspecteur et un Amiral Impérial ont souhaités lui enlever 2 de ses hommes car ils n'avaient pas salué l'amiral en question. Si je n'avais pas été là cet amiral et l'inspecteur seraient morts aujourd'hui, Styneth sera prêt à tout perdre vous sauvez ne serait ce qu'un seul de ses hommes. Et cette issue causerais de grandes pertes à l'empire ce dont il n'a pas besoin. Il faut vous faire à cela, je suppose que mes yeux rouges brillants et ma peau bleu ne m'aident pas à vos yeux, mais les choses sont comme cela. Je suis le commandant de ce navire, vous êtes le commandant de l'Arcadia, Styneth est le commandant du Ralroost, les choses sont ainsi. A vous de vous y faire.
Sur ce si vous souhaitez inspecter le navire je vous accompagnerais sinon je vous laisse rejoindre votre vaisseau, vous connaissez le chemin du hangar.

-Lieutenant Vegan, Styneth n'est pas un modèle et évitez de vous calquer sur lui, cela ne vous apportera pas que des bonnes choses croyez moi, dit l'amiral avant de repartir vers son vaisseau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Le Poing d'Acier   Lun 31 Oct - 22:23

Dark Erebus




Le vaisseau était passé en alerte maximale, partout résonnaient les sirènes d'alerte. Les voix résonnaient, les hommes courraient dans tout les sens pour rejoindre leur poste.

"Alerte maximale vaisseaux ennemis en approche à tout les hommes à vos postes de combat!"

Le vaisseau se plaça en position de combat et les batteries ouvrirent le feu. La simulation fonctionnait à merveille, comme quoi la perche était plutôt douée dans son domaine et il savait faire autre chose que de la figuration.
Erebus et Ilis devaient défendre le poing d'acier contre l'assassin, tandis qu'Oldae était sur l'Arcadia, pour non seulement aider à la simulation mais aussi au cas où s'occuper d'un éventuel intrus.

-Oracle, toujours rien?

-Négatif, aucun signe anormal, aucune présence non justifiée pour le moment.

-Est ce qu'Oracle saura le repérer? Demanda Ilis sceptique.

-Bien sûr Oracle sais tout faire, elle le repérera facilement, elle à fait installer des capteurs de mouvements dans tout les secteurs clés du vaisseau.

-Il pourrais s'en dissimuler non?

-Oui pour cela il faudrait qu'il sache qu'il y en a dans le vaisseau.

-En effet.

-Et sinon tu connais la Bounta Eve?

-Tu est toujours aussi peu concentré?

-Non des fois je réfléchis un peu aussi, mais pas trop quand même faut pas pousser non plus.

La voix d'Oracle les interrompis.

-Contact couloir 85, en mouvement vers la passerelle.

-Il est l'heure, Oracle surtout restez planquée et prévenez Oldae, si jamais on échoue vous partez sur le Ralroost.

-Compris maître.

Les deux assassins se déplacèrent vers la passerelle afin d'y attendre leur proie.

-Ilis j'ai un plan, je vais déployer un champ de fumée au milieu de la passerelle, il me permettra de me placer derrière lui ensuite on pourra l'affronter, j'ai deux sabres et vous une double lame, l'affronter côte à côte serait stupide.

-Et que ce que je fais moi pendant que vous vous faufilez derrière lui?

-Euuh, faites diversion, charmez le faites ce que vous voulez, tant que vous faites pas des infidélités à Oldae ça ira.

-Des infidélités à Oldae?!

-Bon arrêtez on sais tous que vous deux ça colle très bien!

-N'importe quoi, je suis son assassin pas sa petite copine!

-Hoo ça va écoutez c'est pas grave personne vous en veux.

-Fermez la et concentrez vous on à un assassin à tuer je vous rappelle.

Erebus frappa le sol et un imposant nuage de fumée recouvra la passerelle.

-Bon c'est à vous très chère tachez d'être convaincante, pensez à Oldae.

Ilis tenta de gifler Erebus qui se tenait à coté de lui il y quelques instants mais il avait disparu, la laissant seule, tandis que quelques instants plus tard la porte s'ouvrit et l'assassin entra dans la pièce embrumée. Ilis pouvait le voir au travers de la fumée, il s'avançait lentement vers elle. Il alluma son sabre et Ilis fit de même.

-Le maître m'avait dis que je devrais probablement tuer pour accomplir cette mission, quel dommage que j'ai à vous tuer.

-Me tuer? Tu fais fausse route, cette mission sera ta dernière et ton maître devra se trouver d'autres assassins.

-Et comment compte tu m’arrêter, je suis plus puissant que tu ne le sera jamais,  regarde toi obligée de te dissimuler derrière un vulgaire écran de fumée.

Une autre voix les interrompis.

-Le visage de Jadus va bien?

L'intrus recula d'un pas cherchant d'où venait la voix qu'il reconnaissait.

-42X.

Soudain une corde s'enroula autour d'ilis et la projeta en l'air lui arrachant un court cri, avant que la pièce embrumée ne s'embrase sous l'effet d'une puissante rafale de foudre sith que l'assassin se pris en pleine face. Il resta paralysé un instant et posa un genoux à terre pour reprendre son souffle tandis que derrière lui apparaissait Erebus et devant lui Ilis, les deux ayants leurs armes activées.

-Toujours des tours de passe passe?

-Seigneur Erebus pour vous servir, prêts à mourir?

-Toujours aussi arrogant.

Le sith alluma sa double lame et fonça sur Erebus ce qui engagea le duel entre les deux hommes suivis par Ilis forçant l'assassin à se battre sur la défensive face aux deux autres, ce qu'il fit à merveille et ceux malgré la succession de coups portés par Ilis et Erebus.
il força Erebus à commettre une erreur ce qui le plaça en position de faiblesse que l'assassin exploita à merveille en le foudroyant avant de le projeter de l'autre coté de la passerelle, laissant Ilis seule contre lui. Erebus avait atterris sur une des consoles et sur son bras droit, ce qui manqua de peu de le faire hurler de douleur, il roula un instant et se retrouva par terre sur le dos. L'assassin donna un violent coup de pied à Ilis ce qui la repoussa et donc laissa le laissa sans opposants direct le temps d'un instant.
Ilis et Erebus se relevèrent, leur adversaire était plus coriace que prévu, il faudrait être plus efficace pour le vaincre. Les 3 opposants se tenaient à quelques mètres les uns des autres, attendant chacun que l’autre avance le premier.

-Qui est tu?

-Darth Kruhl.

-Moche comme nom, au fait le visage de Jadus va bien?

-Il m'a dis de te passer le bonjour avant de te tuer.

Kruhl se rua sur Ilis cette fois, forçant Erebus à le suivre et donc à engager le combat sous un angle défavorable. Et ainsi alors que le duel reprenait de plus belle Kruhl put profiter d'un moment de rapidité pour toucher Erebus au sabre, bien qu’heureusement pour ce dernier il ne fis que creuser un sillon dans son armure, avant de le repousser en arrière d'un violent coup de pied. Une fois de plus Erebus se retrouva à terre à moitié sonné et la respiration coupé par le coup de pied de son adversaire.
Mais cette fois Kruhl décida de tirer parti de cela, il réussit parer une attaque d'Ilis puis de sa main libre il déchaîna sa foudre sith sur Erebus qui hurlait de douleur tandis qu'Ilis impuissante ne pouvait qu'assister à la scène avant que finalement Kruhl ne produise une violente onde de choc au sol repoussant Ilis comme Erebus. Cependant Ilis se relva promptement et fonça sur son adversaire et les deux s'affrontèrent dans un épique duel au sabres sans qu'aucun des deux ne puisse prendre l'ascendant sur son adversaire. Ilis pleinement concentrée sur son duel parvenait à faire reculer son adversaire et bientôt les deux se retrouvèrent devant la baise vitrée de la passerelle à seulement quelques mètres du vide spatial. Après 2 minutes d’échanges violents Kruhl toucha Ilis à l'abdomen avant de la saisir à la gorge et de la soulever.

-J'ai gagné, vous êtes vaincu et bientôt vous et Erebus ne seraient plus.

Il était emplis de rage, gonflé à bloc, Ses sabres étaient trop loin il ne pourrait en faire usage, il avait devoir faire ça à l'ancienne. Alors que Kruhl allait achever Ilis un câble s'enroula autour de sa taille et Ilis fut tirée de sa main et Kruhl plongé dans un nuage de fumée noire. Il n'eut absolument pas le temps de réagir et Erebus bondit sur lui tel un animal assoiffé de sang. Il le plaqua contre la vitre et le roua de coups avant de briser la vitre grâce à un violent coup de poing métallique.

-Accroche toi!

Ce furent ses dernière paroles avant que la vitre ne se brise les projetant tout les deux dans le vide spatial. Le masque d'Erebus lui permettait d'y survivre mais pas celui de son adversaire. Il aurait pu le laisser là et retourner sur la passerelle à l'aide de son grappin mais si Phoebus y avait survécu alors Kruhl y survivrais aussi. Il l'attrapa par le cou avec son bras droit et projeta son grappin vers la passerelle y entrant juste avant que le panneau anti-décompression ne s'abaisse et projetant au passage son adversaire à l'autre bout de la passerelle.
Erebus se réceptionna mal à cause d'une douleur qu'il ne put identifier immédiatement, mais lorsqu'il leva la tête il vit Kruhl, empalé sur le sabre d'Ilis, en train d'agoniser.
Ilis éteignit son sabre et Kruhl tomba à genoux, puis tomba à terre définitivement mort.

Ilis tomba à genoux à son tour, épuisée et blessé tandis qu'Erebus lui était appuyé sur on genoux se rendant compte qu'il avait été blessé à l'épaule, il ne savait pas quand ni comment mais Kruhl avait réussi lui transpercer la clavicule droite avec son sabre. Il sentit ses forces le quitter, il se coucha sur le dos, se tenant l'épaule avec son bras gauche. Ilis elle souffrait de sa blessure à l'abdomen, elle réussit tant bien que mal à traverser la passerelle et à rejoindre Erebus avant de s'asseoir appuyée sur une des consoles de la passerelle.

-Oracle, amenez vous, vite s'il vous plait.

-J'arrive tout de suite Maître.

-On l'a eu Ilis, on est vraiment les meilleurs il y a pas à dire. Sinon mon vrai nom c'est Adrian et vous?

Elle riait de l'absurdité de la situation,

-Vous ne vous arrêtez donc jamais... C'est moche comme nom Adrian qui vous à collé un nom pareil?

-Je sais pas mais c'est toujours mieux qu'Ilis en tout cas, et je m’arrête des fois, quand je dors.

Les deux éclatèrent de rire, luttant toujours pour rester conscient jusqu'à l'arrivée d'Oracle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veers

avatar

Faction : Empire
Messages : 515
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Le Poing d'Acier   Mar 1 Nov - 2:31

Oracle



Oracle arriva sur la passerelle, elle scruta les environs afin de chercher les survivants et après une rapide observation elle remarqua Ilis assise appuyée contre une des consoles de la passerelle se tenant serrant dans sa main la main mécanique d'Erebus qui lui était couché. Sur le moment Oracle craignit le pire, elle accourut à ses cotés.

-J'admire votre ponctualité Oracle sachez le.

Il était bel et bien vivant, et ses blessures n'étaient pas critiques contrairement à ce qu'elle aurait pu penser en premier lieu, il été vidé de son énergie mais il ne risquait pas de mourir immédiatement. Le cas d'Ilis était bien plus grave, Sa blessure à l'abdomen était très grave et elle devait être traitée rapidement. Elle administra quelques sédatifs aux deux puis en les soulevant sur ses épaules elle les porta vers le vaisseau lentement mais surement.

Elle posa Erebus sur son lit avant de poser Ilis sur le lit de l'infirmerie, elle administra le nécessaire à Erebus pour pouvoir le maintenir éveiller puis alla s'occuper d'Ilis. Elle déplaça le lit vers l'armoire ou étaient disposés les éléments de soins pour ce genre de situation, avant de commencer elle devait prévenir Oldae de la situation.

-Seigneur Oldae ici Oracle, j'ai réussi à ramener Ilis et Erebus à mon vaisseau pour les y soigner. Erebus est modérément blessé, pas mal de brûlures, des os cassés ce qui en soit n'est pas si grave cependant il est complètement vidé de son énergie et s'il tombe dans le coma il pourrais ne jamais se réveiller. Pour ce qui est de Dark Ilis c'est plus compliqué, ses blessures sont graves et pour l'instant je ne peut la transporter, je vais lui administrer les premiers soins et la stabiliser mais il faudra l'amener sur Imei si nous voulons la soigner complètement. Par ailleurs un coup de main ne serais pas de refus. Oracle terminé.

Oracle retourna auprès d'Ilis qui encore consciente parvenait à balbutier quelques mots.

-C'est si grave?

-Oui, la blessure est profonde et à touché des organes vitaux, mais je peut vous stabiliser ici, l'infirmerie sur la forteresse pourra vous soigner complètement.

-Ça va être douloureux?

-Atrocement, plus douloureux que la blessure en elle même, peut être la plus grosse douleur physique de votre vie.

-Allez y.

Oracle commença son oeuvre, elle devait au moins arrêter l’hémorragie si elle voulait la sauver. Ilis souffrait le martyre et ses hurlements résonnaient dans tout le vaisseau voir dans tout le hangar où il se trouvait vu qu'Oracle n'avait pas fermé la porte. Erebus à moitié inconscient en tomba de son lit tant il fut surpris. Elle hurlait de douleur comme jamais auparavant, l'opération était en plus d'être douloureuse durant toute sa durée était très longue et ne pouvait se faire sans anesthésie.
Erebus à moitié inconscient bougeait mollement ses membres de temps à autres son regard se perdant dans le vaisseau. Il parvint à retirer son casque sans vraiment savoir comment. Il devait se tenir en vie, Oracle ne pouvait pas s'occuper de lui et d'Ilis en même temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Plagueis Le Sage
Administrateur
avatar

Faction : Second Empire Sith
Messages : 782
Date d'inscription : 14/12/2015

MessageSujet: Re: Le Poing d'Acier   Mar 1 Nov - 11:32



Dark Oldae




Partie III

Chapitre XXIV: L'enseignement

Le sith avait suivi la confrontation depuis l'Arcadia. Il ignorait qu'il restait un combattant d'une telle envergure dans les forces de Dark Jadus. Le sith qu'avaient affronté Ilis et Styneth était de l'envergure de Dark Zhorrid. Le duel avait été long, difficile, et avait connu de nombreux retournements.
Le combat s'acheva sur la défaite de l'assassin mais les deux autres combattants semblaient gravement blessés. Oldae en fut certain après l'appel d'Oracle.

- Seigneur Oldae ici Oracle, j'ai réussi à ramener Ilis et Erebus à mon vaisseau pour les y soigner. Erebus est modérément blessé, pas mal de brûlures, des os cassés ce qui en soit n'est pas si grave cependant il est complètement vidé de son énergie et s'il tombe dans le coma il pourrais ne jamais se réveiller. Pour ce qui est de Dark Ilis c'est plus compliqué, ses blessures sont graves et pour l'instant je ne peut la transporter, je vais lui administrer les premiers soins et la stabiliser mais il faudra l'amener sur Imei si nous voulons la soigner complètement. Par ailleurs un coup de main ne serais pas de refus. Oracle terminé.

Oldae éteint son intercom.

- Lieutenant, contactez le reste de la flotte, la bataille est terminée. Il s'agissait simplement d'un entrainement en condition réelle, expliqua le sith.

- Un entrainement ? répéta l'officier de pont.

- Immédiatement ! Je donnerai des explications à qui en voudra plus tard. Contactez Imei, dites leur de faire venir une navette médicale pour transporter le seigneur Ilis et l'opérer dans la forteresse. Je me rends sur le Poing d'acier, ordonna le sith.

Oldae s'élança dans les couloirs du vaisseau, dépassant les soldats encore étonnés par le déroulement de cette bataille non-conventionelle. Le sith se rendit dans le hangar le plus proche et grimpa dans l'un des chasseurs postés en attente du décollage. Le sith actionna les commandes et fit s'envoler l'engin dans le hangar avant de s'élancer à toute vitesse vers le Poing d'acier.
Alors qu'il se rapprochait du Poing d'acier, une navette médicale le rattrapa. Les deux vaisseaux se posèrent simultanément et Oldae sortit de son chasseur. Un officier médical le rejoignit en courant.

- Tout est près pour le transport mon seigneur, indiqua l'officier.

- Allons-y, ordonna le sith.

Oldae guida la petite équipe médicale jusqu'à l'infirmerie où se trouvaient les deux combattants blessés. Les cris de la sith retentirent avant que l'équipe n'atteignent l'infirmerie, Oldae reconnaissait ces cris. Il les avait côtoyé sur le front pendant plusieurs années. Une seule arme pouvait fair autant souffrir un homme sans mortellement le blesser, le sabre laser. La chair carbonisée légèrement ensanglantée était effroyablement douloureuse.
Le sith pénétra dans la petite infirmerie et scruta des yeux la pièce cherchant les survivants. Erebus se tenait sur l'un des lits et luttait pour ne pas s'endormir. Ilis hurlait de douleurs, Oracle tentait de lui appliquer les premiers soins mais baignait dans le sang.

- Faites le nécessaire, dit Oldae à l'équipe médicale.

- A vos ordres mon seigneur. Occupez-vous en priorité du seigneur Ilis, transportez là dans la navette et endormez là dans la salle d'opération de la navette. Nous n'avons pas le temps d'attendre d'arriver à Imei, elle n'y survivra pas. Nous l'opérons dans la navette.
Venez chercher ensuite le seigneur Erebus, nous le placerons dans un tube médical. Cela sera suffisant pour qu'il ne meurt pas. Nous nous occuperons de lui une fois arrivé sur Imei, ordonna le médecin.

Les hommes étaient bien rôdé, ils suivirent scrupuleusement les ordres de leur officier médical. Ce dernier semblait extrêmement compétent, il donnait des instructions complexes tout en auscultant ses deux patients.
Un petit groupe de l'équipe partit avec le médecin pour commencer l'opération dans la navette et deux infirmiers restèrent pour s'occuper de Styneth.

- Merde, on va le perdre ! Il va s'évanouir ! s'écria un infirmier.

- Rajoute de la morphine ! s'écria le second.

- Il risque d'y passer ! Son rythme cardiaque est beaucoup trop élevé, répondit le premier.

Oldae qui était resté éloigner de la scène s'approcha du lit sur lequel se trouvait Styneth. Le capitaine luttait pour rester éveiller mais le sommeil l'emportait petit à petit.
Anarell s'agenouilla devant le lit, sous les yeux interrogateurs des infirmiers. Il saisit la main mécanique du capitaine de sa main et la serra. Les deux infirmiers ne comprenaient pas cet élan de tendresse de la part du seigneur noir des sith. Le regard du capitaine se révéla humoristique, sa tête arborait un mélange d'émotions complexes et contradictoires, se demandant ce que faisait le sith. Ce qu'il comprit un peu plus tard...

- Je suis désolé capitaine, c'est pour votre bien, murmura le sith à l'oreille de Styneth.

Et là il comprit. Styneth ouvrit de grands yeux et commença à protester par des gémissements, incapable d'articuler.
Oldae tendit le bras mécanique du capitaine et asséna un violent coup dans la jonction entre la chair et la partie mécanique. Le capitaine hurla de douleur, ce qui effraya les infirmiers qui reculèrent.
La faiblesse de son corps l'empêchait de bouger mais ses yeux frémissaient de colère. Mission réussie.

- Comme ça vous êtes sûr qu'il ne s'endorme pas, croyez-moi, dit le sith en se relevant et en quittant la pièce.

Le sith rejoignit le lieu des combats. La passerelle était en mauvais état, le combat avait été d'une rare violence et cela s'était répercuté sur les consoles de la passerelle de commandement. Une des baie vitrée avait explosé et le sas de décompression s'était dressé pour colmater la brèche.
Sur le sol gisait le cadavre de l'assassin, mortellement touché au poitrail par Ilis. Le sith retourna le corps et l'inspecta à la recherche d'un indice. Le sith cherchait tout ce qui pourrait lui apporter des infirmation sur l'assassin et son commanditaire. Il finit par trouver l'indice sous une bande de fausse peau au dessus de la nuque de l'assassin. Une technique caractéristique des SSI... Le sith craignait ce qu'il allait voir, bien que la fausse peau avait déjà confirmé sa peur.

- Operator 11... murmura le sith avant de reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Poing d'Acier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Poing d'Acier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thorek Poing-d'Acier
» [Désert] Le Poing d'Acier
» Instruction Technique Armes de Poing
» Fouet d'acier et coup critique .... !!!
» La crevette d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star wars forum :: L'Espace-
Sauter vers: